Brèves de cancer [Poster un message]

Merci de ne poster votre message qu'une seule fois et dans un seul forum. Tout message à caractère commercial (pour faire connaître un livre, un site, un guru, un remède miracle contre le cancer, etc.) et qui plus est s'il est posté sur plusieurs forums, entraînera automatiquement la fermeture de votre compte et la suppression de tous vos messages.

1403 messages - page 48
Pernelle et le brèves de cancer   [137318] posté le 12/10/2010 12:01:00 par espoiretvie
tout d'abord ,bravo pour ton blog ,très bien fait
je suis ravie de voir remonter ce forum et que toi même "collecte" toutes ces" histoires" , l'origine de ce forum vient d'une amie rencontrée lors de chimio , Marie-Claude,qui avait l'intention de regrouper toutes ces perles et de tenter de les faire publier ,comme" les brèves de comptoir" ,je ne sais si un éditeur aurait suffisemment apprécié notre humour pour faire paraitre un tel recueil ,de toute façon ,elle n'a pas eu le temps de le terminer....nous traquions les brèves ,que ce soit lors des séances de chimio ( les malades en disent parfois de belles aussi ) ou dans notre vie et rions au téléphone en nous les racontant ....cela fait du bien de rire de tout cela et permet de décompresser
Karine a bien voulu intégrer ce forum ,merci

en ce qui me concerne ,dernièrement j'ai reçu un courrier m'annonçant qu'il était possible que je sois contactée pour une étude nationale de mesure de la satisfaction des patients pris en charge en chimio ,afin d'améliorer les services et les soins , avant hier effectivement j'ai été contactée ,et pendant environ 20 minutes ,un flot de questions posées à la vitesse grand V auxquelles je devais répondre par : pas satisfaite , satisfaite ,moyen ,bon très bon ,excellent ,dès que je tentais d'expliquer une réponse ,elle passait à la question suivante ,pas le temps de réfléchir ,la meilleur des question.?.....êtes vous satisfaite de votre vie ? répondez par un chiffre de 1 à 7 (pourquoi sept je ne sais pas :-) ) , je trouve difficile de répondre par un chiffre sur iune telle question ,en tout cas je doute qu'ils puissent améliorer les services et les relations de cette façon

sinon une brève courte (j'ai fait un peu long ,excusez-moi )
1er cancer en 98 ,et depuis 2003 pas de répit ,ou si peu ,et mon mari dernièrement qui me dit ,ça n'a pas l'air de trop te perturber ton cancer !!!! no comment ....


Histoires d'en rire   [137316] posté le 12/10/2010 11:49:00 par Alizée,
Encore 2histoires :

1. Hospitalisée pour aplasie sévère, je me suis retrouvée avec une compatriote de chambre et de crabus. Cette dernière a fait en plus un ictère.
Le premier visiteur : "ah, ils vous lavent à la bétadine ???"

2.Une amie très catholique pratiquante me soutenait à l'annonce de mon cancer : "prie notre grand patron St Pérégrin !". C'est le patron des maladies INCURABLES !

Bisousssssssssssssss d'humour.
sans blague !   [137315] posté le 12/10/2010 11:45:00 par toche***,
Bonjour,
"On peut rire de tout ... ". Succulentes vos histoires et elles nous font passer de bons moments. On m'a moi aussi dit plusieurs fois que "untel" était comme moi : il avait un cancer généralisé ! Et j'ai moi-même fait une gaffe envers une collègue qui venait d'arborer une perruque qui lui allait si bien que j'insistais lourdement pour qu'elle me donne l'adresse de son coiffeur (elle en a inventé une d'ailleurs). C'était avant que celà ne m'arrive à moi-même, et j'ai eu si honte quand j'ai découvert sa calvitie cancéreuse.

