Femara / Letrozole [Poster un message]

Merci de ne poster votre message qu'une seule fois et dans un seul forum. Tout message à caractère commercial (pour faire connaître un livre, un site, un guru, un remède miracle contre le cancer, etc.) et qui plus est s'il est posté sur plusieurs forums, entraînera automatiquement la fermeture de votre compte et la suppression de tous vos messages.

2473 messages - page 121
Chantal / Ribociclib// Palbociclib    [271910] posté le 17/08/2019 01:02:00 par Wakanda,
Bonsoir Chantal,
Merci pour ton retour positif et encourageant ! Ça fait du bien !
Pour moi, la molécule proposée dans le cadre d'un essai à Curie serait du Ribociclib, proche du Palbociclib, d'après ce que j'ai lu.
Les avis des Impatientes sont contrastés sur le Palbociclib / Ibrance. sur le Ribociclib, je n'ai trouvé aucun témoignage, mais les deux molécules font partie de la même famille des inhibiteurs de protéines kinases. A la lecture des effets secondaires du Ribociclib que j'ai trouvés sur internet, j'ai pris peur, car c'est quand même du lourd (toxicité cardiaque, hépatique, neutropénie, alopécie ...pour une personne sur cinq).
Mais je vois que toi, tu supportes très bien ce traitement qui est efficace. C'est formidable !
Je ferai bien sûr un retour sur le forum sur ce nouvel essai si j'y participe.
Je pense que ce serait pertinent de créer un fil de discussion sur ce thème, puisqu'il semble que ce soit une avancée majeure dans les traitements que ces inhibiteurs de protéines kinases.
Je t'embrasse,
Catherine
Palbociclib + Femara   [271909] posté le 16/08/2019 18:48:00 par Chantal,
Pour Wakanda et autres qui s’interrogent sur le palbociclib . Il est aujourd’hui considéré comme un des traitements qui va remplacer la chimiothérapie. Il n’est plus à l’essai, depuis février 2018. On le prescrit à Curie effectivement pour les cancers du sein avancés, mais pas que. Aujourd’hui, on attend de lui, d’après Curie une réponse bien plus large. Il semble qu’il va remplacer dans les protocoles sans metastase, les Taxol et Ec. Il va concurrencer les chimio traditionnelles et devenir le traitement ciblé néo-adjuvant et adjuvant des cancers infiltrants.
En ce qui me concerne, premier cancer en 2002, récidives locales en 2008 et 2009. Récidive à distance ( infiltration tissulaire et vasculaire au niveau du médiastin) en 2019, après 1 an de recherche pour valider la métastase, difficile à biopsée au médiastin. Il a fallut 3 biopsies pour retrouver la positivité de mes cancers hormono-dependants, 17 ans après le premier😓;
Mon traitement depuis avril 2019, Ibrance 125 + Femara.
Mes marqueurs en 5 mois sont passés pour le Ca.153 de 190 à 36 ce mois ci! Les effets secondaires, à part la fatigue, il n’y en a pas. Rien à voir avec une chimio traditionnelle. D’ailleurs ce n’est pas de la chimio.
Ce médicament n’attaque que les cellules atteintes et laisse les autres tranquille😉;
Biz a toutes 😻;
Des nouvelles    [271908] posté le 16/08/2019 17:55:00 par Royane,
Bonjour à toutes et à tous, un petit coucou de ma ville natale où les vacances s achèvent dimanche avant d aller vers Bordeaux voir ma maman. La semaine n a pas été très belle avec froid et pluie mais ce n'est pas grave et avec 2 ou 3 jours un peu mieux j'ai pu me baigner un peu et faire un passage rapide sur la plage. Par contre je me suis bloquée le dos donc anti-inflammatoires en gel et patch chauffants. Le radiologue qui m a fait l échographie du sein avant de partir m a dit qu'il ne voyait rien d inquiétant, je verrai avec mon chirurgien début septembre. Ce qui m inquiète toujours ce sont ces douleurs quasi permanentes à l épaule gauche. Je mets aussi du gel dessus pour arriver à dormir quand même, mais ça me tire jusque dans le cou de ce côté là. Alors effets du letrozole ou suite de l opération de la thyroïde ? Si quelqu'un pense savoir je suis preneuse. À part ça on m a dit d éviter poisson et fruits de mer à cause du mercure , tu parles au bord de la mer, je vais me gêner ! À moi crevettes et tartare de poisson. Je vous embrasse et vous envoie une bouffée d air iodé. Bisous et courage.
