Douleur(s) [Poster un message]

Merci de ne poster votre message qu'une seule fois et dans un seul forum. Tout message à caractère commercial (pour faire connaître un livre, un site, un guru, un remède miracle contre le cancer, etc.) et qui plus est s'il est posté sur plusieurs forums, entraînera automatiquement la fermeture de votre compte et la suppression de tous vos messages.

2007 messages - page 64
Colibran,Mavy,Petitemarrante,Pernelle et toutes (plus de place...)   [208892] posté le 15/12/2013 13:04:00 par nbu,
Vos messages me font du bien et me font réfléchir...
Cette nuit a été très agitée, j'ai peu dormi, un endormissement difficile...Ce matin , un moral en berne, un peu d'angoisse, je n'en avais pas eu depuis longtemps, j'ai pris 1/4 de lexomil sur les conseils de mon mari avec lequel j'ai beaucoup discuté...
Je vais aller faire mes 4 H au boulot demain et faire les transmissions à ma collègue et en suite j'irai voir mon MT pour qu'elle m'arrête jusqu'à la fin de la semaine, ensuite 15 jours de vacances....
Colibran, jusqu'à ma reprise du travail le 2 Septembre, ce crabus je l'avais accepté et depuis un moment , j'étais bien , très contente de retrouver mes élèves au collège même si j’appréhendais , ce qui est normal après 15 mois d'arrêt. Et puis ensuite, les fractures de côtes ,et ces douleurs neuropathiques au niveau de mon sein et mon bras droit se sont installées et augmentaient...
Je suis suivie par une psy qui d'ailleurs m'avait trouvé bien début Octobre...Je vais retourner la voir...
Ma vie n'est plus la même, je me suis tournée vers la nature, nous faisons un potager, avons 2 poules ,je fais du vélo , bref une autre vie toute simple mais que j'aime.J'ai retrouvé le gout et l'envie de cuisiner, remise à la lecture,sortir au cinéma et lorsque je prends mon aiguille , mon fil et ma toile de lin, j'arrive un peu à me détendre....
Mais voilà, aujourd’hui, avec ces douleurs intenses, cette impossibilité d'utiliser mon bras droit, cet handicap, je redeviens dépendante . C'est un nouveau deuil à faire mais, je n'ai pas eu de répit et je pensais que c'était acquis.
Ce n'est donc pas ma maladie que je n'ai pas accepté mais les effets secondaires à long terme de ces fichus traitements :D((((((((((((

Bises à vous toutes et encore merci

Nat ....
nbu   [208887] posté le 15/12/2013 11:16:00 par colibran,
Comment vas-tu aujourd'hui ? un tout petit peu mieux j'espère
Je suis aussi persuadée que ma vie ne va pas revenir comme avant, je dis souvent il y a eu ma vie avant la découverte du cancer et maintenant il y a ma vie après. J'essaie d'aller de l'avant, de me projeter, j'ai des envies de reconstruction, de voyages. Par moment j'y arrive, d'autres fois non. Mais je suis au début d'un nouveau chemin. Les difficultés de la vie nous font découvrir des cotés de notre personnalité que nous ne connaissions pas, je me pensais moins forte.

Par contre je sais qu'en ce moment il va falloir que je prenne rdv avec la psy de mon centre, le négatif prenant le pas sur le positif.

Il y a des hauts, il y a des bas. Je crois que tant que tu n'auras pas accepté ta maladie (et c'est très difficile) tu ne prendras pas le temps pour te poser, te reposer. Les traitements nous fatiguent, notre corps nous le rappelle un jour ou l'autre.
Tu as des enfants, un mari et ils t'aident à avancer, c'est déjà important.
As-tu pensé à voir un psy pour t'aider ? Parle de ton mal être dans ton centre, il doit y avoir des soutiens mis en place pour les patients.

Ici aujourd'hui il fait beau, un soleil magnifique et un ciel tout bleu, je t'envoie ces lumières d'hiver.
Je t'embrasse