Une combine pour celles qui sont harcelées au tél car chez elles souvent : vous prenez l'abonnement "stop secret" (1 euros par mois). Ca bloque tous les appels non identifiés et les oblige à se nommer. En principe, les casse-pieds appellent d'un portable à numéro secret et ne souhaitent pas se faire connaître. Ca m'a débarrassée de plus de la moitié des appels publicitaires indésirables.
Bien à vous
Toche
Merci a vous toutes   [137314] posté le 12/10/2010 11:33:00 par ebjb,
Depuis un bon moment,je lis vos bréves de cancer ,et je pousse des cris de rire ! Ca fait du bien au moral !J'ai passé un tres bon moment sur le blog EXTRA de Pernelle .Quel boulot !BRAVO.
Rire est l'une des meilleures thérapies.
Ma chére cousine m'a tel . hier pour prendre de mes nouvelles .Ca fait plaisir ,mais voila qu'avant de raccrocher elle ajoute :
"Comme j'ai dit à ma soeur,heureusement que nous allons bien.Ca fout le moral a zéro de prendre des nouvelles de tous ces cancéreux !(moi et son beau-pére ) "!!!
Et sa soeur ,ce matin,de dire :" la mére de mon copain ,est comme toi ,cancéreuse en phase terminale !!! "
Premiére nouvelle ,je ne le savais pas, heureusement qu'ils sont là ,avec toutes leurs bonnes intentions...
Moi j'ai décidé d'en rire .
et la dernière en date pour moi   [137312] posté le 12/10/2010 11:04:00 par mdgl,
C'est dingue, je ne m'en étais pas rendu compte, mais depuis que je passe mes journées à la maison, pour cause de crabus, je m'aperçois que l'on est inondé d'appels téléphoniques publicitaires: bleu ciel EDF, SFR, panneaux solaires, grands jeux concours gagnants etc.....
Hier soir, Allo, Mme X, je me présente, Mme bidulle, Alliance machin truc. Vous avez bien 46 ans ? Oui (merci du rappel) . Notre société rencontre actuellement les 46 ans, pour étudier leurs dossiers retraite. Vous êtes au courant n'est ce pas, c'est d'actualité en ce moment (prends moi pour une demeurée). Nous souhaiterions donc vous rencontrer pour faire une étude, pourrions nous convenir d'un rendez vous? Et bien moi, ma petite dame, ma retraite en ce moment, c'est le dernier de mes soucis. Suis vraiment pas sûre du tout d'y aller, car cancéreuse. Un gros blanc, a raccroché sans un mot. Au moins, ai trouvé les mots pour abréger les appels téléphoniques indésirables.
mdgl
et encore une autre, histoire de continuer la rigolade   [137310] posté le 12/10/2010 10:15:00 par mdgl,
Après les 3 cures de FEC et avant la 1ère de Taxo, je vais dans un magasin de produits de beauté (et croyez moi, y'a du boulot à faire de ce côté là), pour acheter un crayon pour les sourcils, car si, si, Nanie, j'ai quand même réussi à voir la socio esthéticienne à C de S.....
Je demande donc à la professionnelle qui me reçoit ,un crayon à sourcil, et je lui explique que je veux quelque chose de bien, le plus proche de ma couleur actuelle (des sourcils qui me restent), car je suis en traitement de chimiothérapie, et tout va tomber. Après plusieurs essayages, on trouve enfin le produit miracle. Au moment de payer, la gentille petite, très pro, me propose tout de même les produits du mois en promo.........le shampoing extra brillance et le mascara super volume !!!!!! Si, si véridique ! Au vu de ma tête, s'est confondue en excuses.
mdgl
Une autre pour la route   [137307] posté le 12/10/2010 09:53:00 par Momos,
Elle date d'hier...
A la secrétaire de mon lycée, à qui j'annonce ma nouvelle récidive après seulement 9 mois de répis.
"Je te plains, tu dois toujours penser à la mort".
Alors sympa d'essayer de compatir et de se mettre à ma place mais ce n'était pas vraiment ce que j'avais envie d'entendre ; à moins que je l'ai cherché en en parlant....
Disons qu'avec cette nouvelle annonce j'ai encore un peu envie de me battre et pas forcément envie que l'on commence à creuser ma tombe (pour ça j'y arrive très bien aussi).

