Femara / Letrozole [Poster un message]

Merci de ne poster votre message qu'une seule fois et dans un seul forum. Tout message à caractère commercial (pour faire connaître un livre, un site, un guru, un remède miracle contre le cancer, etc.) et qui plus est s'il est posté sur plusieurs forums, entraînera automatiquement la fermeture de votre compte et la suppression de tous vos messages.

2473 messages - page 123
A propos du letrozole.   [272856] posté le 07/11/2019 15:39:00 par Aspasia78,
Pour rebondir sur les propos de Lanta et Wakanda, je vais aussi encourager les letrozolettes débutantes et à venir: sous traitement depuis le 8 aout de cette année, je n' ai aucun effet secondaire notable. Un peu plus longue à m' endormir, a peine plus rouillée le matin qu' avant... je mène une vie normale, plutot active, l'humeur est peut etre un peu plus fluctuante, mais en somme, l' hormonotherapie dans ces conditions, je signe pour 10 ans....! C' est comme toi, Lanta, le sein opéré qui me tracasse un peu, car toujours de l' oedeme ( genre un bonnet C et un bonnet E). Et qq douleurs diffuses de ce côté , et aussi une douleur quand je prends appui sur le Coccyx qui parfois disparaît mais revient depuis mi- aout. J' ai dû m' asseoir un peu brutalement mais le souvenir est flou...et quand on a un cancer, c' est vrai qu' on est à l' ecoute du moindre symptome, peur des metastases oblige!!!! Mais j' ai plein d' activités et ma vie est plutôt belle, je profite à fond de tout ce qui se presente... bon apres midi à toutes. Martine.
latouraine   [272853] posté le 07/11/2019 12:43:00 par dodoeden
Bonjour,
personnellement ,je mesuis mise en "burn out" de tout ! J'ai arrêté, arimidex,kinésithérapie, ext...trop de problèmes avec les tendinites diverses,sécheresse vaginale,insomnie,dépression ext dûs au manque d oestrogènes dans l'organisme et particulièrement sur les tendons...mais bien sûr cela ne fait pas parti des effets secondaires sur la notice.....en consultant l oncologue,la reponse invariable est...mais c'est l'âge!! Et bien non depuis que j'ai arrêté environ 5 mois,après l'avoir pris 1 an et bien ça va mieux! Enfin je dors,j'ai moins de douleurs diverses. J'attends ma viste au mois de février avec l oncologue pour par ler statistiques de rechute...je voulais du tamoxifene qui agit moins sur les tendons et l'ostéoporose. .la réponse est: cela marche moins bien! Mais entre rien et moins bien,il y a mon "burn out" et rien!!!!!
Sécheresse suite traitements. Post Latouraine   [272852] posté le 07/11/2019 00:47:00 par nathaliem,
Bonjour Latouraine
Je rencontre aussi des problèmes de sécheresse intime. Mon gyneco m'a proposé le laser vaginal gynlease qui devrait beaucoup améliorer de manière durable le problème. Seul bémol : non pris en charge pour le moment. Le devis s'élève à 200 euros par séance et il faut 2 séances pour le démarrage puis 1 par an. Ça me paraît plus abordable que ce que j'avais lu. Du coup je vais voir ça rapidement.
Bon courage sinon pour la gestion des effets secondaires difficiles des traitements que j'ai aussi comme beaucoup rencontrés lorsque j'étais sous tamoxifene.
Bises.
Nathalie
Lanta 😘;😘;😘;, Latouraine et toutes les Letrozolettes...   [272851] posté le 06/11/2019 22:40:00 par Wakanda,
Coucou Dominique,
Je rebondis sur ton message positif pour témoigner que, de mon côté aussi, depuis un mois de Letrozole, pour l'instant, RAS... Il paraît que lorsqu'on n'a pas eu de problèmes à la ménopause ( genre bouffées de chaleur), on peut passer à côté de ces effets secondaires délétères. Croisons les doigts pour que ça dure au fil des mois...surtout pour les problèmes articulaires, qui semblent si fréquents et douloureux.
Latouraine, cela fait longtemps que tu prends du Letrozole ? C'est quand même énorme que tu sois guérie de ton cancer... ça vaut le coup de continuer... Tu fais du sport, de la marche ? On me dit que c'est très recommandé... Tu as essayé la cure ? Je comprends bien que tu dois être découragée par la chronicité de ces douleurs...