Claudine
nbu   [208876] posté le 15/12/2013 00:42:00 par mavy,
Je te sens si mal.... J ai tendance à penser comme toi : vivement que tout redevienne comme avant; MAIS en réfléchissant bien est ce que ça pourra être comme avant ??? Ben finalement non je ne crois pas ! Par contre pas forcément que pour le négatif, oui il y a des choses difficiles mais on voit aussi la vie d une autre façon, de profiter des belles choses et des VRAIES personnes et arrêter de se prendre la tête pour des futilités de la vie.
La douleur est dure c est vrai mais tu as fait le plus gros, maintenant Il faut te reposer, penser à toi et à ta petite famille, prend ton temps, apprivoise ton nouveau toi.
Je pense fort à toi et t envoie pleins de bisous
Nbu   [208872] posté le 14/12/2013 21:28:00 par Petitemarrante,
Je compatis sincèrement à ta souffrance et suis de tout cœur avec toi. S'il y a bien une chose que la vie m'a appris, c'est qu'à chaque étape on ne peut plus être "comme avant". Que ce soit de grands bonheurs ou de grandes claques dans la tronche comme ce que nous vivons toutes ici , le "comme avant" n'existe plus parce qu'il y a eu ça en plus. La constante c'est ton entourage aimant, et toi tu es plus forte d'une expérience de vie dont tu te serais bien passé c'est vrai, mais qui te donne plus que jamais (plus "qu'avant") la conscience de ce et ceux que tu aimes et de qui tu es.
Chaleureuses bises
Nbu   [208870] posté le 14/12/2013 20:24:00 par Petitbouddha,
Un coup de moins bien, un passage à vide...je compatis, on a le même âge, 2 enfants étudiants , un mari formidable et un ...cancer. Il y a un truc que j'ai mis du temps à enregistrer : ma vie ne sera plus jamais comme avant, c'est un deuil à faire, une certitude qui s'est écroulée... Je débute tout juste ma reconstruction "morale"...pas évident...
Bises à toi
nbu   [208869] posté le 14/12/2013 20:13:00 par patachon
Je viens de lire tes derniers messages. Tu es à bout. Tu en fait trop. Il faut absolument que tu te reposes. Il faut que tu t'arrêtes. Tu souffres. Tu as de bonnes raisons de souffrir. Malgré cette souffrance tu tiens à continuer. Tu es fatiguée. Tant que tu seras fatiguée, tu souffriras. Il faut que ton corps se repose. Ton corps ne supporte plus cette fatigue qui augmente tes douleurs. Lexomil t'a apaisée. Par obligation tu as dormi. Tu te sens mieux. C'est du repos dont tu as besoin en priorité. Le corps commence à souffrir, ensuite la tête ne suit plus. Fais très attention à toi. Ton souhait retrouver ta vie d'avant. C'est notre souhait à toutes. Là tu vas trop vite. Il faut patienter. Tu ne t'acceptes pas telle que tu es aujourd'hui, ce que je comprend. Mais je pense qu'il faut en priorité te reposer. Bien sur que tu veux continuer à te battre, pour les gens qui t'aiment et que tu aimes. D'ailleurs tu ne fais que te battre.
IL FAUT QUE TU PRENNES SOIN DE TOI ET CELA PASSE PAR LE REPOS.
Je vois cela ainsi.

Tiens bon. Bisous de réconfort, bisous énergisants.
nbu   [208868] posté le 14/12/2013 20:08:00 par colibran,
Tendres bisous à toi


Claudine
Douleurs et désespoir .....   [208866] posté le 14/12/2013 19:00:00 par nbu,
Parce que les douleurs étaient trop intenses, j'ai pris 1 lexomil, je me suis couchée dans mon lit , un oreiller moelleux pour caler mon bras et j'ai attendu que le sommeil arrive.....
Je me suis réveillée 3 h après,les douleurs étaient moins fortes, supportables....
Je suis en colère contre ce fichu crabus !!
Je pensais qu’après avoir endurée pendant des mois de telles souffrances particulièrement pendant mes 6 cures de chimio TAC, je serais tranquille maintenant....
Je pensais reprendre une vie normale...
Je pensais retrouver ma vie d'avant...
Et bien, j'en suis si loin,si loin....
Je vais continuer à me battre parce que j'ai 2 enfants ,Margot et Adrien qui sont la prunelle de mes yeux.
Parce que je veux les voir grandir et les voir s'épanouir dans leur vie d'adultes comme ils le sont déjà dans leur vie d'étudiants .
Parce que j'ai un mari formidable,aimant qui me soutient chaque jour .
Je pense que sans eux, je baisserais les bras, vraiment...
Ouf, c'est dit et c'est vers vous que je m'épanche car je sais que vous seules pouvaient me comprendre...