J'en ai une autre très sympa du toubib de l'administration qui voulait absolument me faire reprendre le boulot 2 mois après mes rayons alors que je ne me sentais pas prête et que j'avais 7 de tension. J'ai toujours la sensation de vouloir me justifier à ne pas aller au boulot ; alors qu'actuellement, même si je repars en traitement, la seule chose qui me maintient le moral c'est de continuer à travailler... On ne choisit pas.
Il a douté que je puisse avoir eu une chimio parce que mes cheveux avaient repoussés... Il faut rester chauve à vie ????? Je n'ai pas pu lui répondre, trop choquée.
Il a aussi mesuré l'ensemble de mes cicatrices : 27 cm au total (très sympa comme évaluation) et il m'a demandé à la suite : "il n'y en a pas d'autres ?" Apparemment, vu son ton, ce n'était pas suffisant.
Là encore trop sage et trop lisse, je n'ai pas pu lui répondre que c'était déjà Verdun et que cela me suffisait amplement...
breves de cancer   [137295] posté le 11/10/2010 23:21:00 par Negussette,
Dans le même genre...
Un an après la radiothérapie, j'ai une grosse tache rouge qui apparait sur le sein opéré. Contrôle de cette tache par biopsie résultat une balafre blanche sur la tache rouge du sein marron à vie depuis la radiothérapie, bon j'ai connu plus esthétique...
Mon oncologue me dit de vérifier que cette tache ne grossisse pas, malheureusement c'est ce qu'elle fait, après 15 jours (réel!) passé au téléphone pour obtenir ou mon onco ou sa secrétaire j'obtiens enfin un rendez vous chez la dermato de l'hôpital qui m'ausculte rapidement et me lance avant que je parte " et cessez de regarder votre sein, cela vous aidera à guérir, au revoir" ????!!!
Comme elle avait raison la petite dame, 3 semaines plus tard j'apprends que j'ai récidivé.
C'est vrai ça quelles drôles d'idées nous avons toutes, à épier notre corps, à focaliser sur la moindre tache après tout ce que nous subissons ou avons subi, nous devrions cesser de nous regarder et pouf comme par magie crabus disparaîtra... Humour dépité!
Bises
Pas mal ton idée Sara123!   [137292] posté le 11/10/2010 20:41:00 par pernelle
Oui, il y a certainement quelque chose à potasser côté humour dans le beau texte d'"il faut que l'on vous dise."...

En voilà un beau sujet de mémoire aussi pour un étudiant en psy : les peurs collectives face au cancer : décryptage de brèves... :-)

Patachon,
j'entends complètement ton ras-le-bol... Moi, mon histoire fait que je suis tombée dans la marmite "pathos lourdes et de préférences tabous" à la naissance, (grand-mère paternelle dépressive -15 ans d'HP-, grand-mère maternelle suicidée, grand-père cancéreux, papa Bi-polaire - interné depuis plus de 20 ans-, élevée avec un oncle myopathe, tantine parkinsonnienne... Bon, j'arrête, z'allez croire que je charge la mule!)
Bref, tout ça pour vous dire que ces petites phrases à la con m'ont bercée tout en développant chez moi un cynisme acéré et un sens de la répartie bien rodé.
Je ne laisse pas passer grand chose. Et il faut bien le dire, c'est presque devenu "ludique". Mis à part dans les périodes très hard où, comme tout le monde, mon sens de l'humour s'émousse quelque peu, je me fais une joie de remettre ces joyeux drilles sur les rails sans que cela me coûte beaucoup d'énergie. Je sais, c'est du Don Quijotisme patenté, mais tant pis... C'est tellement libérateur. Et point n'est besoin de devenir méchant ou virulent. Une petite tocade bien placée, subtilement ironique vaut toutes les beuglantes du monde!
Des bises
Pernelle
Et de une de plus !   [137291] posté le 11/10/2010 20:37:00 par Alizée,
"Tu n'as presque pas été brulée par la radiothérapie ? T'es une dure à cuire !"
une blagounette du 3 ème degré !!!
bisoussssssssssssssssssssssss
une dernière, après j'arrête...   [137290] posté le 11/10/2010 20:27:00 par petitechose,
"Les rayons se sont mal passés! Tant mieux, ça prouve que c'est efficace!!!!!"

dixit un universitaire.... je perds mon latin!

bises à toutes, head up !
Nos brèves   [137289] posté le 11/10/2010 20:11:00 par sara121,
Je ne les trouve pas futiles du tout à les relire, je trouve même très démystifiant de pouvoir les poser ensemble à plat comme ça.
Qu'est ce qu'on déguste quand même!!
Une sélection antologique de ces conneries pourrait même être associée à un nouveau "il faut que je vous dise", l'humour est aussi un magnifique vecteur de communication

