Femara / Letrozole [Poster un message]

Merci de ne poster votre message qu'une seule fois et dans un seul forum. Tout message à caractère commercial (pour faire connaître un livre, un site, un guru, un remède miracle contre le cancer, etc.) et qui plus est s'il est posté sur plusieurs forums, entraînera automatiquement la fermeture de votre compte et la suppression de tous vos messages.

2452 messages - page 84
Kate la rebelle et Fabee   [227376] posté le 01/08/2015 17:43:00 par mumrose,
Ton message m'a beaucoup touchée, Kate. J'essaie juste à mon tour de partager et de donner sur ce site qui m'a si chaleureusement accueillie il y a 8 mois. Hier, c'est une bénévole de l'association "vivre comme avant" qui m'a écoutée longuement et m'a aidée à y voir clair dans mes projets de reconstruction. Notre combat est injuste et d'une violence inouie, mais je dois bien avouer que c'est le soutien de toutes ces guerrières qui m'a permis de garder, la plupart du temps, confiance en moi, en la vie et en ma capacité à guérir.
En venant ici, j'ai tout d'un coup eu l'impression de faire partie d'une grande armée de femmes courageuses, avec des plus faibles et des plus fortes, des rebelles, des soumises, des blessées, des mutilées et des héroïnes tombées au combat. Elles m'ont toutes donné le courage d'affronter ces longs mois de cauchemar. Je crois que la charge est moins lourde, quand on la partage. C'est nous qui le faisons, ce monde meilleur.


Fabee, je suis très heureuse de te retrouver, moi aussi j'avais un peu déserté après la fin de mes chimios. Contente de voir que tu vas bien et que tu tiens le coup.

Bien à vous toutes, chères impatientes. prenez soin de vous et de nous :-)

Mumrose

mumrose, katelarebelle, fanou94 et les autres: femara   [227373] posté le 01/08/2015 13:35:00 par fabee38,
Bonjour à toutes,

Ca fait un moment que je ne suis pas venue, j'avais besoin de prendre un peu de recul après la fin des rayons et le début de mon aventure avec Femara.

Je vois que beaucoup s'interrogent sur les effets secondaires et j'ai envie de vous rassurer en vous parlant de mon expérience, même si elle est récente.

Je prends donc femara depuis fin mai après des rayons et une ablation des ovaires mi mars à 40 ans (entre autres chirurgies suite à récidive infiltrante sans chimio).
Je trouve que je m'en sors pas trop mal pour le moment même si je ne suis pas indemme d'effets secondaires, tout se gère.
Au départ j'ai eu une augmentation des bouffées de chaleur, puis perte d'appétit (moins 5kg depuis mars dernier, et j'étais mince). Les bouffées ont fortement diminué ces 15 derniers jours, par contre je fais régulièrement des baisses de tension depuis et au réveil j'ai mal aux mains, je sers les poings quelques secondes et ça passe. Je me force à manger et la faim est revenue cette semaine.
Contre les bouffées je prends Serelys +acthéane+ belladonna depuis mars.
J'ai eu des insomnies après l'ablation des ovaires à cause de la ménopause brutale , désormais je dors mieux sauf s'il y a des bouffées ou des douleurs post chirurgie ou post rayons (j'ai mal aux zones irradiées).
J'ai repris le travail à mi temps thérapeutique lundi dernier et je m'ecoute. Je suis moins active au quotidien pour garder des forces et m'occuper de mes filles de 6 et 10 ans. Si je dois faire une sieste je la fais.
La cancérologue m'a dit qu'il fallait une année pour que le corps s'adapte au femara et que les effets secondaires disparaissent. Je sais que ce n'est pas toujours vrai à la lecture des unes ou des autres, mais j'y crois quand même. Ca m'aide à m'accrocher.

Voilà, je voulais essayer malgré beaucoup d'appréhension et j'ai envie de continuer.
J'ai quand même eu une menopause brutale en plus et je n'ai pas trop de désagrements pour le moment.

J'aimerais vous dire de tenter le coup et d'aviser ensuite. Il y a d'autres molécules si c'est insupportable.

