Douleur(s) [Poster un message]

Merci de ne poster votre message qu'une seule fois et dans un seul forum. Tout message à caractère commercial (pour faire connaître un livre, un site, un guru, un remède miracle contre le cancer, etc.) et qui plus est s'il est posté sur plusieurs forums, entraînera automatiquement la fermeture de votre compte et la suppression de tous vos messages.

2007 messages - page 68
melanie33   [210686] posté le 30/01/2014 20:00:00 par macnini,
Coucou

Alors moi actuellement j'ai une douleur épouvantable au niveau des côtes sous mon sein où il y a une récidive (2 nodules sur cicatrice)

J'ai passe tep et scan TAP il y a 10 jrs pr cette récidive et rien de visible pr expliquer cette douleur
Je viens de passer une radio et pas e côtes de cassées...
Mln onco me met sous anti inflammatoire mais là aj bout de 4 jrs pas d'amélioration...

Il ne comprend pas. Et moi non plus!
Je souffre pour respirer fort, tousser, m'allonger, me tourner enfin vraiment comme si j'avais une côte cassée

Que t'arrive t il? Tu souffres?

Aurélie
NBU   [210685] posté le 30/01/2014 19:22:00 par mél95,
Je n'avais pas fait attention que tu prenais également du cymbalta.
Pour les patchs qutenza, le médecin m'en a parlé à deux reprises. Ce sont des patchs à base de capsaïcine.
On m'a expliqué qu'ils se posaient en hôpital de jour en respectant un protocole.
Le protocole d'utilisation de ces patchs est expliqué là :
http://www.chu-toulouse.fr/IMG/pdf/43_qutenza-2.pdf

Je dois avoir très prochainement ma consultation de la douleur et peut-être va-t-on me proposer la pose de ces patchs.

Et toi, en as-tu déjà eus ou t'en a-t-on parlé ?

Tu nous tiendras au courant pour tes séances d'hypnose.
Pour l'instant, j'ai du mal à trouver un praticien.

Bonne soirée
Mélanie
Melanie33   [210684] posté le 30/01/2014 19:20:00 par Ines30
Coucou désolé je ne peux pas t aider concernant ce sujet!
Ou en es tu dans tes traitements ?
fracture   [210683] posté le 30/01/2014 19:06:00 par melanie33,
Bonjour à toutes,
Est que ça vous ai déjà arrivé d avoir une fracture de cote ou ailleurs sous chimio ou hormono ?
Ladyos, sunnylife,mà@195, Petitbouddha   [210678] posté le 30/01/2014 17:30:00 par nbu,
Les filles, vos messages me font du bien.
Je me sens tellement seule avec mes douleurs à gérer, à supporter encore et encore. ..
Mon mari me soutient mais qu'est-ce que cela doit être difficile pour lui de rentrer du travail tous les jours et voir que rien ne change. Il m'a dit :"tu verras, ils vont trouver la ou les molécules pour te soulager , j'en suis certain". Notre amour est tellement fort, je ne sais pas ce que je ferais sans lui.
En plus du Lyrica, je suis sous Cymbalta. Les patchs de Lidocaine ne sont pas efficaces malheureusement pour moi. Dans une semaine, je débute mes seances d'hypnose.
Avez-vous eu des patchs de Qutenza?
Ce nouveau RV en Cs de la douleur, je l'attend mais en même temps, je sais qu'il va falloir recommencer de nouveaux traitements encore et encore...
J'étais en mi-temps thérapeutique, et je vais en perdre des semaines, je vais essayé de faire soustraire mes jours d'arrêt, c'est le médecin du Rectorat qui en prend la decision. Qui ne tente rien n'a rien...
Merci encore les filles, je vous laisse car mon bras est douloureux.

Bises

Nat
NBU   [210651] posté le 29/01/2014 20:55:00 par mél95,
Bonsoir,
surtout ne te décourage pas.
Désolée de me répéter mais il faut du temps pour que tu trouves un équilibre. Je comprends tout à fait que tu n'en puisses plus.
Parfois j'ai tellement eu mal que je ne trouvais plus la force d'aller puiser dans mes ressources. Combattre la douleur te pompe énormément d'énergie. Le moral est en berne et on a envie de tout laisser tomber.