Maux de tête Letrozole   [271907] posté le 16/08/2019 14:50:00 par Enjoy,
Bonjour à toutes,
Je vous lis depuis plus d un an et vous remercie pour vos éclairages qui rassurent, on se sent moins seules grâce à ce forum !
Je me lance aujourd'hui pour vous écrire car j ai trouvé une solution qui fonctionne pour moi contre les maux de tête liés à la prise du Femara/Letrozole.
Je prends ce traitement que depuis 2 mois et j espère que les effets secondaires se tasseront dans les prochains mois comme me le laissent espérer les médecins.
En attendant, je vois une thérapeute "méthode Poyet " (mélange d osteo et d énergétique pour faire rapide) qui me soulage instantanément mes maux de tête mais l effet dure que 2 semaines pour l instant.
Elle m explique que mes douleurs viennent de la membrane sur l hypophyse qui se durcit (la glande des hormones, ce qui paraît logique ).
J ai l impression que l intensité des maux de tête diminue d une séance sur l autre. A suivre...
Bon courage à toutes
Léonie 34   [271906] posté le 16/08/2019 02:38:00 par Wakanda,
Coucou Léonie 😘;,
Non, ce n'est pas la taille de la métastase, heureusement, (aucune trouvée à distance au petscan, qui date de décembre). Je parle de la taille de mon cancer infiltrant initial, analysé après ma double mastectomie de juin. Un vrai b...pour se repérer... À chaque nouvelle machine, une autre dimension... Enfin, ils m'ont attribué le stade 3 ( dimension tumeur résiduelle après chimio :T3 = plus de 5 cm ) et N1 pour le ganglion de 2mm touché...D'où l'étiquette " localement avancé" ? De
Alors les 3 derrières molécules prometteuses et sur lesquels portent des essais sont Palbociclib, Ribociclib et Abemaciclib... Ribociclib, c'est' l'essai Monaleesa et Compleement, à Curie...Je t'enverrai les liens avec les études.
Je t'embrasse,
Catherine
Ibrance... / mamymini   [271905] posté le 16/08/2019 02:10:00 par Wakanda,
Bonsoir Michèle 😘;,
Merci pour ton long post et tes conseils éclairés de ton expérience. Sacré parcours ! Chapeau bas ! Tu as bien dégusté aussi Ibrance, avec Palbociclib, est proche de Ribociclib... Et a eu le droit à plus d'essais. Mais les dosages semblent différents. Pour Ribociclib, on parle dans les essais en cours de 600 mg par jour, 3 comprimés ! Si l'on me propose un dosage plus faible, et moins toxique en effets secondaires, cela serait plus raisonnable. Car, en effet, pas d'extension vue au petscan ... Stade 3 parce que tumeur résiduelle après chimio de plus de 5 cm, et N1 pour mon ganglion axillaire de 2mm ( mais après chimio).
C'est vrai que me mettre dans ce type d'essai interroge ... Mais les labos ont besoin aussi de faire valider leurs nouvelles molécules et d'étendre leur public cible... Ce sont de gros enjeux . Tout ça est compliqué à arbitrer pour moi. Il me faut un maximum de données, sachant que les oncos sont peu bavards...
J'ai eu aussi beaucoup d'aphtes avec EC et Taxol, je ne pouvais plus manger...et je ne tiens pas à reperdre non plus mes pauvres cheveux qui commencent à peine àvrepousser et à ressembler à qq chose...
Tu as raison, un 2e avis s'impose... Le premier choc passé, je vais m'organiser et me constituer un dossier le plus béton possible...
J'ai déjà lu beaucoup de posts dans le fil hormono, Ibrance et Falsodex dans l'index Hormonothérapie. Des avis souvent tranchés et opposés. Mais plutôt d'Impatientes au stade 4... En tous cas ton expérience prouve que c'est un bien long parcouru...
Je t'embrasse et te tiendrai au courant,nmerci encore...
Catherine

wakanda ....😉;   [271904] posté le 15/08/2019 18:33:00 par leonie34
Je passe vite fait sur le site , mon ordi me fait des misères ....
Je lis que les toubib ont du mal à te donner la taille des "métastases" ils doivent mesurer avec un élastique , tu sais , comme à la pétanque ..... Que de misères ma cocotte .
Il faut que je me renseigne sur les nouvelles molécules ....j'ai arrêté le Faslodex , le retour à la jeunesse se fait attendre..... et j'ai tellement peur de la rechute qu'il faut que je me renseigne .
Courage , cool .... il faut que ça progresse .