Non ça me me fait pas de bien quand vous me dites
Mais les cheveux c'est rien, ils seront plus beaux après
Quand vous me racontez les parcours de mort d'autres personnes
Quand vous minimisez, voire niez la douleur, physique ou morale de notre mal......
etc....
On retrouve globalement des thèmes communs à nos brèves
La peur des autres, leur non envie de se projeter (et c'est leur droit d'ailleurs)
La négation de nos souffrances
Le déni de la mutilation ou de notre intégrité esthétique et physique
L'idée que la reconstruction répare en mieux
L'idée qu'on se laisse aller ou qu'on se prend des méga vacances...................................
et j'en oublie
a pernelle   [137288] posté le 11/10/2010 19:49:00 par patachon
On arrive même à en oublier tellement nous en avons "encaissé".
Et ce n'est sans doute pas terminé.
Si je n'avais pas eu à prévenir "mes employeuses" je n'aurai pas supporté tout cela. J'étais obligée de le faire.
J'en avais tellement assez de toutes ces réflexions, que je n'en ai jamais parlé à mon voisinage, ainsi je suis tranquille.
"Les autres me suffisent".
J'oubliais, ma première...   [137286] posté le 11/10/2010 18:56:00 par pernelle
Oui, la première, celle qui a ouvert le bal à toutes les autres, mon baptême.

Le premier toubib à qui j'ai montré "ma p'tite boule", choisi à pic et pic et colégramme entre les deux généralistes du coin, le mien étant parti en congés...

- Mais c'est rien du tout. Une petite boule de graisse. Rien de plus fréquent à votre âge et même bien avant. Vous n'allez pas me faire le coup de la jeunette qui angoisse déjà avec les histoires de cancer? A 30 ans!!! Ben vous n'avez pas fini d'en consommer de l'adrénaline... Allez allez, on oublie tout ça, rapido presto...

- On ne fait aucun examen???

- Mais elle insiste!!!!! Rien, nada, nichts! Faut vous l'dire en quelle langue?


8 jours plus tard, retour de mon Doc à moi, tout bronzé. Auscultation. Froncements de sourcils . Rdv le jour même chez le radiologue. Mammo, écho, re-mammo, re-écho. Coup d'fil de Doc à Doc... "Quoiqu'il se passe, il faut opéré. Vite." Le soir même, rdv était pris pour tumorectomie 10 jours plus tard. Résultats d'anapath : beau Crabus praecipuus juventus...

Z'aviez raison Doc de mes fesses, roi du diagnostic :de l'adrénaline, j'avais pas fini d'en consommer!!!

:-)
et d'une autre..   [137285] posté le 11/10/2010 18:13:00 par daniekad***,
De mon ex qui est aussi le père de mon fils à qui je demandais si il avait informé ses parents de ma récidive:" ah non certainment pas, je ne vais pas les em..........der avec ça!".
Signé l'em............deuse de service!


sinon, côté plan cancer un petit coup de télephone qui m'a fait du bien aujourd'hui.: l'infirmière qui m'a fait la perf vendredi (nouveau protocole) voulait savoir comment j'avais passé le week- end ,si j'avais des questions etc... nous avons papoté dix bonnes minutes. celà avait déjà été le cas lors de mon premier protocole et l'infirmière d'alors n'était pas la même donc je suppose que celà fait partie de la relation patient-soignant préconisée à lIGR; en tout cas, ce sont des petites choses comme celles là qui aident à mieux supporter les traitements.
Brèves mais aussi grosse maladresse   [137283] posté le 11/10/2010 17:52:00 par patachon
Après la mastectomie et reconstruction immédiate, l'infirmière qui faisait les soins, retirant le pansement me propose de regarder "ce nouveau sein. J'accepte. Je regarde. Je trouve cela très moche.
Elle me raccompagne à mon lit, et me dit :

"Avez-vous songé à une reconstruction ?"

Je la regarde. Je lui dit. Je ne comprend pas, le chirurgien est venu me dire lui-même et m'expliquer qu'il avait fait la mastectomie et reconstruction immédiate.

Comme je trouvais celà très moche, jusqu'à ce que je revoie le chirurgien, je me suis posée des questions?....

Je précise que cette infirmière assurait les nuits ....