J'ai lu ce soir dans le Journal de l'Institut Curie de novembre, que d'après une étude britannique, les cellules cancéreuses du sein ( cancers hormono dépendants) ont la capacité de se mettre en hibernation et de se réactiver parfois jusqu'à 20 ans après le traitement. Moi, c'est ce qui m'est arrivé 17 ans après... Je n'avais pas eu d'hormonothérapie, à l'époque, les médecins avaient hésité à me donner du tamoxifène... alors là, j'y crois... il faut être très prudent avant de renoncer...
Je vous embrasse,
Catherine
Anti aromatase...   [272850] posté le 06/11/2019 22:09:00 par Latouraine,
Bonsoir à toute, jusqu’à présent, Je résistais tant bien que mal aux effets secondaires du fémana/letrozole et puis, la, je suis découragée, oui, bien sûr je suis guérie d’après ma gynécologue mais la qualité de vie est devenue insupportable, je suis sèche comme du bois mort, j’ai des douleurs articulaires un peu partout, je vois maintenant que j’ai des épisodes de confusion mentale, je cherche mes Mots, j’oublie tout ou presque, heureusement qu’avec mon chéri on est une équipe soudée et il me soutient de tout son cœur. Ma vie intime est un lointain souvenir et cela nous fait beaucoup souffrir... est ce qu’une d’entre vous aurait des idées pour nous sortir de la car les Medecins, me disent que c’est normal et que cela n’est pas grave...je crois qu’ils ne se rendent pas compte de ma grande tristesse. Merci d’avoir pris le temps de me lire et d’essayer de m’aider.
Je vous embrasse toutes mes chers sœurs dans la galère.
M.M.
la vie continue   [272847] posté le 06/11/2019 19:11:00 par Lanta,
Bonsoir à Toutes,
J'écris peu, mais je lis tout sur le forum, et chaque jour!
Je suis les parcours des unes et des autres et je vous accompagne par mes pensées.
Voilà maintenant 1 mois que j'ai repris le travail à mi-temps, sans difficulté. Mon médecin me disait hier que si je le souhaitais je pourrais reprendre à plein temps en décembre. Je crois que j'attendrais janvier, hein!!!
Depuis 2 mois de Letrozole, je ne rencontre pas de problème particulier, ni bouffée de chaleur, ni insomnie, ni davantage de douleurs articulaires qu'auparavant (je souffre d'un lupus articulaire et d'arthrose c'est déjà pas mal).
Au niveau du sein opéré des picotements et des douleurs diffuses me tracassent un peu, je ne sais pas si je dois consulter ou si cela arrive....
Globalement j'ai repris ma vie d'avant....avec ce truc en plus au dessus de la tête, comme beaucoup d'entre nous, hélas.
Il faut garder le cap, chaque jour une avancée et une nouvelle journée à vivre.
Recevez mes douces pensées.
Dominique
A patachon   [272721] posté le 29/10/2019 12:18:00 par dystropique,
Bonjour,
J'ai lu le même article publié dans Rose magazine et je m'interroge sur l'impact des perturbateurs endocriniens quant à la multiplicité de tous ces cancers hormono dépendants. Je trouve que cette piste n'est pas assez étudiée tant au niveau amimentaire que par rapport à l'usage des cosmetiques ou produits ménagers que nous pouvons utiliser quotidiennement. Le dépistage et les traitements c'est très bien mais les facteurs sont négligés de mon point de vue sous prétexte que toutes les femmes ne présentent pas la même sensibilité à leurs effets. On prétend que certains composants sont sans risque car les quantités sont infines mais cumulées au file des années, elles peuvent devenir très toxiques de mon point de vue .
J'aimerais lire des études à ce sujet également même si ce n'est pas l'objet de cette section.
Pour info   [272719] posté le 29/10/2019 08:48:00 par patachon
Je tente de vous mettre article paru sur internet, santé...

Cela confirme bien ce que nous vivons, et ce dont nous parlons; Commence--t'on à nous écouter???