Il faut non seulement trouver la molécule qui te soulagera mais également le bon équilibre entre les bienfaits et les effets secondaires liés à la prise de ce médicament.
L'augmentation du dosage est progressive d'une part pour que l'organisme s'habitue au médicament et d'autre part pour que ce fameux équilibre puisse être trouvé.

Peut-être faudra-t-il associé au lyrica une autre molécule ?
C'est mon cas.
Peut-être peux-tu également bénéficier de patchs à la lidocaïne.
J'ai essayé sur les mains et les pieds, bof, bof, mais sur la zone opérée cela peut t'apporter un réel soulagement.

Pour moi, l'acupuncture et l'homéopathie n'ont été d'aucun secours, la sophrologie non plus d'ailleurs. Bon, la psy m'a expliqué qu'il y a différentes façons d'aborder la discipline.

Tu peux essayer de faire une cure à La Roche Posay.
Il faut savoir que les massages en douceur des parties douloureuses peuvent t'apporter un bénéfice.
Mon doc spécialisé m'a dit que ça pouvait favoriser la reconstitution des nerfs lésés.

Courage.
Mélanie
Nbu   [210648] posté le 29/01/2014 20:23:00 par Petitbouddha,
Ton message a réveillé de "vieux" souvenirs en moi, même si mon K ne me fait pas souffrir, j'ai connu la douleur physique suite à un très grave accident il y a...très longtemps . La douleur grignote, ronge puis dévore ton corps et ta tête, avoir l'impression que jamais cela ne s'arrêtera. Je pensais qu'en 2014 la médecine avait les moyens de nous soulager correctement, bats toi ne laisse pas tomber, je n'ai pas de méthodes miracles malheureusement à te donner. Je peux juste essayer de te faire sourire en te racontant une p'tite anecdote : un des chirurgien à qui j'avais affaire à l'époque me demandait d'utiliser la méthode Coué pour surmonter la douleur ( c.-à-d. Répéter inlassablement "je n'ai pas mal") alors que moi je braillais pour avoir de la morphine!!! Ben ça marche pas ce genre de c..', me suis fait plaisir de lui faire remarquer après lui avoir balancer un grand coup de pied dans les parties intimes....par réflexe. J'avais 15 ans et pleine de vigueur à l'époque! Biz à toi
nbu   [210647] posté le 29/01/2014 20:21:00 par SunnyLife,
Je voudrais essayer de te donner un peu de force et de courage. Mais je sais que quand on souffre et qu'on a pas de répits, c'est vraiment décourageant.
Il semble bien que le lyrica ne soit pas la molécule adaptée pour toi, ils vont chercher et te trouver autre chose.
Depuis octobre j'ai des douleurs articulaires assez pénibles et je suis un peu soulagée par le naproxen. Je ne sais pas si tu l'as essayé, mais chaque cas étant différent, c'est peut être à tenter. En tous cas, ne baisse pas les bras, il y a encore de ressources pour trouver une solution qui te soulagera.
Nbu   [210641] posté le 29/01/2014 18:36:00 par ladyos,
Bonsoir Nbu
Quel douloureux message....il me laisse sans voix.
J'ose imaginer que la douleur a pris une telle place que tu n'en vois plus l'issue, mais tu as déjà combattu une fois, tu dois continuer à le faire, pour tes proches, mais aussi pour toi, parce que tu le vaux, parce que même au plus fort du désespoir il existe toujours une petite lumière. Mets-y toute ta rage, ta colère, ton épuisement, mais fais-là grandir. Tu as entamé ce combat pour vivre, tu va gagner cette nouvelle bataille.
Si ta psy ne te rassure plus, parle-lui en et le cas échéant changes-en. Je t'ai lu si belle, si forte, tu m'as soutenue, alors oui ces ressources existent encore, elles sont juste un peu cachées. Ne doute pas de toi, ne t'en demande pas trop trop vite.
C'est bien légitime quand on souffre physiquement de désirer plus que tout trouver un moyen d'être soulagée et quand celui-ci tarde à arriver c'est la tête qui souffre à son tour. Et si tu as le droit de te plaindre, nous vivons trop dans un monde où l'on a du mal à accepter que tout n'est pas luxe, calme et volupté et pourtant ça ne marche pas comme ça. Je suis sûre que tes proches t'aiment assez fort pour l'entendre. Les super héros ça n'existent pas.
Je ne suis pas une spécialiste de la douleur, mais est-ce que des méthodes plus naturelles (et complémentaires) comme l'acupuncture, la kinésiologie ou l'ostéopathie, ne pourraient pas te permettre de reprendre un peu ton souffle ?
Et puis, peut-être en effet qu'il te faut une autre molécule, une qui te fera oublier ces affreux moments et qui te permettra d'afficher très vite à nouveau ton joli sourire.
Si je peux partager un peu de ma force avec toi, comme tu as partagé la tienne avec moi quand j'en ai eu besoin, j'en serais honorée.
Je t'embrasse très très fort.
Moral en berne Besoin d'aide+++   [210638] posté le 29/01/2014 16:30:00 par nbu,
Après un petit mieux de 2 jours, mes douleurs sont de nouveau aussi importantes . La somnolence due à l'augmentation du Lyrica de 500mg à 600mg est au rendez- vous après une petite accalmie au bout d'un mois. Je pensais sortir la tête de l'eau en vain.......
Hier, je n'ai pas pu faire mes mouvements en balnéothérapie.
Je me voyais reprendre le boulot , depuis 3 jours c'est retour à la case départ. Je perds pied, je me recroqueville sur moi même. Ras le bol de me plaindre. Je ne crois même plus ma psy qui dit que j'ai plein de ressources en moi..
Dans ces moments là , je me dis que je pourrais mettre fin à tout cela mais je pense à mes enfants et à mon mari mais je n'en peux plus...
Dans 5 jours, j'ai mon nouveau RV en CS de la douleur. Est-ce qu'il va falloir tout recommencer avec de nouvelles molécules ?
Comment arrivez-vous à trouver encore la force ?

