LUMIERE [Poster un message]

Merci de ne poster votre message qu'une seule fois et dans un seul forum. Tout message à caractère commercial (pour faire connaître un livre, un site, un guru, un remède miracle contre le cancer, etc.) et qui plus est s'il est posté sur plusieurs forums, entraînera automatiquement la fermeture de votre compte et la suppression de tous vos messages.

458 messages - page 10
j'aimerai pouvoir dire...   [63545] posté le 27/11/2006 18:33:00 par starcam,
j'aimerai pouvoir dire la même chose que Camille (la chanteuse)
---->

Lève toi c'est décidé
Laisse-moi te remplacer
Je vais prendre ta douleur

Doucement sans faire de bruit
Comme on réveille la pluie
Je vais prendre ta douleur

Elle lutte elle se débat
Mais ne résistera pas
Je vais bloquer l'ascenseur...
Saboter l'interrupteur

Mais c'est qui cette incrustée
Cet orage avant l'été
Sale chipie de petite soeur ?

Je vais tout lui confisquer
Ses fléchettes et son sifflet
Je vais lui donner la fessée...
La virer de la récrée

Mais c'est qui cette héritière
Qui se baigne qui se terre
Dans l'eau tiède de tes reins ?

Je vais la priver de dessert
Lui faire mordre la poussière
De tous ceux qui n'ont plus rien...
De tous ceux qui n'ont plus faim

Dites moi que fout la science
A quand ce pont entre nos panses ?
Si tu as mal là où t'as peur
Tu n'as pas mal là où je pense !

Qu'est-ce qu´elle veut cette conasse
Le beurre ou l'argent du beurre
Que tu vives ou que tu meurs ?

Faut qu'elle crève de bonheur
Ou qu'elle change de godasses
Faut qu'elle croule sous les fleurs
Change de couleur...
Je vais jouer au docteur

Dites moi que fout la science
A quand ce pont entre nos panses ?
Si tu as mal là où t'as peur
Tu n'as pas mal là où je chante !
quelque chose qui m'a aidé...   [63531] posté le 27/11/2006 17:44:00 par laure22,
Bonjour,

Je vous livre, à mon tour, un texte que ma mère m'avait donné à la mort de mon frère et de mon père ...

"Celui qui est parti" de Teilhard De Chardin

Ne le cherchez pas en arrière, ni ici, ni là, ni dans les vestiges matériels qui vous sont naturellement chers.

Il n'est plus là, il ne vous attend plus là. C'est en avant qu'il faut le chercher, dans la construction de votre vie renouvelée ...

Soyez lui fidèle là, et non point dans une sentimentalité rétrospective avec laquelle il faut avoir le courage de briser.

Sa véritable trace n'est pas dans certaines manifestations des son activité.

Leur disparition même si douloureuse qu'elle puisse vous paraître, doit vous libérer, non pas vous déprimer.

Non pas oublier, mais chercher en avant.

Malgré tout ce que vous pouvez sentir ou croire, reconnaitre avec évidence que votre vie doit se poursuivre . Je suis persuadé qu'elle commence. Décidez vous seulement à ne plus vivre dans le passé, ce qui ne veut pas dire que vous oubliez celui-ci, mais seulement que votre manière - la vraie - de lui être fidèle doit consister à construire en avant, c'est à dire à être digne de lui.

Ne vous isolez donc pas. Ne vous repliez donc pas au fond de vous mêmes. Mais voyez le plus possible vos amis. Donnez vous. C'est ce don qui vous libèrera et vous épanouira.


bises
Merci   [63436] posté le 26/11/2006 20:34:00 par clochette

Mes amies,

Je tenais à vous remercier de vous être mobilisées pour m'aider à soutenir mon amie Italienne.

Elle avait été plongée dans un coma artificiel pour pouvoir supporter la douleur et aujourd'hui elle a été réveillée avec succès et sans souffrance. Elle a même un peu mangé.

Tout le monde dit que c'est incroyable !

On s'est tellement promis cette balade à Paris au printemps que je voudrais croire que l'envie puisse finalement susciter la vie envers et contre tout.

C'est ce que je souhaite à mon amie mais aussi à vous toutes qui êtes au bord du gouffre et êtes près de cesser d'y croire.

Je vous embrasse toutes très fort.
Pour Clochette    [63274] posté le 24/11/2006 16:58:00 par karenine,
Comme ils sont beaux ces poèmes j'en inonde mon clavier, je lis et je relis.

Bisous.