Bien à vous
Fabee
Mumrose   [227368] posté le 31/07/2015 23:45:00 par Katelarebelle,
J'aime beaucoup ton image de " petite cuisine" faite par nous, entre nous pour nous en sortir . Ton témoignage est édifiant. Je le ferais lire à mes sœurs qui ne comprennent pas toujours mon sentiment d'abandon . Pour elles " y a qu'à ... faut qu'on" Ca semble si facile à ceux ou celles qui ne sont pas dans ce rapport patient- médecin On pourrait même dire : enfant-parent sans trop forcer le trait ! J'ai passé mon ostéodensitométrie ce matin . J'ai une légère ostéopénie au niveau des vertèbres dorsales Du coup, moi qui était décidée à commencer le Femara, je n'ose plus le prendre sans avis éclairé de l'oncologue Donc lundi il faut que je lui faxé le résultat, que je lui demande une prescription pour la masse osseuse, que je lui signale qu'il ne m'a fait une ordonnance de Femara que d'un mois au lieu de six,que je n'ai pas reçu la date de mon prochain rendez vous que l'on devait m'envoyer par courrier . Je rêve d'un monde dans lequel je n'aurai pas cet effort à faire parce que tout serait devancé D'un monde dans lequel je ne me sentirai pas être la " quémandeuse " de service . D'un monde où je pourrais dire au médecin qui me fait face avec ses grands mots et ses certitudes : je souhaite, je veux, je désire, je suis" Ce soir j'ai un peu le cafard parce que je voudrais un monde sans Femara, sans cancer ,sans chimio, sans mutilation et que ce n'est pas possible mais ce monde est quand même beau malgré tout puisqu'il y a des " Mumrose " et toutes les impatientes que je suis en train de découvrir ..Bonne nuit 😌;
Katelarebelle   [227323] posté le 31/07/2015 09:39:00 par mumrose,
Ravie de t'aider à cogiter :-) Si en plus c'est positivement, alors tant mieux. Je comprends tout à fait tes angoisses et cette difficulté à composer avec tous ces effets secondaires. Pour tes questions et le besoin d'échanger, as-tu regardé s'il y avait des associations d'anciennes malades dans ton secteur ? Ta fiche n'est pas accessible et je ne sais pas dans quel coin tu vis. Mais il y a en France des tas d'associations formidables qui sont là pour nous, à tous les stades de notre combat. De mon côté je suis en contact avec "vivre comme avant" et ils ont des antennes partout.
Détrompe toi sur l'interêt porté aux "grands" cancers, personne ne se soucie de moi.... j'ai fini ma dernière chimio sans voir l'oncologue qui d'après la secrétaire, ne voyait pas l'intérêt d'une dernière consultation.... Fini mes rayons en réclamant un rendez-vous avec la radiothérapeute que personne n'avait pensé à organiser. Mais comme elle était en vacances, on m'a collé dans les pattes de son collègue, frustré de ne pas avoir pu prendre ses vacances, lui, qui m'a raconté sa vie et demandé "ce que je voulais".... On croit rêver, hein. Quand j'ai évoqué l'hormonothérapie qu'on m'avait promise à la fin de mes rayons, il m'a répondu : "Mais moi je ne connais pas votre dossier". Donc je me suis fâchée, je lui ai tout balancé à la figure et je suis sortie de son bureau en claquant la porte. Résultat, le lendemain il m'appelait, s'excusait de son attitude, avait pris connaissance de mon dossier et me demandait si je pouvais revenir....
Alors, petit ou grand cancer, le problème qu'on rencontre toutes, c'est le manque d'écoute. Même si on a parfois la chance de croiser des gens extraordinaires, le plus souvent c'est quand même l'indifférence et la petite cuisine chacun de son côté. On doit se battre, tout le temps, et parfois l'énergie nous manque.
Bien à toi
Mumrose
