Douleur(s) [Poster un message]

Merci de ne poster votre message qu'une seule fois et dans un seul forum. Tout message à caractère commercial (pour faire connaître un livre, un site, un guru, un remède miracle contre le cancer, etc.) et qui plus est s'il est posté sur plusieurs forums, entraînera automatiquement la fermeture de votre compte et la suppression de tous vos messages.

2007 messages - page 74
Nbu   [214058] posté le 23/04/2014 09:37:00 par Zonzon,
Bonjour nat,
Comment vas tu ce matin. Nous sommes nombreuses je sais a etre a la fois desemparees devant tant de douleurs et d'injustice et ayant une immense envie de prendre un peu de tes douleurs pour te soulager... Enfin !!!!
Je t'embrasse tres fort et donnes nous de tes nouvelles.
Allez patch.... FAIS TON BOULOT !!!!!

Anne
Nbu   [214048] posté le 22/04/2014 21:31:00 par flo47,
Chère Nat,

Ne soit pas désolée pour ton message.

Ce forum sert à exprimer nos souffrances.

Dans quelques jours ; ces douleurs ne seront que des
souvenirs.

Je t'envoie toutes mes pensées positives.

Bisous
Florence
NBU et MA195   [214047] posté le 22/04/2014 21:17:00 par bernadou1
Nbu , courage tes douleurs devraient finir par s estomper , nous pensons fort a toi en ce moment

Je vois que ma195 et toi avez eu la pose des patch sans anesthesie prealable
Nbu   [214043] posté le 22/04/2014 19:58:00 par ERMEL,
Bonsoir Nat !
J'espère chaque jour que tu nous dises que ça y est les douleurs sont parties !
En attendant ce message qui va, j'en suis sûre, arrivé rapidement grave au patch, je te souhaite une bonne nuit bien reposante !

Bisous anti-inflammatoires

Marie
douleurs   [214042] posté le 22/04/2014 19:24:00 par nbu,
Sale journée avec des douleurs électriques dans le sein en permanence !
Je suis épuisée moralement, je n'arrive plus à avancer...
Il va falloir que ce Qutenza marche parce que je n'ai plus de force ...
Je n'arrête pas de me plaindre mais je souffre tellement.
Demain, je serai mieux peut être, j'espère. ..
Voilà, c'est pour vous, désolée :-((
Nat
nbu   [214038] posté le 22/04/2014 07:54:00 par mél95,
J'ai changé d'adresse mail et j'avais oublié de la modifier dans mon profil.
Voilà, c'est fait !
En espérant que tu as passé une bonne nuit.
Mélissa
Qutenza   [214036] posté le 21/04/2014 21:38:00 par nbu,
Mélissa, copine de Qutenza, j'espère que nous allons être soulagées toutes les 2 ! Je t'ai envoyée un MP, tu l'as recue ?
Pour ce qui est de l'Emla, ils ne le font plus suite à des tests effectués, la glace étant plus efficace.En fait, je pense qu'il faudrait la mettre en place dès la pose du patch et ensuite en permanence pendant 48h au moins.
Mon amie qui en a eu 2 fois, a moins eu mal avec la glace mais c'etait la 2 ème fois!!

Zaboton, je pense comme toi, le cannabis pourrait sûrement nous soulager. Mais quand est-ce que la France le rendra légal en thérapeutique bien encadré ? Cest pas demain la veille et pourtant les effets secondaires ne sont pas pires que ceux la morphine , j'ai fait un syndrome de sevrage en l'ayant pris pendant 4 mois, alors!!
Sinon, la Hollande est un très beau pays, et en plus, avec mon mari, nous adorons faire du vélo:-))

Bisous, bisous les filles

Nat
mA@195   [214034] posté le 21/04/2014 20:58:00 par helga,
Oui, j'ai lu sur deux sites spécialisés que la pose de ces patchs induisait des douleurs très aigües pour les patients et devait être couplée avec des poches de glace et de puissants anti douleurs en attendant que cela se calme, pendant plus d'une semaine.

Mais j'ai lu aussi un article de la Haute Autorité de Santé qui dit qu'il faut (et c'est souligné) appliquer, avant la pose des patchs et pendant 60mns, un anesthésique topique (lidocaïne à 4%) sur toute la zone concernée (et même au-delà jusqu'à 1 ou 2 cms je crois), pour atténuer la douleur aigüe provoquée par les patchs.

Or, la crème emla, si j'ai bien lu aussi, c'est bien un anesthésique topique contenant de la lidocaïne.