Karénine
Deux belles prières pour toi Clochettes à transmettre à ton amie   [63232] posté le 24/11/2006 00:23:00 par Bribri***,
Bonsoir Clochette

c'est vrai quelles sont belles ces prières, elles donnent un tel appaisement.

Elle a de la chance dans son malheur de t'avoir ton amie.

Je t'embrasse Clochette

Bribri
Prière indienne   [63224] posté le 23/11/2006 22:50:00 par Titi***,
A chaque fois que je lis cette prière indienne (celle que tu as déposée ici cocinel69), les larmes me viennent aux yeux.

C'est Ray, notre pilier, qui me l'avait fait connaître, pour m'aider à supporter le départ de ma tendre soeur et ma maman chérie, à deux ans d'intervalle.

Merci cocinel69

titi
pour vous mes soeurs   [63213] posté le 23/11/2006 20:36:00 par simusette***,
depuis mon rendez-vous avec l'onco, le moral revient un peu.ce qui m'arrive n'est pas très important auprès de ce que certaines d'entre nous endurent .
j'ai quand même la trouille parfois, parce que ce sale crabe me pince un peu trop souvent.
peut-être qu'il en pince pour moi ? eh ! bien, mon vieux, ce n'est pas réciproque.
je commence ma première prise de chimio douce demain matin, par médicaments .
j'espère que je vais bien supporter, sinon, ce serait un comble, car je n'ai pas été trop malade lors de mon cs du sein alors que les perf, c'est dur, je ne vous apprends rien.
j'ai quand même une sacré chance dans tous mes malheurs.
la plus grande chance de ma vie, c'est de m'être inscrite sur ce site .
vous êtes tellement importantes pour moi.
je vous adore et je vous embrasse très fort.
simusette
j'espère que c'est ce que tu cherchais   [63211] posté le 23/11/2006 20:23:00 par frisette75***,
L’amour ne disparaît jamais.

La mort n’est rien !
Je suis seulement passé dans la pièce d’à côté.
Je suis moi, tu es toi ; ce que nous étions l’un pour l’autre, nous le sommes toujours.
Donne-moi le nom que tu m’as toujours donné, parle-moi comme tu l’as toujours fait, n’emploie pas un ton différent, ne prends pas un air solennel ou triste.
Continue à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
Souris, pense à moi, prie pour moi.
Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l’a toujours été, sans emphase d’aucune sorte, sans une trace d’ombre.
La vie signifie ce qu’elle a toujours signifié, elle est ce qu’elle a toujours été : le fil n’est pas coupé.
Pourquoi serais-je hors de ta pensée simplement parce que je suis hors de ta vie ?
Je t’attends…
Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin.
Tu vois, tout est bien


Clochette, l'autre texte que tu cherches...   [63210] posté le 23/11/2006 20:22:00 par Karine,
est celui de Charles Péguy

Je ne vous ai pas quitté,
Je suis seulement passée dans la pièce d'à côté
Je suis moi, vous êtes vous
Ce que nous étions les uns pour les autres, nous le sommes toujours
Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné
Parlez-moi comme vous l'avez toujours fait
N'employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel et triste
Continuez de rire de ce qui nous faisait rire ensemble
Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi
Que mon nom soit prononcé comme il l'a toujours été
Sans emphase d'aucune sorte, sans une trace d'ombre
La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié
Elle est ce qu'elle a toujours été
Le fil n'est pas coupé
Pourquoi serais-je hors de votre pensée
Simplement parce que je suis hors de votre vue ?
Je vous attends. Je ne suis pas loin, juste de l'autre côté du chemin.
clochette..   [63208] posté le 23/11/2006 20:20:00 par cocinel69,

J'ai oublié de mettre le titre du premier poème : "prière indienne"...
Je viens de trouver le 2 ème, mais avant de te l'envoyer, je tiens à te dire MERCI d'avoir pris soin de cette soeur égarée sur notre site et devenue ton amie...

"Je ne vous ai pas quitté"

Je ne vous ai pas quitté,
Je suis seulement passée dans la pièce d'à côté
Je suis moi, vous êtes vous
Ce que nous étions les uns pour les autres, nous le sommes toujours
Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné
Parlez-moi comme vous l'avez toujours fait
N'employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel et triste
Continuez de rire de ce qui nous faisait rire ensemble
Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi
Que mon nom soit prononcé comme il l'a toujours été
Sans emphase d'aucune sorte, sans une trace d'ombre
La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié
Elle est ce qu'elle a toujours été
Le fil n'est pas coupé
Pourquoi serais-je hors de votre pensée
Simplement parce que je suis hors de votre vue ?
Je vous attends. Je ne suis pas loin, juste de l'autre côté du chemin.