Nat
Coucou les filles   [208843] posté le 14/12/2013 11:47:00 par Lily37,
Merci pour vos messages.
Je crois que je vais prendre mon courage a deux mains et aller faire cette fichue prise de sang...
Anso, mes douleurs semblent musculaires et plutot localisées en haut mais j ai l impression de "sentir" ma colonne vertébrale plus qu avant (c est difficile à décrire )
En tout cas, je vais tester le magnésium

Bises les filles et merc
Lily 37   [208818] posté le 13/12/2013 22:25:00 par vyvy37,
Bonsoir,
désolée mais la décision t'appartient...
ceci dit,moi c'est pareil,je suis angoissée à la moindre douleur.
Mais je crois que dans nos situations c'est normal d'être à ce point à l' écoute de son corps.
Après tout dépend de ta douleur et de ton angoisse.
Moi perso,depuis l' annonce de cette maladie,j'hesite plus a faire le moindre examen,ne serait ce que pour me rassurer quitte à avoir une mauvaise nouvelle.
voilà,je peux pas te dire mieux,mise à part de suivre ton instinct...

A+
oups   [208817] posté le 13/12/2013 22:24:00 par pao,
Désolée pour les fautes, j'ai toujours du mal avec le clavier tactile...
Lily atendre ou pas ?   [208816] posté le 13/12/2013 22:19:00 par pao,
Bonsoir,

Comme toi, je suis dans l'attente. Mon généraliste m'a prescrit un scanner lombaire pour mes douleurs dos et jambes. J'ai fait des pieds et des mains pour le passer le plus rapidement possible sur mon lieu de vacancesb(ce sera jeudi prochain). Quitte à stresser autant savoir ce qu'il en est le plus vite possible, surtout que la douleur n'aide pas à garder la tête froide...
C'est ma manière de gérer, à toi de voir si tu peux attendre plus longtemps.

Je te souhaite bon courage pour la suite.
Lily37   [208815] posté le 13/12/2013 22:18:00 par anso91
Souffres-tu de contractures musculaires? Ou est-ce plutot articulatoire? En mars dernier, j'avais très mal dans le haut du dos, la nuque et la base du crâne, j'ai stressé et plus je stressais et plus j'avais mal! Une consultation rassurante avec prise de rdv scinti + une cure de magnésium et puis presque plus rien: je suis allée à la scinti osseuse plutot décontractée du coup et j'avais raison! J'ai continué le magnésium sur presque 2 mois! En automne, les femmes encore plus que les hommes ont besoin de mg car elles en perdent -on ne sait pas trop pquoi ni comment... Penses-y! Je souhaite que ce ne soit "que" ça ;o)
Besoin de votre avis   [208813] posté le 13/12/2013 21:43:00 par Lily37,
Coucou les filles
J'ai besoin de votre avis sur un dilemme ....
Cela fait plusieurs semaines que j'ai mal au dos, les médecins pensent que c'est soit du au stress (je suis trèèès contractée en ce moment, je ne sais pas pourquoi ....) soit un effet de l'herceptine.
J'ai demandé à mon onco de contrôler mes marqueurs mais maintenant je ne suis plus sûre de vouloir les faire tout de suite de peur de me gâcher les fêtes si les résultats sont mauvais ....
Le souci c'est que mes douleurs m'angoissent et ça peut aussi me gâcher les fêtes (oui je sais je suis compliquée et je me prends trop la tête ....)

Les filles que feriez vous??
(Par pitié ne me dites pas que la décision m'appartient ...lol)

Bises à toutes
Nbu   [208802] posté le 13/12/2013 17:50:00 par pernelle
Loin de moi l'idée que tu aies pu être moins efficace depuis septembre. Tu es seule maître à bord pour juger de tes limites et je ne me permettrais jamais d'en juger pour qui que ce soit d'autre que ma pomme.
Le fameux cercle : "si je bosse en souffrant, je vais péter un câble. Oui, mais si on me recolle à la maison, je vais péter un câble", je connais par coeur. Je suis en plein dedans :-)
Des bécots
Pernelle
Fautes d'othographe   [208800] posté le 13/12/2013 17:36:00 par nbu,
Ouh, là,là, des fautes et des fautes, l’émotion peut être...
Merci de m'en excuser....