T'embrasse , jeune fille .
Ibrance   [271899] posté le 15/08/2019 11:51:00 par mamymimi,
Bonjour Wakanda,
Que ton parcours est difficile ! Après la chimio et la double mastectomie, une petite pause aurait été salutaire après la radiothérapie.
Voici mon parcours. En 1993, à l’âge de 42 ans, cancer du sein lobulaire infiltrant, récepteurs hormonaux négatifs, stade 2 : tumerectomie, chimio et radiothérapie (tumeur de 2 cm, 4 ganglions positifs sur neuf enlevés).
En 2014, soit 21 ans plus tard, présence de ganglions cervicaux. Après exérèse de ces ganglions, il s’avère qu’ils sont métastasés. Atteinte de l’os occipital droit (8 x8 cm), inflammation du cervelet, métas à une vertèbre, tête fémorale droite, grand pectoral ainsi que les glandes surrénales.
Mon parcours étant atypique, on s’oriente vers une hormonothérapie (Aromasine).
Un an plus tard, plus de métastases. Youpi.
3 mois plus tard, septembre 2015, je sens une boule dans le même sein. Cette fois : ablation, 12 ganglions retirés et atteints ce qui ne m’a pas étonnée vu que j’avais des métastases au cou et au crâne. Chimio Taxol et Avastin. Je continue par Xeloda, chimio orale, que je ne supporte pas. La nourriture ne passe plus.
Je prends donc Femara pendant six mois. Mes marqueurs étaient normaux ; malheureusement, ils sont remontés un peu. J’avais juste une petite douleur au niveau de la cheville lorsque j’étais longtemps debout. En prévention, je prenais 1 Doliprane.
Passage à Afinitor et Aromasine, une horreur. Aphtes géants sur le côté de la langue. Même en diminuant les doses, le problème des aphtes était récurrent.
Depuis novembre 2017, je suis sous Ibrance 125 et Faslodex. Durant 2 mois, j’ai pris la dose de 100 mg puis je suis repassée à 125 mg. Je m’octroie deux pauses de 30 mn dans la journée.
Je supporte bien ce traitement qui est une thérapie ciblée.
Si tu acceptes cet essai, que tu peux arrêter à tout moment car nous ne sommes pas des patientes passives, je te conseille de prendre la dose minimale car, que je sache, tu n’as pas de métastases. Je veux bien comprendre que l’on veuille te donner un traitement préventif mais quand même tu subis actuellement la fatigue de la chimio, de l’opération ainsi que de la radiothérapie.
Je fais un petscan tous les 6 mois. Je suis suivie à Metz aux Hôpitaux Privés R. Schuman. La première fois, j’ai été opérée et suivie à Strasbourg aux Hôpitaux Civils pendant 20 ans. J’ai arrêté ce suivi sur Strasbourg car mon sénologue est parti en retraite. Je n’ai jamais regretté ces longs trajets (200 km).
Pourquoi ne pas prendre un second avis en province ?
En 2014, j’avais pris un 2ème avis auprès de mon premier oncologue qui a « monté » le centre F. Baclesse à Esch (Luxembourg) à la demande du premier ministre luxembourgeois.
J'avais également consulté un neurologue à Nancy pour mon inflammation au cervelet qui m'a complètement déprimée. En rentrant, j'ai écrit une lettre relatant mes dernières volontés médicales. Dernièrement, j'ai dit à mon mari que je devrais lui envoyer un petit mot pour lui signifier que j'étais toujours en vie et en forme.
Mon message est un peu long Wakanda mais je tenais à te faire partager mon expérience.
Je t’embrasse,
Michèle
Ribociclib+ Létrozole en essai : Clo 123, Anne   [271897] posté le 15/08/2019 09:25:00 par Wakanda,
Bonjour, Anne, bonjour Claudine 😘;,
Merci pour vos réponses et conseils. Je commence à y voir plus clair.
Ibrance, c'est Palbociclib, assez proche de Ribociclib...Suis passée hier à la maison des patients à Curie. Ou l'on m'a dit que ces nouvelles molécules étaient la grande découverte, révolutionnaire, du moment, porteuses d'espoir, et que les essais allaient se multiplier...Bien sûr aussi des enjeux financiers pour les labos quand on voit le coût mensuel d'un traitement ( 2700 euros !). Je n'ai pas d'information sur ce protocole Nathalie qu'on me proposera en fin de RT, sinon que c'est du Ribociclib en même temps que le Létrozole. Notamment le dosage. Si c'est 600 mg par jour ( 3 comprimés), je refuserai. Trop d'effets secondaires. J'ai vu qu'il y avait déjà eu plusieurs essais à Curie avec cette molécule ( et plus encore avec le Palbociclib), et je pense que c'était plutôt avec des cancers stade 4 et métastases à distance.