Hélène

nbu   [214033] posté le 21/04/2014 20:24:00 par mél95,
Moi aussi j'ai eu une application de Qutenza la semaine dernière.
Nous étions deux dans la salle. Ma voisine a eu une application sur le sein. Pour ma part, sein, creux axillaire et pied.
Alors pour le pied, pose de 30 minutes (rien senti), pour le sein et le creux axillaire, pose d'une heure. J'ai fini en pleurs, comme ma voisine d'ailleurs, tellement la sensation de brûlure était insupportable.
L'application de poche de glace n'a pas été du luxe.

Le soir, avant de me coucher, j'ai été obligée de remettre du froid sur la zone traitée car ça redevenait très douloureux.

Pour le pied, j'ai ressenti des sensations de brûlure au niveau de la zone traitée les jours suivants à partir du milieu de journée.
Je me suis mise pieds nus sur le carrelage pour calmer le feu.

A J+6, toujours des douleurs. Alors je prends mon mal en patience.

J'ai discuté avec ma voisine qui prenait une liste impressionnante de molécules pour calmer ses douleurs.
Elle m'a parlé d'une injection dans le ventre qu'elle faisait en hôpital de jour, si je me souviens bien.
Peut-être une autre solution à nos problèmes ?
Elle m'a aussi dit qu'elle avait déjà eu une application de patchs de Qutenza. La séance avait été beaucoup moins douloureuse car elle avait appliquée de la pommade elma avant.
Si on devait refaire une pose de patchs, ça vaudrait le coup de demander une prescription au médecin pour limiter les douleurs.

Bon courage à toi.
Mélissa
ça va marcher petite nbu   [214032] posté le 21/04/2014 20:23:00 par helga,
Vu les très durs effets secondaires induits par la pose de ces patchs dans un premier temps (j'ai lu notamment "douleurs aigües de type brûlures"), on ne te les appliquerait pas si la chance d'atténuation des douleurs n'était pas d'un pourcentage élevé.

Je suis contente de voir qu'au moins, ces brûlures infernales se sont calmées. Je croise les doigts pour que les décharges électriques dégagent aussi le plus vite possible.

Je ne suis pas sûre que nos mots dérisoires te servent à grand-chose pour supporter ces sales moments et là, si on le pouvait, c'est vrai qu'on aimerait te bercer comme un petit enfant pour t'apaiser un peu.

Hélène



nbu   [214030] posté le 21/04/2014 20:19:00 par zaboton
Sans t'écrire personnellement,je compatis chaque fois que je lis tes souffrances,je voudrais pouvoir te proposer des remèdes,des connaissances médicales qui sauraient comment t'aider, mais j'avoue mon incapacité à te proposer une thérapie quelconque pour soulager tes douleurs!
j' ai entendu dire que certaines plantes illicites mais utilisées dans d'autres pays soulageaient les douleurs aigûes et se trouvaient facilement en Espagne ou en Hollande sous forme de gâteaux!! alors!pourquoi pas!!

si, un jour je souffrais trop,je pense me tourner vers ces plantes là!!!!

je pense à toi,je t'envoie du courage et des pensées positives!!!
aie confiance!!!!
bises
Colibran, Helga, Ermel, Pao, Flo47....   [214028] posté le 21/04/2014 18:28:00 par nbu,
Les filles, comment vous dire, je me sens tellement seule face à mes douleurs, vous lire, m'apaise, me fait du bien parce que je sais que vous me comprenez. Merci pour vos soutiens si importants dans ces moments difficiles.
Mon mari est toujours présent mais il travaille. Aujourd'hui, il s' est occupé de ses ruches et je n'ai pas pu l'accompagner...
Je ne sais pas pourquoi cette journée me paraît interminable...
J'ai le cafard ce soir, le blues,le moral dans les chaussettes...
L'électricité est de nouveau présente dans mon sein, j'ai branché mon tens une bonne partie de l'après midi, les brûlures sont terminées, enfin.
Je sais qu'il faut attendre encore une dizaine de jour pour connaître l'efficacité du Qutenza mais c'est tellement dur !
Je voudrais rester positive mais si le Qutenza ne marche pas, que vais-je faire ? Comment vais-je pouvoir vivre en souffrant autant ?

Ce soir, je je me sens pas du tout courageuse.
Merci pour vos messages,
Bises les filles

Nat
Ermel et Nbu   [214026] posté le 21/04/2014 16:21:00 par flo47,
Allez petite Marie,

Ne perd pas courage.

Mercredi en sortant du centre ; tu pourras dire

"plus qu'une"

Mets toutes les chances de ton coté.


