Hormonothérapie et libido [Poster un message]

Merci de ne poster votre message qu'une seule fois et dans un seul forum. Tout message à caractère commercial (pour faire connaître un livre, un site, un guru, un remède miracle contre le cancer, etc.) et qui plus est s'il est posté sur plusieurs forums, entraînera automatiquement la fermeture de votre compte et la suppression de tous vos messages.

387 messages - page 16
sunnylife tamoxifene   [214410] posté le 10/05/2014 10:14:00 par lolo44,
merci pour cette info, je suis comme toi pas envie de prendre un somnifère mais ton message me rassure et je crois que je vais m'y résoudre aussi car marre des nuits sans sommeil et des journées au radars par manque de sommeil, et si cela influe sur la libido et bien c'est encore mieux ! Cela fait 2 ans et demi que je le prend et je commence à saturer mais je ne l'arrêterai pas, trop peur du risque encourru !
bises à toi
Lolo
Insomnies - Tamoxifene et Mélatonine   [214408] posté le 09/05/2014 23:08:00 par SunnyLife,
Souffrant d'insomnies toutes les nuits, depuis le début de ma maladie et surtout depuis 3 ans sous tamoxifène, je ne me résolvais pas à prendre de somnifères.
Enfin, il y a un mois, après des recherches, j'ai décidé de prendre de la Mélatonine 1mg. Dès la première nuit j'ai dormi de 11h à 7h. Et toutes les nuits depuis.
La mélatonine est l'hormone naturelle du sommeil et diverses publications décrivent un effet protecteur contre le cancer du sein en prévention et guérison. J'ai également trouvé qu'il existe un brevet de médicament combinant tamoxifène et mélatonine, mais je ne crois pas qu'il soit sur le marché (je questionnerai mon onco à la prochaine consult).
J'ai discuté avec ma MG aujourd'hui pour qu'elle me confirme bien que je n'avais pas de risques d'effets secondaires, ou d'accoutumance.
Nous avons revu en détail dans son Vidal, que je pouvais continuer ce traitement sans risques, et parmi les "effets secondaires" cités : amélioration de la libido.
Sachant que le cancer et les traitements mettent à mal la sexualité des femmes, et que beaucoup s'en plaignent auprès des oncos, ce serait peut être bien qu'ils soient au courant.
Je ne sais pas le lien direct, peut être simplement parce que lorsqu'on dort bien, on est moins fatiguée, et la libido est meilleure.
Je n'avais pas fait le lien, mais il est vrai qu'en y pensant, j'ai trouvé un mieux.
Peut être une piste à explorer.
yann.18e,   [190103] posté le 31/10/2012 13:38:00 par fleurdemai,
tu sais parles de tout ça avec le gynéco , je suis certainne qu'il trouvera une solution .................la ménaupose n'est pas la fin de vie sexuelle des femmes ........... je sais ce n'est pas facile à accepter .......... mais ton gynéco va t'aider .........
bises de la champagne
a fleur de mai   [190092] posté le 31/10/2012 08:17:00 par yann.18e,
Je te crois tout à fait et tant mieux si tu as pu continuer une vie normale de ce côté là.. moi j'aurais bien aimé qu'il en aille de même ! et au départ, je ne croyais vraiment pas que ce médicament aurait ce genre d'effet secondaire sur moi..
Et ce n'est pas parce que j'ai lu la notice..
C'est juste un constat au fil du temps...
FLEUR DE MAI   [189998] posté le 29/10/2012 14:58:00 par nathchab,
Coucou !!

jvois ton joli sourire sur la photo et j'ai envie de te faire un bécot .... depuis le temps !!

Tendrement tienne !

NATH
yann 18e   [189989] posté le 29/10/2012 12:15:00 par fleurdemai,
tu sais perso ménauposée à l'âge de 39 ans !!! c'est héréditaire chez nous !!!
heureusement pour moi que j'ai continué ma vie de femmes , malgré vapeurs et tout ce qui va avec !!
je pense que peut être de savoir qu'l faut prendre un médicament chaque jour , vous bloque peut être !! il ne faudrait pas lire la notice
je ne juge pas !! mais je voulais vous dire que l'on peut être ménaupos" très jeune sans avoir té malade
Marie

à kiki 1811   [189987] posté le 29/10/2012 11:59:00 par yann.18e,
Bonjour,

je trouve ta réponse surprenante. Personnellement, jusqu'à la prise du tamo, j'avais une libido, c'est à dire du désir spontané et fréquent (trop développé même aux dire de certains).