A priori, les nouveaux essais Ribociclib vont élargir la cible aux stades 3. Moi, je suis stade 3 b, je crois, mais ce n'est écrit nulle part dans mon résultat d'anapath...La chirurgienne que j'ai vue en première consultation à Curie en décembre 2018 m'avait classée cliniquement en Tumeur T4b, parce que j'avais de l'oedème, important, sur le sein...alors que la dimension de la tumeur vue à la mammo était de 3 cm... Mais cet œdème, je l'avais depuis 3 ans, ce qui n'inquiétait pas du tout mes médecins de " ville" qui me disaient à chaque mammo echo que c'était de la fibrose cicatricielle, due à ma première irradiation en 2002 suite à un CCIS de haut grade. Donc on est passé bêtement à côté du début de la récidive, du fait de l'incompétence de mes médecins.
Les 4 mois de chimio EC Taxol ont montré 40 % de tissu cicatriciel ( donc la tumeur a réagi un peu à la chimio), mais la tumeur résiduelle mesurait encore 5,5 cm ! Je n'ai toujours pas bien compris les dimensions très différentes trouvées au cours des différentes imageries, petscan, IRM, mammos, échos...qui faisaient le yoyo entre 4,3 et 6,5 cm dans le plus grand axe. Après ça on me dit que la tumeur est cicatrisée sur 40 % mais il en reste quand même plus de 5 cm... Un chien n'y reconnaîtrait pas ses petits !!!
J'étais rassurée sur le fait de n'avoir qu'un ganglion sur 15 atteint, sur seulement 2 mm, mais après 4 mois de chimio, bof, bof...finalement...
Bref, je m'imaginais sur la pente de la rémission possible avec ce choix d'une double mastectomie, et tous ces traitements lourds, et je me retrouve dans la case chimio préventive avec cet essai Ribociclib / Létrozole.
Et avec déjà cette angoisse des métastases à distance qu'on cherche à prévenir, si je comprends bien la logique de cet essai. Et je prends conscience du risque beaucoup plus élevé que je ne l'imaginais... J'ai lu que plusieurs Impatientes avaient refusé Ibrance, dont Misstic dont je comprends très bien les raisons...Le coût de ces traitements me choque beaucoup et on ne peut s'empêcher de penser au gros business des labos qui s'engraissent bien sur la bête avec toutes ces chimios !
Si il y a d'autres Impatientes qui peuvent témoigner, merci d'avance !
Et il serait bien de créer un fil de discussion sur ces nouvelles molécules associées à l'hormonothérapie : Palbociclic, Ribociclib et Abemaciclib...qui sont des inhibiteurs de protéines kinases...
Je vous embrasse,
Catherine
🌹;🌹;🌹;
Pour Wakanda,    [271892] posté le 14/08/2019 12:32:00 par Anne,
Bonjour Wakanda,
On ne se connait pas vraiment ;), et pour cause, je n'écris pas souvent, mais cependant je lis les forums, bien qu'irrégulièrement...
Du peu que j'en sais, il devrait être noté dans ton protocole que tu es libre de quitter l'essai à tout moment, sans donner aucune justification et sans que cela n'interfère sur la suite de ton traitement. S'il s'agit d'un protocole que tu signes, avec une fiche de consentement éclairé. Donc, tu peux toujours essayer ;) Si les effets secondaires sont trop importants, tu pourras arrêter, voire le médecin l'arrêtera.
Le fait que l'on te le propose, alors qu'il est plutôt préconisé pour des cancers métastatiques, bon, je ne suis pas médecin, mais j'ai le souvenir que cela peut arriver : une molécule d'abord réservée aux cancers avec méta et qui donne de bons résultats est ensuite proposée pour des cancers sans méta.
J'ai lu que tu avais un cancer T3 N1 de plus de 5 cm : c'est ce que j'avais, il y a 19 ans ;)... Sans récidive. La différence est que mon grade était de 1, mais les traitements ont tellement évolué depuis, qu'il faut rester hyper confiante. La preuve, on te propose un essai qui pourra conforter l'absence de récidive...