Nat


merci kiki   [210629] posté le 29/01/2014 12:41:00 par Zonzon,
merci de ta réponse. Non, je n'ai pas eu de boosteur post fec 100. Je suis au lit depuis lundi, la rhino passe un peu, la fièvre aussi, mais la fatigue.... ouaouhhhhh; Mais, tu as raison, je positive, j'ai sans doute trop été à mon boulot à la 1ère et 2ème cure et du coup... on me dit stop stop stop... je suis donc en mode tranquille, ordi au lit, télé, lecture et je ne réponds plus aux sollicitations de boulot. je ferme...

Et toi ? ou en es-tu de cette "aventure" ? je n'ai pas vu ta fiche.

une belle phrase à méditer pour celles qui ont du mal à "lacher" le boulot... le regard des autres.... "celui qui gagne est celui qui sait reculer d'un pas..."

bonne journée
Anne
crenou, macnini   [210620] posté le 29/01/2014 10:22:00 par natmimi,
bon! je vais essayer de suivre vos conseils et m'écouter mais quand le tempérament est bien installée depuis toute petite c'est difficile de se changer.
Je vous trouve super de prendre du temps pour vous dorloter.
je sais au fond de moi qu'il faut que je me pose alors je vais y travailler, de toute façon les nerfs ont du mal à suivre.

Ce midi rv avec le médecin conseil de la sécu (c'est la première fois depuis mon arrêt qui date de 10 mois),
est-ce que certaines d'entre vous ont été convoqué ?

Christine, sais tu d'où vienne tes douleurs dernièrement ?
j'espère vous voir toutes les deux prochainement pour revivre une soirée de rigolade car franchement ça fait du bien.

grosses bises
nathalie
zonzon   [210607] posté le 29/01/2014 08:19:00 par kiki1811
j'espere que tu vas mieux
as tu eu du neulasta pour booster tes globules blancs après ta FEC ?
moi le syndrome grippal c'était a chaque fois (sans le nez qui coule toutefois il etait plutot sec) mais a cause du neulasta plus que de la chimio... ca durait deux jours
positive !! dis toi que grâce (et non pas "à cause de" la chimio) toi tu restes au chaud chez toi à glandouiller sur ton canapé avec les supertéléfilms du matin sur TMC...
peur... quand tu nous tiens   [210586] posté le 28/01/2014 17:28:00 par Zonzon,
Bonjour,
j'ai fait ma 3ème cure de FEC 100 jeudi 23. Je suis donc à J+ 6. Depuis hier, j'ai attrapé un virus hivernal.... ! rhinopharingite avec un peu de fièvre (38°). du coup, je suis sous antibio. je suis depuis ce matin alitée (et j'aime pas ca !!! -:() avec les effets secondaires Chimio multipliés (aphtes, froid...) et j'ai peur pour la fièvre. depuis ce matin, je n'arrête pas de la prendre !!!
quelqu'une a déjà fait un syndrome grippale juste après une cure de chimio ?
Merci de votre aide !
Anne
Natnini   [210584] posté le 28/01/2014 16:43:00 par crenou
Bonjour,

