Notre entourage [Poster un message]

Merci de ne poster votre message qu'une seule fois et dans un seul forum. Tout message à caractère commercial (pour faire connaître un livre, un site, un guru, un remède miracle contre le cancer, etc.) et qui plus est s'il est posté sur plusieurs forums, entraînera automatiquement la fermeture de votre compte et la suppression de tous vos messages.

1069 messages - page 54
Patachon   [263518] posté le 07/09/2018 13:08:00 par Claude50
Merci pour ton message, même s'il témoigne de peu d'espoir quant aux autres.
Ne pouvons-nous être réellement comprises et aidées que par d'autres malades ? Faut-il que quelqu'un "y passe à son tour" pour qu'il prenne conscience ?
Le pire est quand on retourne au boulot : après quelques semaines ou mois, on est supposée avoir les mêmes capacités qu'avant et très peu de compréhension du patron et des collègues, surtout en milieu de production industrielle.
Bises à toi aussi

Claude
Vero61, didi69   [262861] posté le 22/08/2018 19:25:00 par calista,
Je tenais à vous remercier pour votre gentillesse et votre compréhension.....
Tout ceci est très difficile, mais vous êtes là, toutes présentes (et je n'oublie pas patachon ❤;️;) et si réconfortantes....
Merci ☀;️;☀;️;☀;️;❤;️;
notre entourage   [262855] posté le 22/08/2018 17:07:00 par didi69,
Bonjour Calista,

comme je te comprends !
Léonie a décris ce que malheureusement beaucoup d'entre nous avons vécu et vivons encore. Au début on demande de tes nouvelles, et puis cela s'estompe et devient parfois un petit "ça va ?" auquel tu réponds "oui" car tu sais qu'il n'a pas envie, cet entourage, d'entendre autre chose. Surtout il n'insiste pas, on ne sait jamais au cas où tu donnerais des explications, pire des détails sur ce que tu vis. En ce qui me concerne, lorsque j'ai ressenti cela, je me suis reconcentré sur moi !! On le dit toutes, même bien entourée on se retrouve de toutes les façons seule face à la maladie. Alors soyons un peu égoïste pour faire face à ce tsunami.
J'ai la chance d'avoir un mari adorable, patient et attentif. Mais même lui un jour a eu envie de prendre l'air. Avec notre petite 2CV il est parti tout seul, à la montagne, jusqu'à plus de 2500 m. Les gens n'en revenait pas qu'il ai pu avec cette voiture arriver à cette altitude !
J'ai paniqué lorsqu'il m'a annoncé qu'il partait faire cette virée, et puis j'ai compris qu'il fallait qu'il respire un peu. Le quotidien d'un "aidant" est loin d'être facile !
Je t'envoie plein d'ondes positives, pense à toi et concentre tes forces sur ta bataille;
Je t'embrasse
véro61   [262829] posté le 22/08/2018 11:40:00 par patachon
Bonjour,
Ce cancer qui surgit est dur à accepter et dur à supporter, pour nous et l'entourage.
Pour nous tout est à gérer, la maladie, physiquement et psychologiquement, le traitement, le quotidien, les proches, le travail. Dur.
L'entourage "fait ce qu'il peut', souvent maladroit.
La famille, maladroite et finissant pas choisir l'indifférence.

Au début, nous ne pouvons pas aligner deux mots sans parler de ce cancer. C'est nécessaire. Cela nous fait du bien.
L'entourage, ne sait que répondre. Il se lasse.
Mon mari, se réfugiait dans le garage ou partait se promener. Il fuyait.
Ma fille (que j'ai élevée seule) pour qui je représente la force, la solidité, souffrait et avait très peur.
Pour eux la solide avait des faiblesses.
J'avais pourtant très peur. Ma fille avait encore besoin de moi.

Le monde du travail est également très cruel.

Nous portons un regard sur l'entourage, qui déçoit beaucoup.

Nous faisons avec, nous continuons, nous pensons trop.
Le temps passe. Ce cancer nous change.
Notre regard n'est plus le même.
Nous prenons des décisions.(privé, professionnel).

C'est une étape (pas facile) qui nous fait avancer.

Il faut arrêter de "trop penser" d'essayer de comprendre le comportement des gens.
Nous nous faisons du mal.

Continuons à vivre, pour NOUS.
Faisons ce qui nous fait plaisir.
Supprimons les personnes "toxiques".

J'ai une excellente relation avec ma fille, mes petits enfants.
Respect, complicité.

Vivons les bons moments, profitons de ces bons moments, regardons les belles choses autour de nous (nature).

N'attendons rien des autres.
Ce cancer est le nôtre.

Merci à toutes et à ce forum d'exister.
2009 bientôt 9 ans.

Ce forum reste "mon ami".