Suite de ma cogitation à l'intention de Mumrose   [227293] posté le 30/07/2015 19:24:00 par Katelarebelle,
je viens de te relire et du coup de trouver ce qui lme fait tellement peur aussi dans les effets secondaires de Femara Moi aussi j'ai été ménopausée à 48 ans . De façon naturelle , après 4 ans de bouffées de chaleur à n'en plus pouvoir nuit et jour.. Je me sentais continuellement "transpirante et dégoulinante" J'avais terriblement peur de puer , de dégoûter mon environnement . Dans le même temps , bien sûr, je doutais de tout, de moi , des autres, de la vie, de mes capacités intellectuelles( j'avais de fréquents oublis) Et bien sur j'ai pris des kilos ..que je n'ai d'ailleurs pas tous reperdus aujourd'hui .Bref j'ai frôlé la déprime et pour rien au monde je ne voudrais revivre cela . Bien à toi Mumrose,
Katelarebelle
Mumrose Femara ..ou pas   [227290] posté le 30/07/2015 18:52:00 par Katelarebelle,
Merci Mumrose pour ton message . Depuis que j'ai commencé à écrire sur le forum hier soir, je me suis surprise à cogiter plus positivement et je te rejoins sur le fait que, oui, il me faut quand même essayer de prendre ce médicament malgré mon hostilité. Peut être , tu as raison,que les choses seront moins pires que ce que j'imagine ...Si je ne le prends pas je ne le saurais pas et je me connais, je vais " psychoter " sur l'idée que j'aurais dû le prendre !! Que tout ça est donc compliqué!
En fait non , ce qui complique tout c'est le peu de temps que j'ai eu en entretien avec l'oncologue .D'autre part , n'ayant pas suivi le parcours chimio ( et c'est tant mieux je te l'accorde ) , je n' ai aucune piste pour joindre qui que ce soit pour m'aider à y voir plus clair dans mes préoccupations ( infirmière référente . ou infirmière clinicienne par exemple) J'ai quand même l'impression que les " petits " cancers bénéficient de moins d'attention que les autres et du coup , je ne me sens pas prise en compte avec mes préoccupations. Là c'est katecaliméro qui parle.
Katelarebelle, Femara   [227247] posté le 30/07/2015 09:20:00 par mumrose,
Il est vrai que de nombreuses femmes demandent à arrêter le Femara au bout de quelques mois en raison des effets secondaires. A ma connaissance, c'est un comité médical qui évalue les risques et les bénéfices de cette décision et qui se prononce. Peut-être que leur avis pourrait t'aider à prendre ta décision.
Dans tout ce que j'ai eu à subir depuis 9 mois, j'ai chaque fois imaginé le pire et le pire a rarement été au rendez-vous, ou alors notre formidable capacité d'adaptation m'a permis de ne pas considérer mon vécu de chaque étape comme la pire chose qui me soit arrivée. Alors peut-être que tu devrais te laisser le temps de tester ce médicament, de voir comment ton corps l'accepte et s'en accomode avant de décider de poursuivre ou pas. Le pire des effets secondaires ne sera peut-être pas pour toi.
Mon oncologue m'a dit qu'il existait deux molecules différentes et que si je ne supportais pas l'une on pourrait essayer l'autre.
J'ai 48 ans et je me suis retrouvée ménopausée du jour au lendemain suite à une ovariectomie réalisée le même jour que ma double mastectomie. Plus rien ne sera comme avant et je vais devoir composer avec ce nouveau corps et ces nouvelles capacités physiques, mais j'ai confiance en ma capacité à m'adapter.
Je crois que pour tout ce qui concerne notre parcours de combattantes, il faut avancer pas à pas et voir au fur et à mesure ce que nous pouvons accepter ou pas. Sinon, comme tu le dis, la frustration est insupportable
Bien à toi
mumrose
relativisons / mes petites recettes   [227243] posté le 30/07/2015 00:46:00 par corinne77