Chez les femmes ménopausées atteintes d’un cancer du sein, l’hormonothérapie provoquerait plus d’effets indésirables que la chimiothérapie. Sur le long terme, le confort de vie au quotidien s’en trouverait altéré.





L’hormonothérapie prévient efficacement le risque de rechute des cancers du sein hormono-dépendants*. Mais cette stratégie thérapeutique impacterait durablement la qualité de vie des femmes ménopausées.

Pour en savoir plus, l’équipe du Dr Inès Vaz-Luis, oncologue spécialiste du cancer du sein et chercheuse à Gustave-Roussy**, a suivi 4 262 femmes atteintes d’un cancer du sein. Leur qualité de vie a été évaluée lors du diagnostic, puis à 1 et 2 ans. « Le traitement de ces patientes était composé de chirurgie et pour certaines de chimiothérapie et/ou de radiothérapie », détaillent les scientifiques. Environ 75 à 80% d’entre elles étaient ensuite placées sous hormonothérapie pendant un minimum de 5 ans.




PUBLICITÉ


inRead invented by Teads





Deux ans après le diagnostic…

Globalement, la qualité de vie s’est dégradée chez toutes les patientes.

Mais les séquelles ont pris plus d’ampleur chez les femmes sous hormonothérapie. Précisément, deux ans après le diagnostic, « l’hormonothérapie (…) a un impact plus long et plus délétère sur la qualité de vie notamment des femmes ménopausées ».

L'impact de la chimio plus lourd chez les femmes non ménopausées

A l’inverse, « l’impact de la chimiothérapie est plus important sur la qualité de vie des femmes non ménopausées, particulièrement sur la détérioration des fonctions cognitives ».

La prévention est de mise alors que les recommandations internationales se basent sur une prescription de l’hormonothérapie pendant 5 à 10 ans. Objectif, repérer les profils à risque pour leur « proposer une prise en charge des symptômes les plus impactant, notamment ceux liés à la ménopause, les douleurs musculo-squelettiques, la dépression, la fatigue sévère, ou encore les dysfonctions cognitives, et d’y associer des soins de support comme l’exercice physique et les thérapies cognitivo-comportementales ».



*A eux seuls, les cancers hormono-dépendants représentent 75% des cancers du sein
**Laboratoire « Identification de nouvelles cibles thérapeutiques en cancérologie » (Inserm/Université ParisSud/Gustave Roussy)



Avec notre partenaire Destination Santé.

Par Laura BOURGAULT |Publié le 28/10/2019 à 20:00| Vu 12783 fois







A lire aussi


Catalogue en ligne : découvrez vite toutes les offres Lidl !Sponsorisé
Lidl

Catalogue en ligne : découvrez vite toutes les offres Lidl !



PHOTO – Alessandra Sublet à Saint-Barth… et bien accompagnéeSponsorisé
Gala

PHOTO – Alessandra Sublet à Saint-Barth… et bien accompagnée











Sponsorisé
Info Bien-Être

Cette astuce oubliée aide à éliminer le ronflement et l'apnée du sommeil



Cette astuce surprenante aide à brûler la graisse tenaceSponsorisé
Solution Ventre Plat

Cette astuce surprenante aide à brûler la graisse tenace







;


;












1


2


3


4


5


Magazine Santé


France-Monde


Fil Info


A la Une


Dernières minutes


Fil Web



;Mes tags favoris



Merci Abysse pour tous tes conseils   [272167] posté le 11/09/2019 01:03:00 par nathaliem,
Merci Abysse pour tous tes conseils. Je me suis notamment mise au sport à mon petit niveau mais très régulièrement ( marche, piscine, vélo, gymet bientôt danse chorégraphiée ). Je te remercie aussi pour le partage d'astuces et info sur ta fiche. Grâce à ça , je garde un moral d'enfer et une très bonne forme malgré les traitements. Mes marqueurs ont beaucoup baissé ( de 2800 au plus haut à 325 aujourd'hui ). Résultats à confirmer par scanner vendredi. Il paraît que le sport en plus d'aider à conserver une bonne masse musculaire et un bon mental potentialise aussi les effets de la chimio.
Important dans mon cas qui ne peut recevoir plus que 50% de la dose de taxol.
En plus ça m'aide à dégonfler les lendemains de chimio, effet dû à la cortisone je crois.