Après, après... faut-il que tu l'acceptes... ? ça, c'est la question... moi, je serais du genre à prendre tout ce qui va dans une meilleure protection, me satisfaire que l'on me propose quelque chose qui risque d'être un plus, et de me dire que je peux l'arrêter si je veux.
Fais-toi re-expliquer en long et en large les avantages et désagréments de l'essai (quoique souvent les médecins ne sont pas très bavards sur les désagréments). Tu peux me contacter en mp.
Bonne réflexion et bonne journée,
Anne
Wakanda   [271891] posté le 14/08/2019 07:54:00 par clo123,
Tu trouveras des témoignages sur l'Ibrance dans la rubrique Faslodex/Fluvestrant auquel ce médicament est associé. Depuis quelques temps, les oncologues l'associent parfois au Letrozole.
Malgré de nombreuses demandes, il n'y a jamais eu de fil de discussion créée.
Comme d'habitude, certaines te diront que ce n'est rien du tout et d'autres, comme moi, que c'est un véritable enfer....
Fais-toi expliquer pourquoi ce choix de ligne de traitement, mets-les en doute et demande un temps de réflexion.
Bon courage et amitiés
Claudine
Essai Létrozole + Ribociclib   [271889] posté le 14/08/2019 00:19:00 par Wakanda,
Bonsoir à toutes 😘;,
J'ai fait ma 5ème séance de radiothérapie aujourd'hui, qui s'installe après des débuts difficiles dûs à la lymphocèle qui perturbe les repères...et fait douter les manipulatrices... Ai vu une interne hier et je lui ai demandé des précisions sur l'essai qu'on va me proposer à la fin de la RT. Il s'agirait d'associer au Létrozole un autre médicament par voie orale : du Ribociclib ... J'ai écumé internet et constaté qu'il y avait déjà eu plusieurs essais avec cette molécule dont les effets secondaires sont très importants ( autant que EC Taxol !)... et cela me fait très peur. Cette nouvelle molécule est dans la même " famille" que Palbociclib et Abemaciclib. Mon cancer est classé T3 N1, grade 3, avec tumeur de plus de 5 cm... Donc " localement avancé" et probablement à haut risque de récidive... J'ai vu que plusieurs essais avaient déjà eu lieu avec cette molécule associée à du Létrozole, mais plutôt pour des cancers métastatiques. Je suis quand même très étonnée qu'on me propose ça après un chimio néo adjuvante, une double mastectomie, une radiothérapie et après un bilan qui n'a pas montré d'extension à distance jusqu'à aujourd'hui. Hormis un ganglion métastatique de 2mm sur 15 prélevés.
Donc je pense que je vais très certainement refuser cet essai en regard de la haute toxicité tous azimuts du traitement.
Certaines d'entre vous ont elles eu ce traitement ou Palbociclib ( Ibrance) ? Comment l'avez vous supporté ? Et que doit-on vérifier avant d'accepter de rentrer dans un essai ? Cette nouvelle m'a complètement cassé le moral, car me fait prendre conscience de la gravité de mon cancer, encore à ce stade et après tous ces mois.
Je vous embrasse, avec une pensée particulière pour Anne 24, Lanta, Léonie et ElleF,
Catherine
Sinon, j'ai eu des bons de transport pour la semaine, mon RER étant à l'arrêt pour travaux jusqu'au 18 août... C'est toujours ça...
Gamma GT   [271761] posté le 02/08/2019 14:37:00 par anico,
Bonjour
Si comme moi vos Gamma GT ont beaucoup augmenté avec l'hormonothérapie essayer le Chardon Marie. Je viens de faire une prise de sang 6 mois après la dernière pour surveiller justement ses Gamma que l'oncologue trouvait trop élevés et bien de 130 je suis descendue à 52. Je prends du Charon Marie bio depuis 6 mois et apparemment ça a porté ses fruits. Je fais aussi de temps en temps des cures de Desmodium pour nettoyer le foie. Voilà si ça peut aider !! courage à toutes pour ma part j'en ai encore pour 18 mois de cette hormonothérapie. Bise
GRRRRRR .... correcteur d'orthographe ...   [271733] posté le 30/07/2019 16:36:00 par leonie34
Je vais le "foutre " à la mer ce correcteur... qui transforme l'AROMASINE en aromatise et l'ARIMIDEX en en aramides . Même problèmes avec les textos les choses finissent par prendre un sens tout à fait bizarre . J'ai commencé par douter de moi mais il me faut prendre l'habitude de me relire ....