Il y a maintenant un an et demi que j'avale mes comprimés et que je me trouve en ménopause chimique. J'ai 40 ans et naturellement je ne devrais pas être ménopausée avant une petite décennie...

Je t'assure que pendant la période chimio (j'étais moche, molle, incapable d'avoir la moindre suite dans les idées etc..) mais j'avais encore réellement tous mes désirs actifs !

Ce n'est plus du tout le cas depuis le tamoxifene.

Je me sens castrée chimiquement, alors que je n'y croyais pas. Et si toutefois mon partenaire arrive à déclencher un soupçon de désir, c'est de toute façon à force d'insistance et il faudra "aider" tout ça avec un gel car mes muqueuses ne sont plus très efficaces côtés lubrification.

Bref, non seulement il n'y a plus la moindre spontanéité mais en plus il faut une assistance pour utiliser ce corps. Que du coup je ne reconnais plus.

Je précise ici que j'ai la chance d'avoir eu droit à une reconstruction immédiate, donc il ne s'agit pas d'un problème d'image de soi. Ce que je ne reconnais pas, c'est le manque de réactivité.

Ah oui, au fait, non seulement c'est difficile à mettre en marche mais en plus le résultat est décevant alors que le même partenaire m'emmenait très haut avant (et je ne crois pas que ce soit lui qui ait changé..). Genre on reste à la frontière de la jouissance, et on n'y accède pas, parce que de toute façon, l'affaire est desséchée et irrité bien avant de parvenir au Nirvana :/

Bref.. J'ai du mal à entendre ta réponse quant au fait que le tamo n'aurait aucun effet sur la libido. Me tarde d'arrêter.

Voilà.. Comme quoi, même quand on ne croit pas à quelque chose ça peut se produire.

Moi, je me croyais à l'abri du manque de désir sexuel.. ainsi que de la frigidité.

J'avais tort. De fontaine je passe à désert...

Après il est certain que chacune a son propre ressenti et qu'il varie pour une même personne au fil du temps.

Bises à toutes
t'as raison Kirrikou   [183783] posté le 06/08/2012 07:26:00 par tigrette
oui il faut prendre du bon temps , et se changer les idées.
En ce qui me concerne uniquement, j'ai l'impression que le tamo
ne me fait pas du bien sexuellement.
Je déteste être dans un état "second".
Je préfère me sentir bien, et énergique dans ma tête , dans mes pensées, et dans mes envies.
Se donner du temps et les moyens....   [183437] posté le 02/08/2012 18:38:00 par kirikou
N'oublions pas de prendre le temps, le temps de nous occuper de nous et bien plus qu'avant à présent. Se reposer, se faire chouchouter, se faire belle, se laisser inviter, se laisser courtiser, se laisser aller, se laisser guider, ...........et pourquoi pas oser proposer, demander, suggérer et surtout avoir confiance en soi, même avec nos meurtrissures physiques.
La libido vient aussi en prenant le temps de prendre le temps. La femme a besoin d'avoir sa tête en accord avec ses envies, elle n'est pas une machine mais parfois elle n'y croit plus, ou pense qu'elle n'y a plus droit......et pour quelle raison dites???
L'amour le désir et autres ne s'arrêtent pas à l'absence d'un sein, à l'absence d'hormones, ......
Les ingrédients indispensables sont un partenaire de confiance et du temps devant soi. Alors osez vous débarrasser des emmerdeurs et cons, et osez mettre à contribution baby-sitters ou grands-parents pour gardez vos enfants.