C'est crénou.christine de cholet,

Écoutes et suis les bons conseils de notre grande philosophe aurélie, il faut absolument lâcher, ne plus trop penser sinon on devient folles....
Moi, mon grand oral lundi prochain et examens à suivre au mois de février......
J'ai un peu peur, car nouvelles douleurs
J'ai mal au ventre et j'ai un peu la nausée
Et bien, j'ai dis " ras le bol"
Ce matin, courses
Ce midi déjeuner avec une copine
Cet am, the chez une autre et la je file chercher ma grande fille

Bisous à toi
On y croit et on est avec toi

À très bientôt
Peut être chez pernelle .....il faut que je lui réponde....mais je ne prends pas le temps mais je pense aussi. Très fort à elle et à son chéri femara !
Gros bisous mes cops
Christine
natmimi   [210568] posté le 28/01/2014 14:00:00 par macnini,
Allez prends du tps pr toi mtnt que tes examens sont passés. On accumule et a un moment ln n'en peu9 plus des exams...
Je te comprends très bien
Tu as 10njrs pr souffler, en essayant de ne pas trop penser aux résultats et anticiper

Moi je sors d'un soin du visage et bien même plus mal au dos! C'est dingue non?? L'esthéticienne ne m'a même bpas massé lendos, dc tu vois faut trouver un moment pr se relâcher
Quelques soit la, ,manière

Aurélie
biopsie   [210566] posté le 28/01/2014 12:00:00 par natmimi,
Hier midi j'ai passé une biopsie salivaire pour voir si maladie de goujon sporjen.
j'étais morte de trouille car ça touchait à la lèvre.
on ne peut pas dire que c'est agréable mais bon l'examen en lieu même n'es pas douloureux.
Mais une fois dans le hall de l'hôpital je craquais, les larmes coulaient.
En fait je ressentais une overdose d'examens et surtout assez d'avoir des cicatrices sur mon corps comme si je devais être marquée a vie. Cela va peut être vous paraître idiot mais ça m'atteint vraiment.
Alors peu importe mais une fois rentrée j'ai fait canapé et aujourd'hui encore.
résultat dans au mieux dix jours.
Ah ces douleurs...

courage à vous toutes
leonie34   [210513] posté le 27/01/2014 12:00:00 par colibran,
Je trouve que tu es trop forte, tu as réussi à accepter la douleur pendant un quart d'heure ... j'ai essayé de visualiser le lieu où je me sens le mieux (une plage avec des petits poissons) ça prend pas du tout
Pour l'instant je n'ai pas suffisamment mal pour prendre des médocs forts, doliprane 1000 quand j'en ai vraiment marre
Sinon je me suis trouvée un joli surnom "tamalou", tous les jours ou presque un truc s'en va un autre arrive

Bisous les filles

Claudine
Ho! douleurs .....Pernelle   [210511] posté le 27/01/2014 10:58:00 par leonie34
Tu as raison , on devrait pouvoir avoir notre douleur prise en compte sérieusement mais à mon avis ....??? ils pataugent nos chèrs soignants et pour eux l'objectif et de nous garder en vie . On nous donne trop rapidement les molécules et les doses les plus costauds et ça nous envoie direct sur le canapé la tête dans les choux .

10 ans d'expérience ..... Quand trop mal pour marcher j'ai une cane , si non: daffalgan codeïné + anti inflammatoires . J'ai testé tout le reste sans succès si ce n'est de me shooter mais pour conduire ce n'est pas sérieux .
Quel bonheur de se cracher sur le canapé , au chaud . Les douleurs s'estompent , on est bien, bien ....... mais c'est pour se relever que ça coince .

J'ai même testé le truc :" et si j'acceptais ma douleur" ....ça marche 1/4 d'heure mais pas plus . On a du mal à accepter que nous sommes "malades" on voudrait tout faire comme avant ..... Il y en a qui y arrivent mais pas toutes . Patience !!! patience..... je sais , c'est dur !

Celle qui trouve me tient au courent mais nous sommes toutes différentes et je crois que le secret est d'attendre que notre organisme ait rejeté les produits et à la grâce de Dieu .....