Une autre fois suite à mes problèmes de canal carpien une infirmière me proposant de m'aider à m'habiller, voit mon sein, et me dit je vois que vous avez eu un cancer du sein. Avez vous pensé à une reconstruction ?
Décidément...

re : les Perles de Pernelle   [137280] posté le 11/10/2010 16:42:00 par Nanie,
Ah ! les perles de Pernelle. A lire et relire sans modération, tellement elles me rappellent mon vécu ...

Bises
Nanie
Mon florilège, mes petites perles...   [137278] posté le 11/10/2010 15:18:00 par pernelle
Mes perles à moi :



Un n’AAAAAAArtiste que je ne connaissais ni d’Eve ni d’Adam, croisé dans une soirée, certainement jaloux de se voir battu à plates coutures sur le terrain de la provoc :

- « Et t’en ai contente de ta coiffure ? T’aurais eu du mal à faire plus court… C’est bon là, t’as l’impression qu’on te regarde bien ? C’est qui ton coiffeur, que j’aille me faire une beauté ? »

- « ……. ???????Je ne te le conseille pas. C’est un gougeât, violent, maladroit et qui plus est, hors de prix. Remarque… Tu t’entendrais p’têt avec lui. Vous avez l’air d’avoir certains points communs… Et puis, il a quand même une qualité : ses prestations sont prises en charge par la sécu…» (connnnn……..d d’égo sur pattes)



Dans une salle d’attente, dans le service chimio, en mai 2010. Une infirmière, à une patiente qui lui disait qu’elle aurait quand même bien aimé qu’on lui donne le planning de ses rayons un p’tit peu à l’avance, pour pouvoir organiser les vacances de sa famille :

- « Mais Madame, je vous rappelle que vous êtes en arrêt maladie, pas en congés payés ! »

Voyant ma voisine rougir de honte et baisser les yeux, je ne résiste pas :

- « Merci Madame de lui rappeler, de nous le rappeler à toutes. Il y a une telle ambiance club-med ici qu’on aurait parfois tendance à l’oublier. Et puis il ne manquerait plus que les malades partent en vacances maintenant. Z’ont déjà bien d’la chance qu’on les paye à rien foutre… Non mais… »

Sourires dans la salle. Le teint coquelicot change de camp. Jouissance amère…





Le centre où je suis suivie depuis des années déménage. Je reçois par courrier un p’tit mot d’information qui me donne la nouvelle adresse.

Contrôle annuel. Avant de me lancer, je prends la carte de la Ville, la retourne dans tous les sens, mais ne trouve point la rue Eric Tabarly, malgré l’index qui me donne tous les noms de rues. J’appelle le secrétariat du centre :



- Pardon Madame de vous ennuyer pour si peu, mais pourriez-vous me dire où se trouve la rue Eric Tabarly, je ne la trouve sur aucun plan.

- Oh vous ‘zexcusez pas. Ça n’arrête pas depuis l’déménagement… Vous risquez pas d’la trouver sur le plan, elle n’y est pas. La rue a été rebaptisée. Faut chercher la « rue des abattoirs » sur vot’plan à vous. Z’allez trouver tout de suite !



La polyclinique où je me rend depuis des années pour mes opérations diverses et variées, dans une autre ville, m’envoie elle aussi un petit faire part de déménagement. Elle a ouvert un service chimio flambant neuf. La nouvelle adresse ….. Polyclinique Trucmuche, La Chauvellière….



Des centres qui ont le sens de l’à propos…





- « Oh mon Dieu, un cancer du sein ? C’est vraiment injuste. C’est pas comme ceux qui ont çui des poumons, qui l’ont bien cherché »



Ben oui, pour l’instant, j’ai un cancer injuste. Mais je tends l’dos. Vue qu’j’suis fumeuse. La justice pourrait bien m’tomber d’ssus aussi…



Je ne répertorie pas tout les « un cancer du sein ? Oh, c’est le mieux de tous. Il se soigne impec aujourd’hui ». Z’avez raison mes p’tites dames. En 2005, sur 49 814 patientes touchées par c’te crabus là, y en a que 11 201 qui se sont fourvoyées entre 4 planches. Une broutille… J’vois vraiment pas pourquoi on a la tremblote à chaque coming-back… Quelle bande de stressées du bocal ces crabahuteuses nénesques...