N'hésitez pas à nous faire part d'autres conseils qui pourraient aider à contrer certains effets secondaires.
Bon courage à vous toutes. Demain c'est résultat des tests génétiques et taxol. Même pas peur.
Vous êtes toutes formidables. Ne l'oubliez pas.
Nathalie
ah que coucou   [272158] posté le 10/09/2019 15:19:00 par abysse,
Coucou Pamela, je vois que tu es toujours dans le doute concernant le bienfait de l'hormonothérapie. Je te comprends car j'ai eu beaucoup de mal à me décider à prendre ce petit cachet et le premier soir de la prise, je me suis dit que, de toutes façons, si ça n'allait pas, j'arrêtais tout. Devant mes réticences, l'oncologue m'a laissé aussi le choix de la prendre ou non. Mais comme j'ai vraiment peur de la récidive, j'ai préféré mettre toutes les chances de mon côté. C'est vrai que les effets secondaires me font peur, notamment celui d'avoir un cancer de l'endomètre ou de l'utérus ou de faire un AVC. Mais apparemment, ce sont des cas rares qui doivent être néanmoins marqués dans la notice.
Je ne sais pas si tu as pris la pilule contraceptive pendant des années comme moi. Si tu regardes la notice, tu verras que la pilule contraceptive peut entraîner beaucoup d'effets secondaires comme des nausées, migraines, cancers, AVC, thrombose. Et pourtant, bon nombre de femmes ont recours à la pilule contraceptive sans se poser de questions et sans avoir cette peur que nous avons avec l'hormonothérapie. Depuis que je me suis fait arracher la dent de sagesse, tout va bien. Donc, j'imputais mes migraines et ma douleur à l'oeil à l'hormonothérapie alors que ces douleurs avaient une autre cause. Difficile maintenant de savoir si certaines douleurs viennent du traitement, de l'âge (je vais avoir 60 ans d'ici peu), à trop de sport. Idem pour le moral et les angoisses. Depuis toujours, je suis quelqu'un de très angoissé qui voit toujours le verre à moitié vide donc je ne peux pas dire si mes baisses de moral viennent du traitement ou de mon naturel angoissé.
Mais je ne peux pas dire que je suis au fond du trou car chaque jour, je suis heureuse de pouvoir faire toutes les activités que j'aime sans fatigue. J'ai la même énergie qu'avant et même pendant la chimio et le traitement de l'herceptin, je ne suis jamais restée couchée.
En tout cas, excuse-moi de ne pas avoir eu de suivi avec toi mais comme je te le disais un peu plus bas dans un autre post, il est difficile de se soutenir quand on doit mettre toute son énergie à garder le moral et à combattre ce crabe.
Aspasia, c'est vrai que le sport aide vraiment moralement et physiquement à combattre cette maladie. Peu importe si ce n'est que du yoga ou une petite marche, l'important c'est de ne pas rester cloitré chez soi à se dire qu'on est foutu. Le lendemain de ma première chimio, je suis partie marcher avec un ami 10 kms environ avec dénivelé. Et au mois d'août 2018, un mois après la fin de la chimio et toujours sous herceptin, j'ai pu faire le sommet du Ventoux en vélo. Et tous les jours, je fais deux ou trois heures de marche avec mes chiens. Et je pense que le fait de pouvoir bouger comme avant m'a permis de garder le moral même si parfois, je plongeais un peu.
J'ai vu sur you tube une oncologue qui disait que la chimio provoque des cytokines inflammatoires que seuls les muscles peuvent combattre. Et effectivement, j'ai eu très peu d'effets secondaires au niveau des pieds et des mains.
Bon courage à toutes les roses et vive le sport