Charles Péguy





Clochette   [63205] posté le 23/11/2006 20:02:00 par linda92,
Ton message m'a beaucoup touché, je suis bouleversée.
Je ne trouve pas mes mots. Voilà des cas qui nous font détester encore plus cette saleté de maladie; qu'elle soit irradiée à jamais!
Toutes mes pensées pour ton amie, de tout coeur je partage ce moment si difficile et douloureux.
Clochette j'admire tout ce que tu as fait pour elle.
Linda92
Cocinel.................   [63201] posté le 23/11/2006 19:45:00 par laclairefontaine

c'est tellement..............que je ne trouve pas le mot,

MERCI
pour l'amie de clochette ...   [63197] posté le 23/11/2006 19:23:00 par cocinel69,








"À ceux que j'aime...
et ceux qui m'aiment."

Quand je ne serai plus là,
relâchez-moi,
laissez-moi partir.

J'ai tellement de choses
à faire et à voir.
Soyez reconnaissants pour
les belles années.

Je vous ai donné mon amitié,
vous pouvez seulement deviner
le bonheur que vous m'avez apporté.
Je vous remercie de l'amour que
chacun m'a démontré.

Maintenant, il est temps
de voyager seul(e).
Pour un court moment,
vous pouvez avoir de la peine,
la confiance vous apportera
réconfort et consolation.

Nous serons séparés pour
quelque temps.
Laissez les souvenirs
apaiser votre douleur,
je ne suis pas loin,
et la vie continue...

Si vous avez besoin,
appelez-moi et je viendrai.
Même si vous ne pouvez me voir
ou me toucher, je serai là.
Et si vous écoutez votre coeur,
vous éprouverez clairement
la douceur de l'amour
que j'apporterai.

Et quand il sera temps pour vous
de partir, je serai là pour
vous accueillir.

Absent(e) de mon corps,
présent(e) avec Dieu.
N'allez pas sur ma tombe
pour pleurer,
je ne suis pas là,
je ne dors pas,
je suis les mille vents
qui soufflent.
Je suis le scintillement
des cristaux de neige.
Je suis la lumière qui traverse
les champs de blé,
je suis la douce pluie d'automne.
Je suis l'éveil des oiseaux
dans le calme du matin.
Je suis l'étoile qui brille
dans la nuit.

N'allez pas sur ma tombe
pour pleurer.
Je ne suis pas là,
je ne suis pas mort(e).



Bises à toutes les deux...




Aidons nous les unes, les autres   [63186] posté le 23/11/2006 18:23:00 par clochette

Bonjour à toutes,

Il y a des mois, j'ai pris la peine de répondre à une de nos soeurs Italienne qui n'avait pas un cancer du sein mais un cancer de la peau sur le visage qui lui avait fait perdre un oeil.

Personne ne lui avait répondu, son cancer n'était pas le nôtre.

Je lui ai adressé un mail et c'est vite devenu une habitude journalière. Son mari me disait qu'elle attendait mes mails avec impatience.

Nous avions le projet qu'elle vienne à Paris et nous rêvions de nous balader dans tous ces quartiers pittoresques qu'elle affectionnait. Je lui racontais des promenades ou des soirées imaginaires que nous passions ensemble et elle me disait combien elle les avait appréciées.

Et puis, il y a deux mois,on lui a annoncé que le cancer avait atteint le cerveau. Ils ont essayé différents traitements qui n'ont rien donné et j'ai senti que la fin approchait mais j'ai continué à lui adresser des mails qui lui parlaient de la vie.

Mais la semaine dernière, elle a fait une hémorragie et a été transportée à l'hôpital (elle était dans un centre de soins palliatifs).

Depuis, je n'ai que des nouvelles très succinctes par son mari car elle n'est plus capable d'écrire. Aujourd'hui, par son intermédiaire, elle m'a dit "je suis trop malade, alors tout ce que je souhaite c'est qu'après, je pourrais nager avec les baleines au large de la Californie (elle adore la mer), le reste je m'en fous !"

Alors je voudrais lui adresser deux très beaux textes que j'avais lus un jour sur le site (la prière indienne et celui de je ne sais plus quel auteur, qui dit que l'absent est simplement parti dans la pièce à côté).

Merci de votre aide pour lui apporter cet instant de LUMIERE.

Bises à toutes.


Clochette




grive et mandoline   [62842] posté le 20/11/2006 16:59:00 par espoiretvie
ton message est beau grive, je comprends ,mais ...

les messages que tu reçois en nombre mandoline ,exprime le respect et l'admiration que nous avons toutes pour toi, l'importance de ta présence sur le site

des solutions miracles ,personne ne prétend qu'elles existent , mais moi ,je ne peux ,je ne veux pas croire que l'espoir ,si petit soit -il n'existe plus , se battre encore et toujours ,espérer, gagner du temps et qui sait ?....