Kirikou
merci kiki   [183304] posté le 01/08/2012 15:51:00 par tigrette
merci kiki pour ta réponse ..
Bise
Tigrette   [183300] posté le 01/08/2012 13:38:00 par kiki1811
Le tamoxifene n'agit pas sur la libido.
La baisse de libido après un cancer du sein est explicable par : surtout la ménopause induite, et même si celle ci n apparaît pas (chez les femmes de moins de 40-45 ans) on encaisse quand même l'annonce du diagnostic, le lieu du cancer (le sein, c'est un symbole sexuel majeur) l'anxiété du devenir... Et je ne dis rien de la période du traitement par chimio ou les nausées, les diarrhées, les mycoses, les céphalées, les hémorroïdes, la fatigue, les douleurs.... Sont de vrais "tue-l'amour"
Inversement, si l'appétit de vivre revient et le moral aussi, tout revient... Garanti !!!
Ps: les aphrodisiaques je crois que c'est une légende...
tamo et lidido   [183273] posté le 01/08/2012 05:47:00 par tigrette
je recherche des témoignages de femmes qui ont entre 40 et 45 ans, qui sont sous hormonothérapie , et qui ont une absence totale de libido depuis qu'elles prennent du tamoxifène.
Après un long parcours de soins , je prends du tamo ( 10mg seulement au lieu des 20 prescrits ..et ça me suffit ! ).
Avez-vous recours aux aphrodisiaques .
5 heurs de sommeil pour moi la nuit depuis la chimio , les rayons, et la ménopause artificielle.

Alors oui , on a envie de profiter de la vie , encore plus "qu'avant",
et de continuer à s'éclater sexuellement..
je ne sais pas ce qui m'a pris à l'époque   [159869] posté le 03/09/2011 18:49:00 par kirikou
A l'époque, hormonodépendante, donc on prévoit du tamo durant environ deux ans puis autre chose (ce fut aromasin) durant trois ans. Moi ne voulant plus d'enfant et ne pouvant plus prendre la pillule et ne supportant pas le dispositif intra utérin, me restait donc la capote (condom).......qui ne me plait guère. Je ne voulais absolument pas vivre dans le stress de me demander chaque mois si je n'étais pas enceinte.......
Donc insistance de ma part auprès des radiothérapeutes et onco (durant ma radiothérapie) pour leur signifier que je souhaitais vivement une ligature des trompes.....
J'ai insisté et insisté et suis revenue à chaque visite à l'attaque que pour finir ils m'ont proposé de m'irradier les ovaires (c'est donc pas invasif comme les clips sur les trompes) afin de me castrer sans douleur ni opération. Je souhaitais vivement cela pour en terminer avec les oestrogènes que mes ovaires (même vieillissants) allaient se remettre à produire (vu arrêt chimio) et cela me stressait à mort.
Evidemment j'ai eu des bouffées (j'en ai encore) de chaleur, mal aux articulations, pris du poids, une chute de la densité osseuse, sécheresses intimes etc;.; mais je reste convaincue d'avoir fait le choix qui allait avec ma tête et me sens heureuse et en paix avec ma conscience. Maintenant, je ne garantis pas que cela sera d'office la voie vers la non récidive........mais cela fait déjà cinq ans, et je viens d'arrêter l'hormono (après donc les cinq ans).