Le chir qui doit procéder à l’ablation de ma reconstruction mammaire, après l’annonce de ma deuxième récidive, en visite préopératoire.

- " Veuillez passer à côté et vous déshabiller… Ooooooh !!!! Qui vous a opéré ? C’est vraiment un splendide boulot. Vous devez être contente…

- ………..



(Le pauvre, il n’avait pas lu le dernier courrier de ses collègues onco. Il en était resté au « p’tit curage axillaire »… Bah oui, c’est barbant mais dans cette série-là M’sieur Doc, y a pas l’droit louper un seul épisode sous peine d’être complètement à côté d’la plaque au round suivant…)





Depuis que je suis née, j’entends que la France est en crise… Mais pour un p’tit cancéreux, y a un baromètre bien précis pour jauger la situation dans l’pays. En temps de « grosse crise », il assiste à une recrudescence du nombre de travailleurs harassés qui lui dise « ah là là , le bol. Depuis 8 mois à la maison ? Sans bosser ? Payée ? ÂÂÂh c’te chance… »

Bon d’accord, en plus d’être harassés, sont vraiment pas futés, mais là, en 2010, c’est un festival. J’ai du entendre cette petite brève deux fois en 2002. Cette année, je ne les compte plus… Recrudescence de cons ou malaise social ? Les deux ?



Une manipulatrice radio :

- « mais non ça ne fatigue pas les rayons ! »

- Ah, ben ça sent l’pas vécu à quinze mille une boutade pareil ma p’tite dame. Sisisisi, ça fatigue les rayons : nerveusement, car tous les jours pendant des semaines, on se demande si on ne va pas terminer en petit cochon grillé ; tous les jours, vu que cette fois-ci on m'irradie la région axillaire, je vais en plus me demander si les rayons ne vont pas me déclencher le syndrome du gros bras ; tous les jours, je vais faire 2 heures minimum de voiture pour venir perdre mon temps dans votre salle d'attente bondée et croiser les doigts pour que "ma machine" ne tombe pas en panne, comme cela arrive régulièrement. Et pis, quand bien même tout cela ne serait pas déjà épuisant, je vous rappelle qu'il y a une semaine seulement que je déguste ma 6 ème cure de chimio. Je vous passe les détails des effets secondaires, (j’voudrais pas vous couper l’appétit) et vous donne seulement le résumé laconique de mon chimiothérapeute qui, bien que peu versé dans la compassion, qualifie ma tolérance au traitement de fort "médiocre"! Alors…



A nier les évidences m’sieurs-dames les soignants, vous ne rassurez point vos patients. Vous les ulcérez...





Avril 2010. Je souffre, comme nombre de patients sous chimio, d’une soif inextinguible, indescriptible, de xérostémie. J’ai le malheur de dire devant Mr X, qui demande des nouvelles (mais qui manifestement n’a pas envie d’entendre les réponses…) que je bois des quantités de flotte incroyables sans jamais avoir la sensation d’être désaltérée.

« Ah, c’est bien ça. Très bien même . C’est bon pour la santé de boire beaucoup… »



Une cousine de ma mère, croisée sur le marché :

« Ah j’ai appris qu’ça r’commençait tes histoires. Comme Tartampionne l’année dernière. Mais bon, elle, elle est morte. Bon toi, c’est pas pareil. T’es jeune, t’es plus vigoureuse… »

Encore une qu’à pas pris beaucoup d’cours sur la multiplication cellulaire…



A la relecture complète de mon dossier médical, je note que sur un compte-rendu, un de mes cancéro s’est un « p’tit peu trompé ». Tout le long de son rapport, il parle du carcinome de mon sein droit…

Mince alors… Depuis 8 ans, çui là, il reste à peu près sage… Erreur de dyslexique ???

C’est « un p’tit peu gênant » dans c’boulot-là…



Ma p’tite mami, à la caisse prioritaire. Bon d’accord… C’est pas une brève, pis pas une tout à fait drôle non plus, mais assez forte de café pour trouver sa place dans cette rubrique !
http://ikigai-de-crabahuteuse.over-blog.com/article-la-caisse-prioritaire-54644396.html



Il y a quelques mois : « Ah ma pauv’, un sein en moins… C’est pas facile… Mais bon, c’est pas comme si tu avais eu une grosse poitrine… Et puis t’as un compagnon dans ta vie… T’aurais pu être toute seule et jamais retrouver un homme après un truc pareil. »


Aïe aïe aïe… Maintenant qu’me v’là r’tombée dans la marmite des célibataires, chais à quoi m’en t’nir… :-) :-)





J'en oublie. 8 ans, c'est un large champ fertile pour la graine de bêtise...