Mandoline , je pense à toi très fort, et j'espère

je t'embrasse +++++

Mandoline et sa famille....   [62816] posté le 20/11/2006 13:06:00 par grive,
Dans LUMIERE... parce que la VIE est belle
Dans LUMIERE... parce que chaque jour qui passe est un moment qu'elle passe auprès des siens...

Mandoline souffre beaucoup moins depuis son passage à l'hôpital.... Elle a encore bien sûr la possibilité d'augmenter la morphine...donc elle semble très bien prise en charge....

Elle est entouré d'un mari merveilleux... de familles aussi très proches avec des enfants qui apportent de la joie dans la maison...

De la Souffrance, de la Révolte bien sûr il y en a ..mais surtout je ressens une très grande Sérénité... Oui cela peut paraître antagoniste...mais c'est ce qu'ils vivent tous les cinq....

Alors peut être pourrions nous la porter....simplement...sans lui asséner des expèriences diverses et variées, sans lui donner de solutions "miracles"...et Dieu sait comme je prie chaque jour pour Ce miracle.....en lui disant tout simplement..nous sommes là..près de toi....avec toi...

Je vous embrasse toutes tendrement

Grive




pour cabs   [62653] posté le 18/11/2006 09:08:00 par omnia***,
bonjour Cabs et merci pour ton joli poême, j'ai bien apprécié, c'est très joli et oui il faut penser qu'on a la vie et tampis pour un sein en moins par exemple, ce qui est important c'est de se sentir bien dans sa tête. Même si on est plus comme avant car ça c'est sur, on est juste différente, avec une plus grande force en soi, fier de combattre et d'avancer. Omnia
Happy, merci   [62592] posté le 17/11/2006 14:52:00 par mimolette***,
Merci à toi pour ce joli texte de R.Lamoureux "éloge de la fatigue".

Eh oui, je fais la faraude, mais étrangement, je me tenais debout tant qu'a duré le traitement de choc(chir. chimio,radioT.) jusqu'au début du mois et depuis je m'écroule, saisie par une très grosse fatigue physique qui me fait redouter tout effort

Mes copines de tennis, de piscine, ou de gymn m'appellent :alors, c'est terminé, tu nous reviens ?

Pas tout de suite. J'ai encore le Pac à retirer, mais vais-je me servir de l'alibi de la cicatrisation pour reculer la reprise, ou encore celui de la crainte du lyphoédème ?

Il me reste à mon rythme,et seule face à la terre, la poterie.
Mais je me suis mis dans la tête de préparer une expo-vente pour une asso. Donc pas de relâche . Vais-je y arriver ?

Et avant tout, il y a Noël et la famille qui comptent sur nous.

Alors ton texte est le bienvenu, merci.

Je vais quand même faire une petite sieste en espérant que certaines me diront si elles ont ressenti la même chose que moi
Belles ?!!   [62558] posté le 17/11/2006 02:23:00 par Cabs
Belle ?!

A force de vouloir
Rester la plus belle
On oublie de voir
L’contenu d’la poubelle

R’devenons les bébés
Souriantes et gaies
Ca ne fait pas de déchet
C’est un vrai progrès

Petits pots de plastiques
Que du synthétique
Rien de bien réel
Sommes nous vraiment belle ?

R’devenons les bébés
Souriantes et gaies
Ca ne fait pas de déchet
C’est un vrai progrès

Voir à l’intérieur
Au fond de notre cœur
Pourquoi ca va pas
Qu’est ce qui cloche chez moi ?

R’devenons les bébés
Souriantes et gaies
Ca ne fait pas de déchet
C’est un vrai progrès

Retrouver le sourire
Des yeux qui savent rire
Ne montrer ses dents
Que pour les méchants

R’devenons les bébés
Souriantes et gaies
Ca ne fait pas de déchet
C’est un vrai progrès

Se savoir jolie
Parce qu’on est en Vie
Franchement ca suffit
Moi je vous le dis

R’devenons les bébés
Souriantes et gaies
Ca ne fait pas de déchet
C’est un vrai progrès

Un petit bonjour
Ou un grand merci
Déclenche chez autrui
Des envie de Vie

R’devenons les bébés
Souriantes et gaies
Ca ne fait pas de déchet
C’est un vrai progrès

Il va vous répondre
Et ne plus confondre
Vendre ou Arnaquer
Avec Partager
R’devenons les bébés
Souriantes et gaies
Ca ne fait pas de déchet
C’est un vrai progrès

Et s’il oublie
C’est que lui sa vie
A vraiment perdu
Son sens vois tu !