Abyss: Letrozole.   [272156] posté le 10/09/2019 00:19:00 par Aspasia78,
Bonsoir, Abyss, tres contente de lire ton message: je suis en 5eme semaine de Letrozole et j' espere ne pas avoir non plus d' effets secondaires. Comme toi, je pratique la marche sportive. Je vais aussi me procurer propolis et spiruline afin de mettre toutes les chances de mon côté pour garder la forme. Par contre, j' ai l' impression d' avoir les seins qui ont grossi depuis un mois... ca ne m' inquiete pas, mais j' aimerais savoir si d autres sont concernées par ce
phenomene. Encore merci de ce post. Martine.
pour abysse !   [272155] posté le 09/09/2019 23:30:00 par pamela77
Contente de te retrouver. Nous avons presque le même crabe et je me souviens de tes récitences concernant l'hormonothérapie. Je suis contente que tu supportes bien. J'ai vu mon gynécologue il y a deux jours et il m'a dit : qu'est(ce qui est le plus important pour vous, la dépression ou le cancer ? le cancer je suppose ?
et moi : ben non, en fait la dépression j'ai envie de mourir, et le cancer j'ai peur de mourir...vaste dilemme. Il m'a dit ben arrêtez le cachet alors. Je le note, on va vous faire les marqueurs et on surveillera autrement.
Ben tu le crois ? il m'a fichu la trouille avec son choix de sophie, jai repris l'aromasine, et je vais la prendre jusqu'à ce que j'ai une preuve absolue que je ne la supporte pas. Quelques douleurs je veux b ien, des bouffées de chaleur je gère, c'est plus les avc qui me dont peur, mais les anti-dépresseurs que je prends apparemment fluidifient le sang donc... j'ai arrêté au moins 3 fois un mois depuis septembre 2018, donc on va dire que je l'ai pris un mois sur deux ce cachet.
bisous et contente pour toi
ah oui, j'ai lu aussi le livre "plus malade du médicament que de la maladie" du dr Barbotin, ça n'a rien fait pour me rassurer.
létrozole un an   [272153] posté le 09/09/2019 14:16:00 par abysse,
Petit témoignage positif pour l'instant concernant la prise du létrozole.
J'avais laissé un post il y a quelques mois concernant des migraines et surtout une douleur dans l'oeil gauche qui me pourrissait la vie et qui m'enlevait toute énergie. Je suis allée voir un ophtalmologue qui m'a bien rassurée. Pas de glaucome, pas de vaisseaux bouchés. En fait, quelques temps plus tard, je suis allée chez le dentiste qui m'a arraché la dent de sagesse côté gauche et miracle, tout est rentré dans l'ordre. Plus de maux de tête, plus de douleurs dans l'oeil gauche.
Je n'ai pas de douleurs articulaires intenses et je pense que c'est dû au sport et aux mouvements d'assouplissement que je fais tous les jours. Je n'ai pas non plus pris de poids qui reste stable.
Niveau nourriture, je fais attention à ne pas trop manger de sucre mais je ne me prive pas non plus. Je prends toujours de la confiture et du miel le matin et bien sûr, mon petit carré de chocolat après chaque repas. Sinon, dans la journée, pas de grignotages et je ne mange jamais de plats cuisinés qui sont bourrés de sucre.
Je pense vraiment que le sport est salutaire pour contrer toutes les inflammations dues à la chimio et au létrozole. Pas besoin d'en faire comme une forcenée, une demi heure par jour suffit. Je marche aussi beaucoup avec mes chiens 3h par jour voire plus et je pense que ça m'aide moralement et physiquement.
Pour les cheveux, je fais des cures régulières de nutricap (28 euros pour 3 mois) ou fureter selon mes moyens. Je trouve que mes cheveux ont bien poussé et restent épais. J'ai eu de la chance de les garder pendant la chimio.
Je prends le létrozole le soir. Pour savoir où j'en suis, à chaque fois que j'entame une boîte, je marque la date dessus. Parfois, la petite pilule disparaît sous un meuble ou je ne sais pas trop où, donc je marque sur la boîte -1