Allez, courage les filles

Kirikou
LYCAPUCINE   [159845] posté le 02/09/2011 17:06:00 par zaza71,
Bonjour,
Je ne suis pas non plus la pour juger, juste pour témoigner de mon expérience perso. Moi aussi stop hormonothérapie au bout de 4 ans âge 42 à l'époque, et pour mêmes raisons, trop tôt dans ma tête pour supporter plus longtemps tous les effets exacerbés d'une menop artificielle. Zero problème pendant 4 ans et retour à ma vie de femme "normale" (un sein en moins qd même déjà bien difficile à assumer). Puis patatras, retour du K sous la forme d'une méta "hormonosensible" sur l'aile iliaque, traitée par radiothérapie, puis Re hormono plus costaud "faslodex" (injection tous les 28 jours), qui pour le moment tient à distance mon alien, depuis bientôt 18 mois, inch allah ! Tout ça pour dire que cette cellule était là depuis le début sur mon petit nonoss, et que l'arrêt de l'hormono lui a permis de se nourrir pendant 4 ans. Je ne regrette rien de cette décision prise, j'ai joué, j'ai perdu, mais j'allais de toute manière "repiquer" au truc tôt ou tard.
Voila, ma belle mon expérience. Je penses que le but de se forum est avant tout le partage des vécus, et qu'il m'aide bien souvent à garder un oeil avisé sur cette pathologie.
Amitiés
Zaza
Lycapucine   [159817] posté le 01/09/2011 08:54:00 par fleursdeschamps
Mixi a bien resumé,
ce qui me semble important , c est de rester à l ecoute de son corps,
j ai subi comme toi mastectomie,hysterectomie et annexectomie en 2010,peut etre pas assez de recul pour ressentir tous les effets de la menaupose?(ah si bouffées de chaleur et baisse de la libido), mais c est quand meme un sacre cap à passer psychologiquement( et ce du jour au lendemain)
au bout de combien de temps as tu ressenti tous ces effets?
bon courage et bises
lycapucine   [159813] posté le 01/09/2011 02:57:00 par Mixi,
On est pas ici pour te juger Lycapucine, au contraire. Chacune a ses idées, ses convictions. Si toi tu es à l'aise dans ta décision, c'est ce qui est le plus important. Tu y vas avec ce que tu ressens. Surtout ne dis pas "tant pis pour moi" car ce n'est pas une bonne attitude à prendre, je crois. Allez, tu as pris ta décision, c'est donc que tu te sens capable de vivre avec. Et c'est bien. Sois confiante et vis..... une journée à la fois..... une décision à la fois.

Bizou à toi
x0x
arret femara   [159809] posté le 31/08/2011 23:52:00 par lycapucine,
moi j'ai décidé d'arreter d'etre "castrée"chimiquement,et donc depuis 2007 les opérations, la chimio ,le tamoxifène et aussi le femara j'ai décidé d'arreter
je verrai bien;cela fait 4 ANS de soins au lieu de cinq et j'en ai assez
j'ai envie de me sentir à nouveau une femme dans ma tete et dans mon corps et non pas un légume sans hormones et sans plus rien
je tente;
,la médecine n'est pas une science exacte,donc je verrai pt etre est ce de l'inconscience mais je vais essayer de retrouver les sensations dans mon corps et dans ma tete qui sont parties avec mon cancer et avec mon sein en moins!

peut etre suis je la seule à penser ainsi,tant pis pour moi
bonsoir
Véronique   [159731] posté le 29/08/2011 21:42:00 par kirikou
Arrêt hormono depuis fin mars 2011 (j'en avais pris pour cinq ans) mais tout ce que je t'ai dit a tenu compte de tout depuis le début du cancer.....
Comme quoi, si on aime, si on est aimée, et si on se donne enfin le temps (car avant on ne pensait qu'aux autres, on se sacrifiait pour sa famille, son boulot et autres) de se faire du bien avec ceux que l'on choisit, eh bien, y a encore du bon temps et de beaux moments à passer.
Merde, on le vaut bien !!! Comme dit la pub........alors autorisons-nous à enfin nous prendre en "mains".

Kirikou
Thanks Kirikou!   [159719] posté le 29/08/2011 15:22:00 par VERONIQE,
t'es sure que t'es sous hormono? (lol)
Beaucoup de sagesse dans ta réponse, et une belle confiance dans la vie! Merci,
Histoire à suivre!
Veronique   [159707] posté le 29/08/2011 13:34:00 par kirikou
Si toi tu assumes "bien" (si on peut dire...) un sein en moins, pas de prob. Ton mec peut très bien faire avec un sein en moins à disposition, celui qui reste en prend (des caresses) pour deux!!!! et réagira pour deux!!!!
D'autre part, la féminité ne s'arrête pas à un sein.......l'amour, c'est tous les sens qui sont en alerte, tous les cm carrés de la peau qui sont en émoi, ton cerveau qui explose, etc...bref, ce sein en moins, vous ne vous en apercevrez quasi plus!!!
Oui tu dois faire le deuil de ce sein, à ton aise, avec tes outils à toi (psychologiques et autres)....tu es en vie et c'est le principal. Tu as un homme qui t'aime, la moitié du parcours "sexuel" est déjà fait, à toi de lui montrer le "nouveau chemin" pour continuer à "t'aimer" de toutes les façons qui existent.