Nat
Pernelle   [208798] posté le 13/12/2013 17:21:00 par nbu,
Tu sais lorsque j'ai repris le boulot le jour de la pré-rentrée, j'étais bien et je n'avais plus de douleurs.
Il y a eu ces 3 fractures de côtes 10 jours avant les vacances de Toussaint et puis les douleurs du bras et du sein se sont installées petit à petit et aggravées.
Je ne pouvais pas savoir que les choses allaient se passer ainsi , rien pendant l'été qui s'est bien passé ne pouvait le laisser supposer...
Alors effectivement là maintenant, je devrais surement m'arrêter 8 jours avant les vacances, peut être....
Côté boulot depuis ma reprise, jamais je n'ai été moins efficace qu'avant.J'ai pris du recul, ma santé passe avant tout.J'ai fait une croix sur mes cours de secourisme que je donne aux élèves car je ne le peux plus.....Cela est un plus dans mon travail, rien d'obligatoire , ni dans mes missions propres...
J'ai en plus une collègue qui me double à 50 % sur mon temps de travail depuis mes fractures.
Je suis soignante et jamais je me permettrai de travailler si mes capacités physiques et psychologiques ne le me permettaient pas...
J'ai fait 2 dépressions graves , je connais ...
Je sais aussi que pour le moment, je dis bien pour le moment si je m'arrête de travail, c'est là que la dépression va s'installer...

La morphine, je la supporte très bien.J'ai juste fait un syndrome de sevrage à l'arrêt mais ça c'est une bricole comparait au reste...

Dans tous les cas, merci pour tes conseils.
Je t'embrasse,

Nat
nbu, douleurs et boulot   [208795] posté le 13/12/2013 16:32:00 par pernelle
Je vais te le dire tout cru : je pense vraiment que tu as repris le travail beaucoup trop tôt. En tant que soignée, tu négliges ce corps qui a tant souffert et qui souffre encore. En tant que soignante, tu limites ton efficacité et ta perspicacité, la fatigue et la douleur n'étant pas des partenaires très compatibles avec la concentration.
Je te dis ça d'autant plus à l'aise que je fais partie de celles qui adorent leur taf, qui ont fait l'erreur, et à plusieurs reprises me concernant, de mettre ce besoin de l'exercer au-dessus de tout. J'ai été jusqu'à la dépression en raison de cet entêtement qui m'a fait prendre gamelle sur gamelle (reprise prématurée, re-arrêt, reprise prématurée, re-arrêt. Un cercle d'échecs qui a fini par me manger la tête). Je ne te blâme pas donc. Je te mets en garde seulement et t'encourage a plus d'indulgence vis à vis de toi-même. Que dirais-tu a des parents qui remettent leur gosse au turbin, en terminale par exemple, alors qu'il n'a même pas fini ses cycles de chimio et qu'il a de la RT devant lui pendant des semaines???

Pour tes douleurs, as-tu rappelé ton centre pour essayer de rapprocher le RDV? ou au moins avoir des conseils pour tenir le choc jusque là? Je l'ai fait, (d'accord, de façon un peu musclée) et miraculeusement, le rdv s'est rapproché de 15 jours. Le tramadol est sur la sellette en ce moment (plusieurs indicateurs tendent à montrer que son retrait est en discussion) donc qu'il ne te fasse rien, c'est le moindre mal. Supportes-tu la morphine? Mon MG m'en a prescrit en patch dans des situations comme la tienne. Étant très nauséeuse sous morphine, je ne pouvais pas avoir de dosage assez fort pour arrêter de souffrir complètement, mais cela vaut le coup que tu tentes non?
Je t'embrasse tendrement ma belle en espérant que tu trouves une solution rapidement
Pernelle


Douleurs et moral en chute libre :-((((   [208784] posté le 13/12/2013 13:22:00 par nbu,
Je viens de finir ma journée et ma semaine et je n'en peux plus....
Aujourd'hui, mes douleurs m'ont réveillées 4 fois la nuit, le réveil a été difficile....
Mais la demi-journée aussi, avec des choses que je n'ai pas pu faire au boulot.Je recevais des élèves de 6ème pour faire le bilan de santé que je dois faire sur ce niveau de classe.Au bout du 3ème élèves, je ne pouvais plus prendre la tension artérielle, trop douloureux pour moi de gonfler le brassard !!!
Utiliser la toise a été compliqué même en utilisant le bras gauche , il faut utiliser les 2 bras ....
Je suis rentrée épuisée, vidée, et les douleurs s'étendent en dessous du sein comme des brulures....
Je souffre en conduisant ma voiture, les passages de vitesse, les manœuvres..Mon mari me rentre la voiture au garage et me la sort le lendemain car la porte du garage n'est pas électrisée...
Cela fait 2 jours que j'ai augmenté mes dosages de Lyrica mais sans efficacité.J'ai arrêté le Tramadol qui ne me soulage pas du tout.
Je sature, je pleure, je profite d'être seule à la maison , mon mari m'aide tellement et il est inquiet de me voir encore et encore souffrir.
J'attends vraiment mon RV en consultation de la douleur avec impatience, dans 10 jours....D'ailleurs, j'ai reçu un questionnaire de 10 pages à rendre à la consultation qui parait très complet avec une prise en charge du patient dans sa globalité.En tant que soignante et patiente , je ne peux qu'apprécier, c'est un bon début...
Mais pour l'instant je souffre énormément et je profite du forum pour m'épancher.....