Bon courage à toutes, l'après cancer n'est pas toujours évident à gérer.
Infections dentaires   [272066] posté le 31/08/2019 14:48:00 par lesailes,
Bonjour à toutes
Je vous apporte quelques nouvelles de mes problèmes de dents survenus cet été et qui ont encore chamboulé mon TTT Palbociclib.
J'ai revu mon dentiste après ses 3 semaines de congés et mes 18jours d'antibiotiques.
La reconstruction de la couronne définitive est en cours
Je reprendrai le Palbociclib après 8 semaines de pause, j'espère que cela n'aura pas d'impact négatif sur le scanner et les marqueurs d'octobre prochain.
Par contre, je n'ai jamais arrêté le femara.
Ce matin, je suis patraque avec une tachycardie à 90
Pas de fièvre, mais une lassitude et des douleurs dans tous les muscles et toutes les articulations
Pensez-vous que cela viennent du Fémara ??
Merci pour vos réponses et toutes mes meilleures pensées pour toutes
Amitiés, Catherine
Bleuet94   [272026] posté le 27/08/2019 11:54:00 par Loveresse,
Merci pour ta réponse qui donne du courage … on peut vivre des années en ayant eu un cancer du sein bien traité et cela aide à tenir. J'ai assisté hier à une rencontre où j'étais la plus jeune…. 65 ans…
les autres entre 75 et 85 ans et pour certaines premier cancer il y a 30 ans (il y a de grandes avancées depuis dans les traitements) et avec plusieurs récidives... toujours là, plus ou moins en forme mais… vivantes. Alors il est important de donner de l'espoir.
Salutations à vous toutes.
Amitiés. Brigitte
bleuet94   [272025] posté le 26/08/2019 22:18:00 par miche,
Merci pour les infos si précises. Le scanner, je connais.....depuis la découverte des métas, j'y ai déjà eu droit. Par contre, jamais de petscan.
Je croise les doigts et rongerai mon frein jusqu'au rendez-vous onco (lundi). C'est bien la première fois que je stresse un peu quant aux résultats....positivons 😉;.
Bien amicalement
LOVERESSE   [272023] posté le 26/08/2019 20:54:00 par Bleuet94,
Bonsoir

Lors de mon premier cancer ( janvier 2000) je n'ai pas su dans quelle catégorie ce cancer a été classé.
J'ai eu simplement chirurgie conservation du sein gauche 6 chimios et 32 séances de radiothérapie. Il n'était pas hormonal.
Les suivis : scintigraphie, mammographie, échographie du cœur radio pulmonaire, analyse de sang. 3 mois pendant 2ans-. 6 mois pendant 2 ans - puis annuellement Mammographie + analyse de sang et visite à IGR.

Ma récidive date de mai 2018 au vu des l'analyse de sang marqueurs élevés. batteries d'examens etc......; traitement Août 2018 le cancer était devenu hormonal. LETROZOLE PALBOCICLIB XGEVA.

Historique familial.
Ma sœur en 1973 a eu un cancer du sein ablation du sein gauche + 30 séances radiothérapie (TREVES Allemagne)
Puis récidive 1984 entre les deux seins une petite grosseur chirurgie + 30 séances de radiothérapie (Bordeaux) toujours en vie
sans récidive

Ma mère 1977 ablation du sein droit. 2000 ablation du sein gauche
Pas de chimio pas de radiothérapie NOVALDEX pendant 5 ans a partir de 2000 .ma mère est décédée en 2014 à l'âge de 97 ans mais de vieillesse. ( QUIMPER)

MOI 2000 Chirurgie conservation du sein gauche 6 Chimios + 32 séances radiothérapie. récidive mai 2018 (IGR)

Ma nièce 2006 (fille de ma sœur) petite grosseur sein gauche chirurgie conservation du sein + 30 séances radiothérapie (LYON) toujours en vie sans récidive.

Nous avons fait des recherches génétiques IGR + LYON sans résultats concluants.

Comme tu peux le constater je baigne dans le CANCER depuis 1973
Actuellement c'est moi la plus atteinte car j'ai des métastases cotes et bassin.
Je dois bientôt faire une séries d'examens et suis à revoir chez l'oncologue le 2 octobre 2019.

Désolée de n'avoir pu t'apporter de réponse concrète.

Te souhaite une bonne fin de soirée
Amicalement
Hélène

.
Miche SCANNER PETSCAN   [272021] posté le 26/08/2019 20:06:00 par Bleuet94,
Bonsoir

Je passe régulièrement ce type d'examen Bien sur qu'il y une différence.

Scanner THORACO ABDONINO PELVIEN
Boire beaucoup d'eau avant et après examen. Pas douloureux du tout. Ne pas être à jeun.
Tu peux passer cet examen avec tes vêtements: legging + TEE SHIRT pas de soutien george avec armature pas de boucles d'oreilles montre bijoux etc...... rien de métallique.
On t'injecte un produit tu sentiras un peu de chaleur dans ton corps pdt une minute puis plus rien. L'examen dure environ 20 minutes.