Wakanda , tant que ta cicatrisation n'est pas finie, évites les rayons ..... ce n'est que mon avis . Profites des tes pitchouns , j'en ai 5 qui débarquent mardi . Prie pour moi .......

Bisous , bisous .
Missmag, Leonie34   [271732] posté le 30/07/2019 15:06:00 par Wakanda,
Coucou les filles 😘;
MERCI, Missmag pour ton témoignage encourageant, ça fait du bien 🍀;.., Intuitivement, je crois à l'hormonothérapie et j'essaie de voir ce traitement comme une chance me permettant d'être en rémission...
Léonie, je n'ai pas eu de confirmation de Curie pour ma RT. J'espère bien qu'il ne va pas y avoir de nouveau coup de théâtre et que je vais pouvoir commencer au plus vite les rayons. Les cicatrices ( et l'épaule droite) sont toujours douloureuses, les fils dits résorbables, ne sont pas résorbés...et un peu enflammés.
J'ai ma petite fille en vacances auprès de moi, et là, pendant que je vous écris, nous roulons vers la Bretagne pour une petite semaine. Prendre des forces avant d'attaquer l'Acte 3...Se laisser aller à un peu de douceur...
Je vous embrasse bien sincèrement, prenez bien soin de vous,
Catherine
Pamela 77..... Wakanda .... Maianne ....🍀;🍀;🍀;   [271721] posté le 29/07/2019 22:54:00 par leonie34
En lisant ton post je comprends que je devienne gâteuse .... j'ai cumulé aramides puis aromatise puis femara et enfin Faslodex .... même les yeux ont souffert . Si seulement cette saleté de K pouvait nous laisser tranquille .
Jeunesse .... jeunesse.... tu es partie encore plus vite ....