Pour faire plaisir à Fanou, il faut positiver et considérer que c'est une chance de pouvoir prendre le mini cachou jaune qui sauve nos cellules et que les avantages restent supérieurs aux effets secondaires. Cela étant, j'observe pour avoir pris les deux que les effets secondaires sont plus importants qu'avec la prise du tamoxifen mais il faut les combattre et surtout avoir une bonne hygiène de vie (alimentation, sport, sommeil) . Je prends le cachou depuis plus de 3 ans. J'ai eu au début des effets secondaires qui ont disparu: bouffées de chaleur, et les doigts crispés et parfois boudinés. Je me levais le matin et j'avais l'impression d'être gonflée comme le bonhomme michelin. Depuis que je surveille mon poids, je n'ai plus ce type de trouble. Il y a les douleurs musculaires qui reviennent périodiquement et notamment comme des sciatiques : je prends un decontractyl et je me masse avec le baume du tigre rouge ( très efficace et naturel). Il y a aussi la perte chronique de cheveux . Je les ai coupé courts et je fais de temps à autre une cure de cystine B6. Pour la rétention d'eau , je prends des tisanes drainantes et je me masse les jambes. Mais je peste de ne plus pouvoir rentrer dans mon pantalon. Concernant le femara, il faut être vigilent pour les os. En effet les oncologues ne prescrivent pas systématiquement des compléments alimentaires et il faut du calcium et un peu de soleil. J'ai cru que je parviendrai à maintenir un taux suffisant puisque je prends des laitages mais à ma deuxième ostéodensitométrie, on m'a détecté de l'ostéopénie (c'est le stade avant l'ostéoporose) . L'oncologue ne veut pas donner des bisphosfonates réservés en cas d'ostéoporose et m'a prescrit des comprimés de caltrate d3 (tous les jours)et uvidose (une fois tous les 6mois). Il faut veiller à demander à son oncologue ou à son médecin référent de prescrire un supplément calcique à titre préventif. A part cela, tout va bien...et il faut reconnaître somme toute que c'est moins pire que la chimio !
Début de Femara   [227241] posté le 29/07/2015 23:09:00 par Katelarebelle,
Bonsoir Mumrose et les autres...
1er cancer a 42 ans traité par chirurgie, rayons et curiethérapie
2éme cancer découvert il y a 3 mois Même sein,même taille( 1cm), pas d'atteinte ganglionnaire Tumorectomiechirurgie + curage début juillet À chaque fois on me fait comprendre que j'ai de la chance ,que c'est pris à temps, qu'après l'opération je devais me considérer comme " guérie" ...Je voudrais bien me considérer comme guérie et reprendre le cours de ma vie Je ne demande que ça !Est ce que ça va être possible sous Femara ? Je ne connais pas mon risque de récidive mais je me dis qu'en étant bien surveillée je pourrais vivre normalement. Il y a quand même eu 17 ans entre les 2 cancers Et j'ai bien vécu ma vie en 17 ans .Je voudrais simplement continuer à le faire ..Il m'a été impossible d'exprimer ce point de vue à l'oncologue Du coup,je me sens frustrée et... Rebelle 😣;!
fanou94   [227240] posté le 29/07/2015 23:03:00 par Claude50
On doit être télépathes...
J'étais pour te proposer...de lire le même article ! Je l'ai trouvé sur internet ce matin, cela m'a semblé encourageant, cette combinaison d'anti-aromatases et de biphosphonates. Surtout la fin du papier, pleine de bon sens : la perte osseuse occasionnée par le femara nous obligera, tôt ou tard, à prendre des biphosphonates pour combattre cette fichue ostéoporose, qui fait de nous de vieilles femmes avant l'heure !
Mais si cela nous fait gagner des années, on va y aller, hein ?