PETSCAN c'est de la médecine nucléaire
L'appareil ressemble à un scanner il explore tout ton corps.Pas douloureux du tout
Il faut être à jeun 6H avant l'examen
Tu restes minimum 2H00 dans le service.
Boire 1,5 l d'eau pure avant d'arriver dans le service
Injection d'un produit repos allongé 30 minutes minimum
examen 30 minutes
contrôle des images 30 minutes
Résultats des examens envoyés au médecin prescripteur 48 H00 après.
Bien s'hydrater après l'examen
Les contacts prolongés et rapprochés devront être limités avec les
enfants en bas âge et femmes enceintes de ton entourage jusqu'au lendemain matin.

Espère avoir été claire sur ces deux examens.

Te souhaite bon courage pour demain. et surtout de bons résultats
Amicalement
Hélène
Aspasia78   [272018] posté le 26/08/2019 17:21:00 par miche,
Merci 😉;.
En fait, métas poumons, foie, os (disséminées le long de la colonne vertébrale), rein...je suppose que le scanner suffit....
Amicalement
Miche   [272015] posté le 26/08/2019 16:07:00 par Aspasia78,
Erreur... mon message t' etait destiné Miche!
124 |  123 |  122 |  121 |  120 |  119 |  118 |  117 |  116 |  115 |  114 |  113 |  112 |  111 |  110 |  109 |  108 |  107 |  106 |  105 |  104 |  103 |  102 |  101 |  100 |  99 |  98 |  97 |  96 |  95 |  94 |  93 |  92 |  91 |  90 |  89 |  88 |  87 |  86 |  85 |  84 |  83 |  82 |  81 |  80 |  79 |  78 |  77 |  76 |  75 |  74 | 

Les Impatientes c'est maintenant aussi une association à but non lucratif !
Soutenez la lutte contre le cancer du sein en soutenant Les Impatientes


Rechercher dans ce forum

 
Gardez à l'esprit que vous ne pourrez obtenir ici que des témoignages personnels et en aucun cas un avis médical
Seules les personnes qui connaissent votre dossier médical et vos antécédents sont aptes à donner un avis éclairé. Nous ne pouvons que vous encourager à entamer / approfondir le dialogue avec le corps médical qui vous suit. Merci d'en tenir compte dans vos échanges.

Ces forums sont consacrés uniquement au cancer du sein. Pour les autres formes de cancer, nous ne sommes pas aptes à répondre à vos attentes.

Chaque personne doit garder à l'esprit ces quelques règles simples :
  1. Abstenez-vous de tout avis médical. Personne ici n'est médecin. Vous partagez votre vécu de la maladie, rien de plus.

  2. Ne citez pas de noms de médecin ou de laboratoire

  3. Postez dans le forum adéquat, vous aurez plus de chance d'avoir des réponses pertinentes.

  4. Soyez concises. Faites des messages courts, ou à défaut, denses. Donnez un titre signifiant à vos messages. Evitez les hors sujets qui seront supprimés

  5. Utilisez les adresses mail personnelles pour converser de manière privée. Pour parler de la pluie et du beau temps, pour donner des nouvelles, conversez par email. Demandez aux personnes à qui vous écrivez si elles sont d'accord pour entamer un échange par mail avant d'inonder leur boîte.

  6. N'incluez pas les gens, sans leur avoir demandé leur autorisation, dans des listes de distributions de blagues, d'images, de powerpoint, etc.

  7. D'une manière générale... soyez sympa :) Tout le monde a le droit de donner son avis et les avis différents du vôtre sont autorisés (si si :))) Traitez les autres comme vous aimeriez qu'on vous traite : avec écoute, respect et attention. Evitez les jugements de valeur. Tout emportement ou insulte seront immédiatement supprimés, ainsi que les réponses qui y seront faites.
Les modératrices
Les impatientes : le premier réseau de femmes atteintes du cancer du sein. Pour celles qui ne veulent plus subir la médecine en étant simples patientes, pour celles qui ont envie de prendre leur santé en main, pour celles qui pensent que la vie n'attend pas : c'est ici et maintenant.
Les Impatientes sont aimablement hébergées par Agarik depuis 2001.