Wakanda Où en es tu ? Ton histoire me met en colère .....

Maianne , toujours au bord du lac ?

Courage les filles , je me suis plongée dans la généalogie comme ça quand j'arriverai là haut , je saurais qui est qui ...à l'accueil .....

Courage , courage et plein de bisous .
wakanda    [271712] posté le 29/07/2019 10:47:00 par Missmag,
Bonjour Wakanda,

Laisse moi te donner un avis positif sur les réactions aux anti aromatases...,j'ai un profil similaire au tien (une tumeur assez grosse qui n'a pas complètement disparu à la chimio, un bébé tumeur dans l'autre sein, une micropétastase dans un ganglion) je prends le copain anastrozole, un cousin du létrozole. (oui j'ai bien dit le copain car c'est comme çà que je le considère) Cela fait maintenant presque 1 an et demi, couplé à décapeptyl tous les 3 mois puisque je n'étais pas ménopausée, je devrais mutiplier les effets en suivant ce qui est dit et ce qu'on peut lire et bien je dois avoir beaucoup de chances car j'ai peu d'effets, quelques douleurs articulaires parfois quand je suis fatiguée mais sinon ma tignasse est redevenue la même et je vais même au coiffeur toutes les 5 semaines, bon j'ai des cheveux blancs mais je m'en fiche, j'ai les cheveux qui brillent ! je n'ai pas l'impression que les poils poussent plus vite qu'avant. Je fatigue peut être un peu plus vite et encore pas sure parce qu'il me semble que je me dépense aussi plus qu'avant, sécheresse de la peau, sans doute un peu aussi...En ce qui concerne les états dépressifs, je ne crois bien ne pas en avoir eu, je prends des coups de flip graves au moment des contrôles de santé mais qui n'en prend pas ?
Bref on est pas tous et toutes égaux devant ces foutus effets et il est évident que je suis triste pour toutes les copines impatientes pour qui c'est plus difficile mais je pense qu'il faut au moins essayer car si çà peut tenir la bête endormie voir même l'éradiquer comme tu dis....
Effets secondaires du Létrozole : Loveresse, Marthe62, Pamela77   [271711] posté le 29/07/2019 01:40:00 par Wakanda,
Coucou à vous 3😘;,
Merci pour vos éclairages, très différents en effet d'une personne à l'autre. Loveresse, ton expérience positive me remonte le moral, Martine, tu me fait rire avec ton Yéti 😉; Et Pamela, j'entends bien tes réserves, il est vrai qu'on a plus ou moins de choix... Me concernant, avec une tumeur chimio résistante et après récidive + tumeurs dans les deux seins, je n'ai pas trop à hésiter, c'est même un espoir que cette sale bête soit éradiquée par les anti aromatases, ma peur étant d'avoir des micros métastases non visibles au petscan ( que j'ai passé quand même il y a 7 mois...). Mais c'est vrai que cette histoire de frein à la repousse des cheveux, et toutes ces douleurs articulaires assorties de fatigue et d'états dépressifs me font peur...
Je vous embrasse,
Catherine
coucou les filles, à propos de femara...   [271696] posté le 27/07/2019 14:25:00 par pamela77
J'ai lu vos doléances concrnant le femara et je viens apporter ma pierre à l'édifice.
L'hormonothérapie n'est pas supportée de la même manière pour tout le monde.
Mais concernant les effets secondaires, que ce soit aromasine, femara, arimidex ou autes, même le tamoxifène, tous sont là pour nous retirer la totalité des oestrogènes circulants.
Mais les oestrogènes jouent le rôle d'un lubrifiant pour la femme.
Donc sans lubrifiant, sécheresse vaginale, mais sécheresse aussi aux articulations, artères qui se durcissent, Alzheimer, (oui, j'ai lu une étude canadienne qui dit que pour contrer Alzheimer, ils proposent de donner des oestrogènes, ce ne sera pas pour nous bien sûr).
Quand j'ai eu de l'arthrose, en prenant le traitement substitutif, plus de douleurs, je dormais bien, une peau magnifique, une pêche d'enfer, donc forcément, avec plus du tout de tsh et en plus les anti-aromatases, comment vous dire ! c'est la bérézina.
J'ai écrit au Dr Delépine qui milite contre les médicaments, éminente oncologue à l'hôpital nécker, je n'ai pas le droit ici de vous transférer son mail, mais elle m'a dit texto : vous avez subi une opération, une chimiothérapie, de l'herceptine et 5 mois d'hormonothérapie, plus la radiothérapie, vous êtes guérie, ne prenez pas cette cochonnerie plus longtemps.
Je ne vais pas faire de prosélytisme anti hormonothérapie, comme je l'ai dit souvent ici, tout dépend des cas de chacune, et certaines le supportent très bien.
Mais il ne faut pas se leurrer, le foie, le cœur, le cerveau, la peau, la libido, le moral, les artères, les articulations et les os, vont morfler avec ces molécules et aucune poudre de perlinpinpin ne pourra remédier à la chose. Certaines n'ont pas le choix, et d'autres un peu plus… a chacune de choisir ses risques.
bisous
Isabelle
coucou les filles, à propos de femara...   [271697] posté le 27/07/2019 14:25:00 par pamela77
J'ai lu vos doléances concrnant le femara et je viens apporter ma pierre à l'édifice.
L'hormonothérapie n'est pas supportée de la même manière pour tout le monde.
Mais concernant les effets secondaires, que ce soit aromasine, femara, arimidex ou autes, même le tamoxifène, tous sont là pour nous retirer la totalité des oestrogènes circulants.
Mais les oestrogènes jouent le rôle d'un lubrifiant pour la femme.
Donc sans lubrifiant, sécheresse vaginale, mais sécheresse aussi aux articulations, artères qui se durcissent, Alzheimer, (oui, j'ai lu une étude canadienne qui dit que pour contrer Alzheimer, ils proposent de donner des oestrogènes, ce ne sera pas pour nous bien sûr).
Quand j'ai eu de l'arthrose, en prenant le traitement substitutif, plus de douleurs, je dormais bien, une peau magnifique, une pêche d'enfer, donc forcément, avec plus du tout de tsh et en plus les anti-aromatases, comment vous dire ! c'est la bérézina.
J'ai écrit au Dr Delépine qui milite contre les médicaments, éminente oncologue à l'hôpital nécker, je n'ai pas le droit ici de vous transférer son mail, mais elle m'a dit texto : vous avez subi une opération, une chimiothérapie, de l'herceptine et 5 mois d'hormonothérapie, plus la radiothérapie, vous êtes guérie, ne prenez pas cette cochonnerie plus longtemps.
Je ne vais pas faire de prosélytisme anti hormonothérapie, comme je l'ai dit souvent ici, tout dépend des cas de chacune, et certaines le supportent très bien.
Mais il ne faut pas se leurrer, le foie, le cœur, le cerveau, la peau, la libido, le moral, les artères, les articulations et les os, vont morfler avec ces molécules et aucune poudre de perlinpinpin ne pourra remédier à la chose. Certaines n'ont pas le choix, et d'autres un peu plus… a chacune de choisir ses risques.
bisous
Isabelle
124 |  123 |  122 |  121 |  120 |  119 |  118 |  117 |  116 |  115 |  114 |  113 |  112 |  111 |  110 |  109 |  108 |  107 |  106 |  105 |  104 |  103 |  102 |  101 |  100 |  99 |  98 |  97 |  96 |  95 |  94 |  93 |  92 |  91 |  90 |  89 |  88 |  87 |  86 |  85 |  84 |  83 |  82 |  81 |  80 |  79 |  78 |  77 |  76 |  75 |  74 | 