Nat,

J'espère de tout coeur que tes douleurs vont s'atténuer
avec la pose de ce patch même si en ce moment c'est
difficile pour toi

Je t'envoie toute mon énergie.

Je vous embrasse
Florence
Nbu   [214024] posté le 21/04/2014 15:58:00 par pao,
Je ne trouve pas les mots... te dire de garder courage ? Tu n'as pas besoin de moi pour le savoir... alors simplement t'assurer que, même si je passe un peu plus rarement pour le moment, je pense très souvent à toi et à ce que tu traverses. J'espère que tout ce que tu dois supporter à présent portera ses fruits le plus tôt possible...

Bises réconfortantes...
Ermel   [214021] posté le 21/04/2014 15:19:00 par nbu,
Je sais combien tout cela est difficile. ..je n'ai pas eu de céphalées mais des douleurs abdominales atroces pendant tout le temps des chimios.
Les 2 dernières cures, il a fallu que je me me mette des coups de pied aux fesses et puis je me suis dit que je mettais toutes les chances de mon côté.
Ermel, il ne te reste qu'une cure, alors tu verras, tu trouveras la force, j'en suis certaine !
Parce que la vie est plus forte que tout, parce que nous avons des ressources insoupçonnées !
Je t'accompagnerai pour cette dernière cure, je penserai très fort à toi pour que se soit moins difficile pour toi.
Je t'embrasse,

Nat

Nbu   [214020] posté le 21/04/2014 14:41:00 par ERMEL,
Du courage, de la patience.... C'est ce que tous (corps médical et proches) nous préconisent....
Certes que dire d'autre ?
Je te comprends et espère que ça marchera vite pour toi !

Chez moi, les news ne sont pas mirobolantes si on considère que sur 6 semaines depuis ma première cure, il n'y en a qu'une où je n'ai pas eu mal à la tête! Troisième cure sur 4 ce mercredi, je ne veux pas y aller... J'en ai marre... Et si je faisais tout ça pour rien ?

Je t'embrasse et souhaite vivement que tes douleurs s'amenuisent

Marie
nbu   [214017] posté le 21/04/2014 10:28:00 par helga,
tous les jours, depuis mon arrivée sur le forum, je découvre le très rude chemin des douleurs et des angoisses des unes et des autres, ce matin, ce nouveau témoignage, ça me laisse sans voix.
Je repense à ce moment que j'ai détesté, quand les anesthésiques sont passés dans la veine lors de l'intervention, l'impression que le poignet prenait feu, mais ça n'a duré que quelques secondes! qui m'ont paru une éternité. Se dire que tu dois subir ça jour et nuit pendant si longtemps, ça fait vraiment mal au ventre.
J'espère qu'aujourd'hui sera enfin un jour de soulagement important pour toi!
Et dire qu'on entend effectivement souvent "oh, un cancer du sein, ça se soigne facilement"! s'ils savaient, tous ces gens, par où vous devez passer!! je comprends bien mieux celles que ça exaspère d'entendre ce genre de phrases.

Mais tu avais été prévenue du risque d'intensité de ces douleurs? Souffrir plus pour souffrir moins? Non, ça ne devrait plus exister en 2014.

Je t'embrasse fort.

Hélène

nbu   [214016] posté le 21/04/2014 09:23:00 par colibran,
On a beau pensé à toi très fort, on n est pas efficace
ça arrive souvent ce genre de douleurs ?
Je te trouve tellement courageuse
Bises
Claudine
re.fautes de frappe   [214015] posté le 21/04/2014 07:07:00 par nbu,
Grrrrr, satanée tablette, j'avais perdu la fin de mon message !!!
Suites Qutenza   [214014] posté le 21/04/2014 07:05:00 par nbu,
J 5 pour la pose du Qutenza.
Je suis partie avec ma petite glacière et 2 packs de gel.
Je suis accueillie par une infirmière sympathique qui m'explique le déroulement de la pose. Une interne vient faire les marquages en testant la zone insensible avec une pique. Elle décalque cette zone et la découpe, pour moi, sein entier, aisselle et 1/3 face interne du bras .
L'IDE me donne un masque et des lunettes pour me protéger des particules volantes lors de la pose, elle se protège également.
Elle découpe les patchs en fonction des calques puis les appliques en respectant les dessins, une partie étant autocollante.
7mn après, je commence à ressentir une brûle vive sous l'aisselle. Elle m'applique de suite une poche de glace. Cette douleur, monte en puissance, la discussion avec elle me permet de faire passer le temps et de me concentrer sur autre chose. Elle evalue ma douleur et son retentissement sur ma vie, Elle surveille ma tension.
1h,, plus tard, il est temps de l'enlever, reprotections pour toutes les 2.
Elle nettoie la peau avec un gel particulier puis me passe un gant avec du savon dans le but d'enlever toutes les particules restantes.
Elle termine par me badigeonner de biafine en couche épaisse, , puis m'enrubanne avec un film plastique alimentaire , j'ai l'impression d'être un morceau de viande qu'on prépare pour une marinade !!!!
Avec quelques difficultés nous plaçons mon gel glacé entre mon top et mon tee-shirt, et c'est parti pour 1h20 de route :-((
Arrivée à la voiture, une douleur importante commence à s' installer, j'avale un Ixprim.
La route est longue, les brûlures extrêmes.
En arrivant, je suis rouge comme une écrevisse sur la partie traitée, je souffre: 1 Tramadol 50 + 1 Atarax 25, de la glace et au lit, je dors pendant 2h.
J0 douleurs à 8/10
J1 J2 J3 douleurs à 7, 5/10
Aujourd'hui J4, des brûlures m'ont réveillées, elles devraient disparaître. ...
L'efficacité, s' il y en a une , devrait être nette dès la 2ème semaine...