Claude
Femara suite....je continue la discussion   [227232] posté le 29/07/2015 22:09:00 par fanou94,
Super pour toi, vauban et tant mieux si tu n'as pas d'effets indésirables
Par contre , seules 20% des patientes supporteraient bien ce fameux Fémara...20% s'en accommode à la longue, 20% galèrent, continuent ou modifie le médicament . 20% abandonnent.....
d'après certaines études, ce médicament n’augmenterait que d e 6 % la non rechute.....je cherche actuellement des études récentes...
Comme Katelarebelle, je m'interroge et voudrait profiter des belles années qui s'annonçaient avant ce sacré crabe!
J'ai aussi un cancer très hormono dépendant (à 90%).....
je suis très sportive et souhaiterais continuer à pratiquer mes sports favoris (tennis et golf) et j'ai 67 ans!
Et en plus, il vient de m'être annoncé 7 années de traitement par hormonothérapie.....et non 5 car actuellement , les études démontreraient qu'il faille allonger!
Je reste "raisonnable' à ce jour et bien sûr.....je ferai ce qui m'est proposé mais pas sans discuter!
Hier sur le figaro santé, un article très intéressant : à lire...pour les cancers hormono-dépendant et après ménopause
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2015/07/28/23980-cancer-sein-deux-molecules-combinees-confirment-leur-efficacite
Bon courage à toutes...et au plaisir d'échanger
Letrozole   [227224] posté le 29/07/2015 21:12:00 par vauban,
Bonsoir toutes,
Letrozolette depuis 4 ans je le supporte bien .Mon genou battait de l'aile avant la prise ,donc pas de changement notoire,pas de prise de poids,de la fatigue oui ,mais depuis ce cancer je suis plus à l'écoute de mon "moi".Alors j'exprime ma fatigue !
Je pense même m'inquiéter quand je vais devoir l'arrêter !.
Chaque ressenti est différent selon chacune ,les effets indésirables ne sont pas obligatoires .
de la rage à toutes.
letrozole   [227223] posté le 29/07/2015 20:41:00 par mumrose,
Bonsoir,
Je suis sous letrozole depuis le 16 juillet et pour l'instant je n'ai aucun effet secondaire. Moi qui avait gonflé comme une baudruche pendant mes chimios, j'ai même dégonflé et perdu presque 6kg.
Le fait est que, depuis quelques semaines, je n'ai plus vraiment d'appetit car les aliments n'ont pas de goût et que la radiothérapie m'a brûlé l'oesophage, ce qui me gêne pour avaler tout ce qui est sec, comme le pain, la pizza ou les pâtes.
Oui, j'ai mal aux articulations et je ne crois pas que le Letrozole en soit responsable en une semaine de prise.... j'ai le sentiment que la chimio et les rayons ont fait quand même pas mal de dégâts.
Kate la rebelle, je ne sais pas quel est ton profil, mais moi quand on me dit que mon cancer fonctionne avec 100% de recepteurs hormonaux, je considère plutôt que c'est une chance que ce médicament existe et qu'il puisse diminuer le risque de récidive. Je ne sais pas si je le supporterai 5 ans, ni quels seront les effets dans quelques mois, mais c'est bel et bien ce médicament qui fait que l'on dit de ces cancer hormonaux qu'ils sont de "bon pronostic". Alors je compte bien m'accrocher et ne pas renoncer aux belles années qui me sont offertes.
Bien à vous
Mumrose
Début du Femara   [227222] posté le 29/07/2015 20:07:00 par Katelarebelle,
Je dois commencer le femara des que l'osteodensitométrie sera faite ( vendredi) Je n'arrive pas à me persuader de prendre ce qui est pour moi plus un poison qu'un " sauveur" J'ai bientôt 60 ans et je me dis que ce sont les dernières bonnes années avant la vieillesse Années que le Femara va me gâcher Mon 2ème " petit " cancer , sans ganglions atteints( heureusement), sans mastectomie totale mais seulement partielle ne justifie pas pour moi 5 années de souffrances diverses , prise de poids et autres joyeusetés...
Appel à ceux qui ont bien supporté le letrozole!! ça ferait du bien!   [227135] posté le 27/07/2015 15:10:00 par fanou94,
Bonjour,
Je dois débuter après la radiothérapie, le létrozole en septembre......je viens de lire les messages ds la rubrique "fémara " ......