Je complèterai...

Des bises à toutes
Et encore merci pour vos contributions qui sont éditées sur ikigai depuis ce matin

Pernelle
Lapsus   [137271] posté le 11/10/2010 12:28:00 par juliette03
Je ne peux résister en lisant ton lapsus schamallow.....Confondre infecter et injecter, ça ne fera pas la une des journaux, sois tranquille....Hi, hi....Suivez mon regard....

ps : pour celles qui ne voient pas à quoi je fais référence, demandez à Mme Dati qui fait le bonheur de tous les médias avec son lapsus en dessous de la ceinture..Pauvre femme, à sa place, j'aurai envie de me cacher dans un trou de souris...Je suis sûr que dans 100 ans, on reparlera encore de son lapsus...
schamallow   [137264] posté le 11/10/2010 10:48:00 par sara121,
mais ta coquille est aussi un magnifique lapsus!!!
j'ai souvent ressenti le fait de me faire INFECTER par mes INJECTIONS (pas de canard WC, certes.........lol)
71 |  70 |  69 |  68 |  67 |  66 |  65 |  64 |  63 |  62 |  61 |  60 |  59 |  58 |  57 |  56 |  55 |  54 |  53 |  52 |  51 |  50 |  49 |  48 |  47 |  46 |  45 |  44 |  43 |  42 |  41 |  40 |  39 |  38 |  37 |  36 |  35 |  34 |  33 |  32 |  31 |  30 |  29 |  28 |  27 |  26 |  25 |  24 |  23 |  22 |  21 | 

Les Impatientes c'est maintenant aussi une association à but non lucratif !
Soutenez la lutte contre le cancer du sein en soutenant Les Impatientes


Rechercher dans ce forum

 
Gardez à l'esprit que vous ne pourrez obtenir ici que des témoignages personnels et en aucun cas un avis médical
Seules les personnes qui connaissent votre dossier médical et vos antécédents sont aptes à donner un avis éclairé. Nous ne pouvons que vous encourager à entamer / approfondir le dialogue avec le corps médical qui vous suit. Merci d'en tenir compte dans vos échanges.

Ces forums sont consacrés uniquement au cancer du sein. Pour les autres formes de cancer, nous ne sommes pas aptes à répondre à vos attentes.

Chaque personne doit garder à l'esprit ces quelques règles simples :
  1. Abstenez-vous de tout avis médical. Personne ici n'est médecin. Vous partagez votre vécu de la maladie, rien de plus.

  2. Ne citez pas de noms de médecin ou de laboratoire

  3. Postez dans le forum adéquat, vous aurez plus de chance d'avoir des réponses pertinentes.

  4. Soyez concises. Faites des messages courts, ou à défaut, denses. Donnez un titre signifiant à vos messages. Evitez les hors sujets qui seront supprimés

  5. Utilisez les adresses mail personnelles pour converser de manière privée. Pour parler de la pluie et du beau temps, pour donner des nouvelles, conversez par email. Demandez aux personnes à qui vous écrivez si elles sont d'accord pour entamer un échange par mail avant d'inonder leur boîte.

  6. N'incluez pas les gens, sans leur avoir demandé leur autorisation, dans des listes de distributions de blagues, d'images, de powerpoint, etc.

  7. D'une manière générale... soyez sympa :) Tout le monde a le droit de donner son avis et les avis différents du vôtre sont autorisés (si si :))) Traitez les autres comme vous aimeriez qu'on vous traite : avec écoute, respect et attention. Evitez les jugements de valeur. Tout emportement ou insulte seront immédiatement supprimés, ainsi que les réponses qui y seront faites.
Les modératrices
Les impatientes : le premier réseau de femmes atteintes du cancer du sein. Pour celles qui ne veulent plus subir la médecine en étant simples patientes, pour celles qui ont envie de prendre leur santé en main, pour celles qui pensent que la vie n'attend pas : c'est ici et maintenant.
Les Impatientes sont aimablement hébergées par Agarik depuis 2001.