Les Impatientes c'est maintenant aussi une association à but non lucratif !
Soutenez la lutte contre le cancer du sein en soutenant Les Impatientes


Rechercher dans ce forum

 
Gardez à l'esprit que vous ne pourrez obtenir ici que des témoignages personnels et en aucun cas un avis médical
Seules les personnes qui connaissent votre dossier médical et vos antécédents sont aptes à donner un avis éclairé. Nous ne pouvons que vous encourager à entamer / approfondir le dialogue avec le corps médical qui vous suit. Merci d'en tenir compte dans vos échanges.

Ces forums sont consacrés uniquement au cancer du sein. Pour les autres formes de cancer, nous ne sommes pas aptes à répondre à vos attentes.

Chaque personne doit garder à l'esprit ces quelques règles simples :
  1. Abstenez-vous de tout avis médical. Personne ici n'est médecin. Vous partagez votre vécu de la maladie, rien de plus.

  2. Ne citez pas de noms de médecin ou de laboratoire

  3. Postez dans le forum adéquat, vous aurez plus de chance d'avoir des réponses pertinentes.

  4. Soyez concises. Faites des messages courts, ou à défaut, denses. Donnez un titre signifiant à vos messages. Evitez les hors sujets qui seront supprimés

  5. Utilisez les adresses mail personnelles pour converser de manière privée. Pour parler de la pluie et du beau temps, pour donner des nouvelles, conversez par email. Demandez aux personnes à qui vous écrivez si elles sont d'accord pour entamer un échange par mail avant d'inonder leur boîte.

  6. N'incluez pas les gens, sans leur avoir demandé leur autorisation, dans des listes de distributions de blagues, d'images, de powerpoint, etc.

  7. D'une manière générale... soyez sympa :) Tout le monde a le droit de donner son avis et les avis différents du vôtre sont autorisés (si si :))) Traitez les autres comme vous aimeriez qu'on vous traite : avec écoute, respect et attention. Evitez les jugements de valeur. Tout emportement ou insulte seront immédiatement supprimés, ainsi que les réponses qui y seront faites.
Les modératrices
Les impatientes : le premier réseau de femmes atteintes du cancer du sein. Pour celles qui ne veulent plus subir la médecine en étant simples patientes, pour celles qui ont envie de prendre leur santé en main, pour celles qui pensent que la vie n'attend pas : c'est ici et maintenant.
Les Impatientes sont aimablement hébergées par Agarik depuis 2001.