Nat
Aïe, euh !   [208712] posté le 11/12/2013 18:40:00 par pao,
Après des mois à me traiter de douillette, j'ai enfin parlé de mes douleurs dos/jambes à mon généraliste. Bilan : atteinte du nerf sciatique ou crural ou bien encore les deux, avec perte importante de certains réflexes dont je n'ai pas retenu le nom. Il est inquiet parce que la douleur, loin de cesser la nuit, augmente énormément en intensité lorsque je suis couchée (dormant en chien de fusil, je dois alterner très régulièrement le côté sur lequel je me couche).

Je dois donc faire un scanner lombaire pour vérifier la cause de ces douleurs, il semble que la chimio (encore elle !) puisse être une explication, ou bien une "simple hernie discale. il ne m'a pas caché non plus qu'il recherchait d'éventuelles métastases, même si la scintigraphie passée en novembre 2012 ne montrait rien de tel.

Je suis lasse.. j'espérais pouvoir profiter des quelques jours de vacances que je dois bientôt passer chez des amis strasbourgeois et finalement, je me retrouve à ne même plus avoir envie d'y aller... moment de ras-le-bol certainement passager, mais ce manque d'entrain devient épuisant lui aussi...
101 |  100 |  99 |  98 |  97 |  96 |  95 |  94 |  93 |  92 |  91 |  90 |  89 |  88 |  87 |  86 |  85 |  84 |  83 |  82 |  81 |  80 |  79 |  78 |  77 |  76 |  75 |  74 |  73 |  72 |  71 |  70 |  69 |  68 |  67 |  66 |  65 |  64 |  63 |  62 |  61 |  60 |  59 |  58 |  57 |  56 |  55 |  54 |  53 |  52 |  51 | 

Les Impatientes c'est maintenant aussi une association à but non lucratif !
Soutenez la lutte contre le cancer du sein en soutenant Les Impatientes


Rechercher dans ce forum

 
Gardez à l'esprit que vous ne pourrez obtenir ici que des témoignages personnels et en aucun cas un avis médical
Seules les personnes qui connaissent votre dossier médical et vos antécédents sont aptes à donner un avis éclairé. Nous ne pouvons que vous encourager à entamer / approfondir le dialogue avec le corps médical qui vous suit. Merci d'en tenir compte dans vos échanges.

Ces forums sont consacrés uniquement au cancer du sein. Pour les autres formes de cancer, nous ne sommes pas aptes à répondre à vos attentes.

Chaque personne doit garder à l'esprit ces quelques règles simples :
  1. Abstenez-vous de tout avis médical. Personne ici n'est médecin. Vous partagez votre vécu de la maladie, rien de plus.

  2. Ne citez pas de noms de médecin ou de laboratoire

  3. Postez dans le forum adéquat, vous aurez plus de chance d'avoir des réponses pertinentes.

  4. Soyez concises. Faites des messages courts, ou à défaut, denses. Donnez un titre signifiant à vos messages. Evitez les hors sujets qui seront supprimés

  5. Utilisez les adresses mail personnelles pour converser de manière privée. Pour parler de la pluie et du beau temps, pour donner des nouvelles, conversez par email. Demandez aux personnes à qui vous écrivez si elles sont d'accord pour entamer un échange par mail avant d'inonder leur boîte.

  6. N'incluez pas les gens, sans leur avoir demandé leur autorisation, dans des listes de distributions de blagues, d'images, de powerpoint, etc.

  7. D'une manière générale... soyez sympa :) Tout le monde a le droit de donner son avis et les avis différents du vôtre sont autorisés (si si :))) Traitez les autres comme vous aimeriez qu'on vous traite : avec écoute, respect et attention. Evitez les jugements de valeur. Tout emportement ou insulte seront immédiatement supprimés, ainsi que les réponses qui y seront faites.
Les modératrices
Les impatientes : le premier réseau de femmes atteintes du cancer du sein. Pour celles qui ne veulent plus subir la médecine en étant simples patientes, pour celles qui ont envie de prendre leur santé en main, pour celles qui pensent que la vie n'attend pas : c'est ici et maintenant.
Les Impatientes sont aimablement hébergées par Agarik depuis 2001.