Pouh!!!! rien de joyeux...et même c'est déprimant et la dépression , je préfère la laisser derrière moi en ce moment.
N'y aurait-il pas parmi vous, des personnes qui ont ou auraient bien supporté ce traitement,? afin de me (je ne dois pas être la seule à reculer!) donner envie de démarrer ce traitement! je sais que je n’aurai guère le choix! mais avec un moral d'acier, ce serait mieux!

Alisacha, tu proposes de transmettre qques indications sur ton régime alimentaire....je suis preneuse (si tu préfères , tu trouves mon adresse mail sur mon profil).... cela nous stimulerait de pouvoir gérer , déjà, ce souci de prise de poids entre autre....comme toi ,je pratique 'ou pratiquas) le sport avec intensité et ai très envie d e reprendre le plus vite possible (malheureusement, j'ai actuellement des cordes axillaires et je dois patienter!)

Je vous envoie un train d'ondes positives à ttes......mais j'en garde, égoïstement un wagon!
Cordialement
comment fondre ?   [227123] posté le 27/07/2015 00:22:00 par corinne77
J'ai été sous tamoxifen pendant un an puis sous femara depuis avril 2011 et il me reste 7 mois d'hormonothérapie, étant en rémission depuis quelque temps . Prix à payer : 2 tailles de plus soit 5 à 6kgs. Dans 7 mois, je veux me remettre sur le marché de l'amour (lol) étant célibataire depuis 5ans ce qui ne me dérange pas plus que cela du fait de la perte de libido, et je souhaiterais pouvoir de nouveau me regarder dans un miroir de la tête au pied . Je sais, j'ai 55 ans comme me le font gentiment remarquer les médecins puisque désormais à chaque nouvel effet secondaire, ils prennent l'excuse de l'âge. j'ai de l'ostéopénie et des pétichies qui se multiplient sur le corps ( on dirait une coccinelle) et ils me répondent "madame c'est la vieillesse" pour innocenter leur cher femara. Comment enlever toutes ces taches rouges et comment faire pour perdre ce poids. J'ai beau essayer de modifier mon alimentation, je perds 1kg et demi et je reprends deux jours plus tard . Cela ressemble à de la rétention d'eau . Avez vous des bonnes recettes. Et le sport à quelle cadence ? Merci pour vos bons conseils
Juliiie93   [226658] posté le 11/07/2015 00:08:00 par mumrose,
Bonsoir, je ne peux pas t'éclairer sur les motivations des medecins mais un peu sur la prescription de Femara à ta maman. Son cancer est fortement hormonal Ro et Rp signifient recepteurs oestrogènes et progesterone. Cela signifie que les cellules de son cancer se multiplient grâce aux hormones. Même ménopausée, nous produisons encore ces hormones et ce type de cancer les utilise. le femara va bloquer la production de ces hormones et empêcher la prolifération des cellules cancéreuses car elles ne pourront plus se diviser sans cette hormone.
Certes, ce médicament a des effets secondaires, et l'ostéoporose ne va pas s'arranger.... mais peut-être que les medecins pensent ainsi enrayer la progression du cancer. Le taxol est un poison aussi pour l'organisme, les douleurs articulaires dont souffre ta maman viennent aussi certainement de là. faire des cures de taxol n'est pas forcément plus efficace qu'un traitement d'hormonotherapie. Saches, en tout cas que tu peux demander un deuxième avis, appeler la ligue contre le cancer ou contacter une association locale pur t'aider.
Bon courage à vous deux.
Bien à vous
Mumrose
Je n y comprends rien!   [226641] posté le 10/07/2015 15:40:00 par Juliiie93,
Bonjour
Je vais essayer de faire bref, ma mère a un cancer du sein depuis presque 7ans. Elle n a jamais voulu le soigner jusqu a l annee derniere ou elle n a plus eu le choix(fractures spontanees a repetitions, epanchement pleural important...)
le compte rendu de la biopsie indiquait:
sbr3, her2 negatif, ki67 40% Ro 90% et Rp 90%
les autres examens ont revelés des méta osseuses, et pulmonaires.
Elle a debute par une chimio sous herceptin, puis a eu des seances de radiotherapies. Et enfin des seances de chimio sous taxol.
Ces dernieres ont ete tres souvent interrompues car entre les douleurs osseuses gerees par la morphine, les infections,les maivais bilan sanguins etc. Le protocola n a pas pu etre respecte.
Donc selon l oncologue impossible de voir si cela faisait effet .
Ils ont conclu qu il testait une derniere fois la cure de taxol sur 2mois sans interruption. Puis pourrait voir si cela etait efficace ou non...
Elle quasiment tenu.elle a une seance sur 6 qui n a pas pu etre faite.
Puis la semaine derniere l hopital de jour n a pas voulu lui faire sa chimio et l onco a pris la decision de l arreter. Car elle a enormement de tremblemznts genants.
Elle est depuis 7mois en clinique de soins de suite donc ils l ont fait rentrer en clinique en lui disant "on se concerte avec l oncologue et on vous tient au courant de ce qu on decide pr la suite".
Le lendemain me medecin de la clinique lui a donne du femara. Sur decision de l oncologue...
Mais je ne comprends pas. Au dernier rdv l onco disait "si on doit stopper le taxol a cause des tremblements on changera juste la molecule y a d autres chimio moins fortes qui peuvent remplacer".
Donc la je ne comprends pas qu ils passent direct a l hormonotherapie... Qu attend on de ca?
En plus je vois sur le vidal que le femara est deconseille aux personnes avec risques d osteoporose (elle en a deja bcp et a deja 4vertebres de cimentees) et de fractures spontanees, ainsi qu en cas d insufisance hepatique (elle a des antecedents d hepatite et cirrhose)