R’devenons les bébés
Souriantes et gaies
Ca ne fait pas de déchet
C’est un vrai progrès


Pourquoi Paniquer
Et lui faire remarquer
Prends donc le temps
De l’encourager !

R’devenons les bébés
Souriantes et gaies
Ca ne fait pas de déchet
C’est un vrai progrès


A force de sourires
Et de grands fou-rires
Tu seras jolie
A mourir d’envie !

R’devenons les bébés
Souriantes et gaies
Ca ne fait pas de déchet
C’est un vrai progrès

Tu donneras la recette
De ce qui te rends si chouette
Tu feras pas fortune
Mais tu seras La Lune

R’devenons les bébés
Souriantes et gaies
Ca ne fait pas de déchet
C’est un vrai progrès

Et bien des ptits cœurs
Vivront le bonheur
De s’retrouver beaux
Tels dans leur berceaux

R’devenons les bébés
Souriantes et gaies
Ca ne fait pas de déchet
C’est un vrai progrès

Cabs
merci Joelle merci Grive !!   [62521] posté le 16/11/2006 19:45:00 par Soso,
on a bien besoin de faire remonter ce forum !!
Joelle, la dame aux bulles de savon, mille merci pour ton message.
Ca m'a mis du baume au cœur.
Je t'embrasse.
sophie
23 |  22 |  21 |  20 |  19 |  18 |  17 |  16 |  15 |  14 |  13 |  12 |  11 |  10 |  9 |  8 |  7 |  6 |  5 |  4 |  3 |  2 |  1 |  0 |  -1 |  -2 |  -3 |  -4 |  -5 |  -6 |  -7 |  -8 |  -9 |  -10 |  -11 |  -12 |  -13 |  -14 |  -15 |  -16 |  -17 |  -18 |  -19 |  -20 |  -21 |  -22 |  -23 |  -24 |  -25 |  -26 |  -27 | 

Les Impatientes c'est maintenant aussi une association à but non lucratif !
Soutenez la lutte contre le cancer du sein en soutenant Les Impatientes


Rechercher dans ce forum

 
Gardez à l'esprit que vous ne pourrez obtenir ici que des témoignages personnels et en aucun cas un avis médical
Seules les personnes qui connaissent votre dossier médical et vos antécédents sont aptes à donner un avis éclairé. Nous ne pouvons que vous encourager à entamer / approfondir le dialogue avec le corps médical qui vous suit. Merci d'en tenir compte dans vos échanges.

Ces forums sont consacrés uniquement au cancer du sein. Pour les autres formes de cancer, nous ne sommes pas aptes à répondre à vos attentes.

Chaque personne doit garder à l'esprit ces quelques règles simples :
  1. Abstenez-vous de tout avis médical. Personne ici n'est médecin. Vous partagez votre vécu de la maladie, rien de plus.

  2. Ne citez pas de noms de médecin ou de laboratoire

  3. Postez dans le forum adéquat, vous aurez plus de chance d'avoir des réponses pertinentes.

  4. Soyez concises. Faites des messages courts, ou à défaut, denses. Donnez un titre signifiant à vos messages. Evitez les hors sujets qui seront supprimés

  5. Utilisez les adresses mail personnelles pour converser de manière privée. Pour parler de la pluie et du beau temps, pour donner des nouvelles, conversez par email. Demandez aux personnes à qui vous écrivez si elles sont d'accord pour entamer un échange par mail avant d'inonder leur boîte.

  6. N'incluez pas les gens, sans leur avoir demandé leur autorisation, dans des listes de distributions de blagues, d'images, de powerpoint, etc.

  7. D'une manière générale... soyez sympa :) Tout le monde a le droit de donner son avis et les avis différents du vôtre sont autorisés (si si :))) Traitez les autres comme vous aimeriez qu'on vous traite : avec écoute, respect et attention. Evitez les jugements de valeur. Tout emportement ou insulte seront immédiatement supprimés, ainsi que les réponses qui y seront faites.
Les modératrices
Les impatientes : le premier réseau de femmes atteintes du cancer du sein. Pour celles qui ne veulent plus subir la médecine en étant simples patientes, pour celles qui ont envie de prendre leur santé en main, pour celles qui pensent que la vie n'attend pas : c'est ici et maintenant.
Les Impatientes sont aimablement hébergées par Agarik depuis 2001.