Vous embrasse les filles , A+

les filles   [210507] posté le 27/01/2014 08:42:00 par natmimi,
j'ai connu aussi de fortes douleurs presque à la fin de mes rayons soit début novembre. C'était principalement des douleurs aux jambes, coudes et épaules. Le matin une vraie mamie pour sortir du lit et mon escalier à maudire.
j'ai attendu pensant qu'avec du doliprane ça allait passer. Eh non trop tenace l'affaire! A force d'en parler à mon onco j'ai fini par faire un petit séjour en service rhumato. J'ai eu des tas d'examen dont un qui est revenu douteux et qui pourrait agir sur les articulations.
Depuis le rhumato puis ensuite mon MG m'ont donné une liste impressionnante d'anti douleus également pour les douleurs neuropathiques. Pour vous dire j'ai acheté un pillulier sinon j'y perdrais le nord. Etant très mal avec tous ces médocs je vais voir un autre MG ce matin (deux avis valent mieux qu'un)
j'en ai assez depuis décembre à ingurter tout ça j'ai le sentiment d'etre une pharmacie ambulante.

sinon les filles franchement j'ai PEUR ce midi je passe sur la table biopsie salivaire pour écarter ou pas la maladie que soupçonne le rhumato (maladie de sjorgen ou syndrome sec)
A vrai dire dur dur depuis mars 2013 l'annonce ça commence à faire beaucoup

courage les filles on va y arriver
bises à toutes
101 |  100 |  99 |  98 |  97 |  96 |  95 |  94 |  93 |  92 |  91 |  90 |  89 |  88 |  87 |  86 |  85 |  84 |  83 |  82 |  81 |  80 |  79 |  78 |  77 |  76 |  75 |  74 |  73 |  72 |  71 |  70 |  69 |  68 |  67 |  66 |  65 |  64 |  63 |  62 |  61 |  60 |  59 |  58 |  57 |  56 |  55 |  54 |  53 |  52 |  51 | 

Les Impatientes c'est maintenant aussi une association à but non lucratif !
Soutenez la lutte contre le cancer du sein en soutenant Les Impatientes


Rechercher dans ce forum

 
Gardez à l'esprit que vous ne pourrez obtenir ici que des témoignages personnels et en aucun cas un avis médical
Seules les personnes qui connaissent votre dossier médical et vos antécédents sont aptes à donner un avis éclairé. Nous ne pouvons que vous encourager à entamer / approfondir le dialogue avec le corps médical qui vous suit. Merci d'en tenir compte dans vos échanges.

Ces forums sont consacrés uniquement au cancer du sein. Pour les autres formes de cancer, nous ne sommes pas aptes à répondre à vos attentes.

Chaque personne doit garder à l'esprit ces quelques règles simples :
  1. Abstenez-vous de tout avis médical. Personne ici n'est médecin. Vous partagez votre vécu de la maladie, rien de plus.

  2. Ne citez pas de noms de médecin ou de laboratoire

  3. Postez dans le forum adéquat, vous aurez plus de chance d'avoir des réponses pertinentes.

  4. Soyez concises. Faites des messages courts, ou à défaut, denses. Donnez un titre signifiant à vos messages. Evitez les hors sujets qui seront supprimés

  5. Utilisez les adresses mail personnelles pour converser de manière privée. Pour parler de la pluie et du beau temps, pour donner des nouvelles, conversez par email. Demandez aux personnes à qui vous écrivez si elles sont d'accord pour entamer un échange par mail avant d'inonder leur boîte.

  6. N'incluez pas les gens, sans leur avoir demandé leur autorisation, dans des listes de distributions de blagues, d'images, de powerpoint, etc.

  7. D'une manière générale... soyez sympa :) Tout le monde a le droit de donner son avis et les avis différents du vôtre sont autorisés (si si :))) Traitez les autres comme vous aimeriez qu'on vous traite : avec écoute, respect et attention. Evitez les jugements de valeur. Tout emportement ou insulte seront immédiatement supprimés, ainsi que les réponses qui y seront faites.
Les modératrices
Les impatientes : le premier réseau de femmes atteintes du cancer du sein. Pour celles qui ne veulent plus subir la médecine en étant simples patientes, pour celles qui ont envie de prendre leur santé en main, pour celles qui pensent que la vie n'attend pas : c'est ici et maintenant.
Les Impatientes sont aimablement hébergées par Agarik depuis 2001.