IL FAUT SOUFFRIR POUR NE PLUS SOUFFRIR !!!!

Nat






La route m'a parue longue, les brûlures extrêmes. En arrivant, j'avale un Tramadol 50 et 1 Atarax25 et je vais me coucher avec une nouvelle glace.Je me reveille 2h après le sein en feu, nouvelle glace....
Je peux dire que la 1ère journée a été terrible. J1 et J2 et J3, un léger mieux. Ce matin, des brûlures m'ont réveillées.
101 |  100 |  99 |  98 |  97 |  96 |  95 |  94 |  93 |  92 |  91 |  90 |  89 |  88 |  87 |  86 |  85 |  84 |  83 |  82 |  81 |  80 |  79 |  78 |  77 |  76 |  75 |  74 |  73 |  72 |  71 |  70 |  69 |  68 |  67 |  66 |  65 |  64 |  63 |  62 |  61 |  60 |  59 |  58 |  57 |  56 |  55 |  54 |  53 |  52 |  51 | 

Les Impatientes c'est maintenant aussi une association à but non lucratif !
Soutenez la lutte contre le cancer du sein en soutenant Les Impatientes


Rechercher dans ce forum

 
Gardez à l'esprit que vous ne pourrez obtenir ici que des témoignages personnels et en aucun cas un avis médical
Seules les personnes qui connaissent votre dossier médical et vos antécédents sont aptes à donner un avis éclairé. Nous ne pouvons que vous encourager à entamer / approfondir le dialogue avec le corps médical qui vous suit. Merci d'en tenir compte dans vos échanges.

Ces forums sont consacrés uniquement au cancer du sein. Pour les autres formes de cancer, nous ne sommes pas aptes à répondre à vos attentes.

Chaque personne doit garder à l'esprit ces quelques règles simples :
  1. Abstenez-vous de tout avis médical. Personne ici n'est médecin. Vous partagez votre vécu de la maladie, rien de plus.

  2. Ne citez pas de noms de médecin ou de laboratoire

  3. Postez dans le forum adéquat, vous aurez plus de chance d'avoir des réponses pertinentes.

  4. Soyez concises. Faites des messages courts, ou à défaut, denses. Donnez un titre signifiant à vos messages. Evitez les hors sujets qui seront supprimés

  5. Utilisez les adresses mail personnelles pour converser de manière privée. Pour parler de la pluie et du beau temps, pour donner des nouvelles, conversez par email. Demandez aux personnes à qui vous écrivez si elles sont d'accord pour entamer un échange par mail avant d'inonder leur boîte.

  6. N'incluez pas les gens, sans leur avoir demandé leur autorisation, dans des listes de distributions de blagues, d'images, de powerpoint, etc.

  7. D'une manière générale... soyez sympa :) Tout le monde a le droit de donner son avis et les avis différents du vôtre sont autorisés (si si :))) Traitez les autres comme vous aimeriez qu'on vous traite : avec écoute, respect et attention. Evitez les jugements de valeur. Tout emportement ou insulte seront immédiatement supprimés, ainsi que les réponses qui y seront faites.
Les modératrices
Les impatientes : le premier réseau de femmes atteintes du cancer du sein. Pour celles qui ne veulent plus subir la médecine en étant simples patientes, pour celles qui ont envie de prendre leur santé en main, pour celles qui pensent que la vie n'attend pas : c'est ici et maintenant.
Les Impatientes sont aimablement hébergées par Agarik depuis 2001.