Je vous embrasse.









calista,    [262825] posté le 22/08/2018 10:57:00 par vero61,
Bonjour calista,

oh quelle détresse je sens en toi,
tu as le droit de te plaindre
peu importe que nous ayons eu ou pas chimio, rayons opération et hormonothérapie ,
malheureusement ce que tu écris, quelque soit nôtre parcourt nous l'avons presque toutes (tous) vécue

je vais parler de mon cas mais avec mon papa
lorsqu'il a eu ses cancers, pour les 1er j'étais dans un autre monde ( dépression +++ ) donc je n'aie pas réalisée mais les 2 derniers je sortais de ce monde et là je me suis trouvée impuissante, j’essayais d'aller l'aider, lorsqu'il partait en vacance, je m'occupais de maman qui était en fauteuil ( SCP ) et papa prenait un peu de temps pour lui, quand je ne pouvais pas c'était une de mes filles par contre on a eu de la chance qu'une de mes soeur habite près des parents et était toujours là sauf en période de vacances et c'est là qu'on la remplaçait
on ne voulait pas faire d'imper et on essayait d'être comme avant
souvent lorsque je m'occupais des parents je riais avec eux et lorsque je ne tenais plus j'allais au garage me cacher et je pleurais , je cherchais une blague a raconter et je revenais le sourire en avant
j'ai aussi vécue de grands moments avec mon papa qui était toujours aimant et à la fin avait besoin de vider son sac, il a super souffert psychologiquement, et tout ça il le cachait

maintenant je vois que comme lui on m'a laisser tomber, comme lui je fais mon possible pour tenir et comme lui je souffre

nous sommes toutes et tous dans ce cas et malheureusement c'est " la vie "
je ne faisais pas bien avec papa mais je faisais ce que je pouvais
les gens qui s'en vont ne savent comment faire avec nous car elles ont peur et après nous ayant laissées de côté ne savent comment revenir ou nous oublie tout simplement
nôtre maladie est dur a gérer mais soit nous avançons et prenons le taureau par les cornes ( ça ne veut pas dire que l'on va perdre ou gagner , cela veut dire que nous essayons de profiter de nôtre " nouvelle vie ")soit nous nous laissons aller et là pas facile du tout

je m'excuse mais j'ai été un peu longue mais le sujet est aussi une question en moi qui me perturbe

je vous envoie à toutes et tous toutes mes bonnes ondes positives

Véro ☘;🐞;☘;🐞;☘;🐞;
Notre entourage   [262814] posté le 21/08/2018 23:44:00 par calista,
Patachon,
Merci infiniment pour ta si gentille réponse....
Cela me rassure... Oui, je vois que l'on peut dépasser tout ça !
Moi qui suis toujours pleine d'empathie, j'ai honte pour eux, pour toute cette indifférence et cette lâcheté !
Je vais essayer d'arrêter de ressasser tout ça et penser à moi, comme tu me le conseilles.....
C'est la meilleure chose à faire.....
Encore merci d'avoir su me comprendre et de m'avoir répondu....