Lorque j'ai écrit dans le message précédent "Tu prends tout en charge", je voulais dire que c'est toi qui détiens les clés de ta réussite future, psychologique, affective, médicale etc;.en t'entourant de gens positifs(donc si il le faut, tu fais le tri parmi ton entourage), en te montrant battante (malgré l'une ou l'autre mauvaise nouvelle, tu adoptes l'action adéquate), heureuse (tu vas profiter des instants qui n'ont pas de prix), persévérante (oui t'as eu un bug médical mais tu te soignes et ça va marcher), en prenant bien tous tes médocs et faisant tous tes check ups (ben oui se débarrasser du cancer ou le faire dormir le plus longtemps possible, ça passe par la prise de traitements), et tout ça de ta propre initiative car ce ne sont pas les autres qui vont te mener par la main. Eux, les autres, ils sont terrorisés par ta maladie, tu dois donc les guider pour l'apprivoiser comme toi tu le fais pour toi.

Allez, courage pour toutes

Kirikou
20 |  19 |  18 |  17 |  16 |  15 |  14 |  13 |  12 |  11 |  10 |  9 |  8 |  7 |  6 |  5 |  4 |  3 |  2 |  1 |  0 |  -1 |  -2 |  -3 |  -4 |  -5 |  -6 |  -7 |  -8 |  -9 |  -10 |  -11 |  -12 |  -13 |  -14 |  -15 |  -16 |  -17 |  -18 |  -19 |  -20 |  -21 |  -22 |  -23 |  -24 |  -25 |  -26 |  -27 |  -28 |  -29 |  -30 | 

Les Impatientes c'est maintenant aussi une association à but non lucratif !
Soutenez la lutte contre le cancer du sein en soutenant Les Impatientes


Rechercher dans ce forum

 
Gardez à l'esprit que vous ne pourrez obtenir ici que des témoignages personnels et en aucun cas un avis médical
Seules les personnes qui connaissent votre dossier médical et vos antécédents sont aptes à donner un avis éclairé. Nous ne pouvons que vous encourager à entamer / approfondir le dialogue avec le corps médical qui vous suit. Merci d'en tenir compte dans vos échanges.

Ces forums sont consacrés uniquement au cancer du sein. Pour les autres formes de cancer, nous ne sommes pas aptes à répondre à vos attentes.

Chaque personne doit garder à l'esprit ces quelques règles simples :
  1. Abstenez-vous de tout avis médical. Personne ici n'est médecin. Vous partagez votre vécu de la maladie, rien de plus.

  2. Ne citez pas de noms de médecin ou de laboratoire

  3. Postez dans le forum adéquat, vous aurez plus de chance d'avoir des réponses pertinentes.

  4. Soyez concises. Faites des messages courts, ou à défaut, denses. Donnez un titre signifiant à vos messages. Evitez les hors sujets qui seront supprimés

  5. Utilisez les adresses mail personnelles pour converser de manière privée. Pour parler de la pluie et du beau temps, pour donner des nouvelles, conversez par email. Demandez aux personnes à qui vous écrivez si elles sont d'accord pour entamer un échange par mail avant d'inonder leur boîte.

  6. N'incluez pas les gens, sans leur avoir demandé leur autorisation, dans des listes de distributions de blagues, d'images, de powerpoint, etc.

  7. D'une manière générale... soyez sympa :) Tout le monde a le droit de donner son avis et les avis différents du vôtre sont autorisés (si si :))) Traitez les autres comme vous aimeriez qu'on vous traite : avec écoute, respect et attention. Evitez les jugements de valeur. Tout emportement ou insulte seront immédiatement supprimés, ainsi que les réponses qui y seront faites.
Les modératrices
Les impatientes : le premier réseau de femmes atteintes du cancer du sein. Pour celles qui ne veulent plus subir la médecine en étant simples patientes, pour celles qui ont envie de prendre leur santé en main, pour celles qui pensent que la vie n'attend pas : c'est ici et maintenant.
Les Impatientes sont aimablement hébergées par Agarik depuis 2001.