Je t'embrasse
Calista
patachon   [262796] posté le 21/08/2018 18:57:00 par maianne
Léonie a raison tu as quasi tout compris, hélas pour toi ! Ah l'entourage !
Comment faire ? il n'y a pas de recettes, on découvre à l'occasion de cette maladie le meilleur mais souvent aussi le pire de la nature humaine!
La maladie nous rend sensibles à tout geste ou parole maladroite envers nous plus "qu'avant" sans doute.
Quand une "amie" m'assène : "un cancer, oh de toutes façons on en meurt forcément" sur un ton péremptoire... ben que répondre ?!!! juste la rayer de tes adresses et basta ! et j'en ai eu comme ça en chapelets. Dés l'annonce, on est fixées très vite et parfois de la part de certains très proches. J'a été amenée à préciser que "ça" n'était pas contagieux selon les connaissances actuelles de la médecine !!! et qu'il m'arrive de bien rigoler de temps à autres!
Bref, ici on se comprend, on s'aide comme on peut et c'est irremplaçable, merci les impatientes d'etre là dans votre diversité, avec comme fil rouge une empathie toujours présente les unes pour les autres.
Bises et amitiés à toutes Maianne
léonie   [262795] posté le 21/08/2018 18:45:00 par miniyork
c'est vrai ce que tu dis,beaucoup sont aux abonnés abscents depuis ce cancer ,une seule amie des-tu,je ne fais plus confiance qu'à moi-même,au moins je ne suis pas décue,continuons notre chemin et restons dans notre bulle des impatientes,je vous embrasse toutes et tous.monique
Patachon... tu as tout dit ...   [262791] posté le 21/08/2018 17:52:00 par leonie34
Comme tu l'as bien dit ....! Comment notre société a pu changer à ce point ? avant on entourait celui qui était affaibli par la maladie ou autres problèmes de la vie . Maintenant on a crée des "assos" en tous genres mais ça ne remplace pas . Pendant des année j'ai aidé les copines qui se retrouvaient face à de gros problèmes et je m'entendais dire : "tu es super Marie ! " combien de fois je l'ai entendu ...... A l'annonce de mon cancer ...Le grand vide ..... Je n'oublie pas .... " Elle est super Marie " .... mais toutes celles à qui j'ai donné de mon temps et de mon énergie sont aux abonnées absentes, sans parler du conjoint qui ne supportait pas que je ne sois plus aussi efficace dans la maison , les enfants qui commençaient leur vie de couple et avaient autre chose à penser et habitués à ce que je résolve tous leurs problèmes trouvaient que je n'étais plus la même et faisais tâche dans le tableau . Mes interventions à répétitions m'ayant affaiblie on ne veut pas me confier les petits enfants .... Je rêve par fois que mon énergie revienne , que la roue tourne , je me découvre des envies de revanche . Le jour où j'ai trouvé les traces de la copine de mon mari dans ma maison , je me suis demandé comment une femme peut elle venir faire son lit dans la maison d'une qui est bouffée par la maladie . A t elle une âme ? A chaque absence en revenant je découvrais que des choses avaient disparues . Ca allait du bol du mixer , en passant par le pull en cachemire , etc... Je partais un mois me reposer , je revenais mais je ne retrouvais pas ma maison . La déco de "ma" chambre avait changé ..... On me faisait comprendre que je n'étais plus chez moi .
J'ai tout laissé et je n'ai aucun regret . Il faut penser à soi . J'ai changé de vie , je n'arrive plus à faire confiance . J'ai gardé "une"amie , une seule .
J'ai prié St Rita , St Expédit ( le saint des causes désespérées ) Ils sont occupés ailleurs .
Il faut penser à soi ,( tant qu'on le peut )mais une chose me donne de l'espoir , c'est quand je réalise que je me laisse encore aller à aider mon nouvel entourage, je ne suis pas complètement détruite .
Tant que l'entourage n'a pas été atteint par la maladie , il ne peut comprendre . Il ne sait pas ce que c'est que de se prendre "CE TGV" en pleine figures . Il est pris dans le flot de ses occupations et on le dérange ....
Heureusement , il y a celles qui "savent" , les impatientes et si elles n'existaient pas il faudrait les inventer .
Courage les filles . Je dis "les filles" car j'ai l'impression que les gens ne réagissent pas pareil face aux hommes touchés par le K . Je peux me tromper . "Eux" sont touchés comme nous mais leur entourage ne réagit pas pareil . Je dis bien : je peux me tromper ?
54 |  53 |  52 |  51 |  50 |  49 |  48 |  47 |  46 |  45 |  44 |  43 |  42 |  41 |  40 |  39 |  38 |  37 |  36 |  35 |  34 |  33 |  32 |  31 |  30 |  29 |  28 |  27 |  26 |  25 |  24 |  23 |  22 |  21 |  20 |  19 |  18 |  17 |  16 |  15 |  14 |  13 |  12 |  11 |  10 |  9 |  8 |  7 |  6 |  5 |  4 |  3 |  2 |  1 | 

Les Impatientes c'est maintenant aussi une association à but non lucratif !
Soutenez la lutte contre le cancer du sein en soutenant Les Impatientes


Rechercher dans ce forum

 
Gardez à l'esprit que vous ne pourrez obtenir ici que des témoignages personnels et en aucun cas un avis médical
Seules les personnes qui connaissent votre dossier médical et vos antécédents sont aptes à donner un avis éclairé. Nous ne pouvons que vous encourager à entamer / approfondir le dialogue avec le corps médical qui vous suit. Merci d'en tenir compte dans vos échanges.

Ces forums sont consacrés uniquement au cancer du sein. Pour les autres formes de cancer, nous ne sommes pas aptes à répondre à vos attentes.

Chaque personne doit garder à l'esprit ces quelques règles simples :
  1. Abstenez-vous de tout avis médical. Personne ici n'est médecin. Vous partagez votre vécu de la maladie, rien de plus.

  2. Ne citez pas de noms de médecin ou de laboratoire

  3. Postez dans le forum adéquat, vous aurez plus de chance d'avoir des réponses pertinentes.

  4. Soyez concises. Faites des messages courts, ou à défaut, denses. Donnez un titre signifiant à vos messages. Evitez les hors sujets qui seront supprimés

  5. Utilisez les adresses mail personnelles pour converser de manière privée. Pour parler de la pluie et du beau temps, pour donner des nouvelles, conversez par email. Demandez aux personnes à qui vous écrivez si elles sont d'accord pour entamer un échange par mail avant d'inonder leur boîte.

  6. N'incluez pas les gens, sans leur avoir demandé leur autorisation, dans des listes de distributions de blagues, d'images, de powerpoint, etc.

  7. D'une manière générale... soyez sympa :) Tout le monde a le droit de donner son avis et les avis différents du vôtre sont autorisés (si si :))) Traitez les autres comme vous aimeriez qu'on vous traite : avec écoute, respect et attention. Evitez les jugements de valeur. Tout emportement ou insulte seront immédiatement supprimés, ainsi que les réponses qui y seront faites.
Les modératrices
Les impatientes : le premier réseau de femmes atteintes du cancer du sein. Pour celles qui ne veulent plus subir la médecine en étant simples patientes, pour celles qui ont envie de prendre leur santé en main, pour celles qui pensent que la vie n'attend pas : c'est ici et maintenant.
Les Impatientes sont aimablement hébergées par Agarik depuis 2001.