Est ce que quelqu un peut m expliquer l interet d arreter la chimio et de ne ps en tester une autre, et l interet de passer a l hormonotherapie surtout avec ses antecedants?
Evidemmét je n arrive a joindre personne pr m eclairer! La clinique me dit "c est l oncologue qui a prescrit", le medecî traitant n a aucun compte rendu depuis 6mois, et l oncologue ne repond ps au tel!
Quant a ma mere elle n a pas d autres infos!
Merci a celles qui pourront m aider

Thaliie   [226394] posté le 04/07/2015 22:26:00 par cathie68,
Qi gong...j'aimerai essayer aussi c'est très doux et ça convient très bien avec notre parcours et nos effets secondaires, apparemment. .....
Il faut faire doucement par ce temps c'est sûr. ...encore 30° à 22h26
Bel été à toi aussi
tiens moi au courant pour l'acupuncture
Bizz
Cathie68   [226377] posté le 04/07/2015 11:43:00 par Thaliie
Merci pour ta réponse!

Il semblerait donc à te lire que ces douleurs "supplémentaires" ne soient pas exceptionnelles........comme si on n'en avait pas assez avec les "traditionnelles"!!......
Je fais, comme toi un peu de sport: Taï chi, Qi gong et un peu de marche mais les douleurs (et la chaleur) viennent plomber ma bonne volonté.....
Je me suis renseignée cette semaine sur l’acupuncture dans mon secteur et ton conseil me conforte dans cette envie de prendre rendez vous.
Passe un bel été!
Bizz
123 |  122 |  121 |  120 |  119 |  118 |  117 |  116 |  115 |  114 |  113 |  112 |  111 |  110 |  109 |  108 |  107 |  106 |  105 |  104 |  103 |  102 |  101 |  100 |  99 |  98 |  97 |  96 |  95 |  94 |  93 |  92 |  91 |  90 |  89 |  88 |  87 |  86 |  85 |  84 |  83 |  82 |  81 |  80 |  79 |  78 |  77 |  76 |  75 |  74 |  73 | 

Les Impatientes c'est maintenant aussi une association à but non lucratif !
Soutenez la lutte contre le cancer du sein en soutenant Les Impatientes


Rechercher dans ce forum

 
Gardez à l'esprit que vous ne pourrez obtenir ici que des témoignages personnels et en aucun cas un avis médical
Seules les personnes qui connaissent votre dossier médical et vos antécédents sont aptes à donner un avis éclairé. Nous ne pouvons que vous encourager à entamer / approfondir le dialogue avec le corps médical qui vous suit. Merci d'en tenir compte dans vos échanges.

Ces forums sont consacrés uniquement au cancer du sein. Pour les autres formes de cancer, nous ne sommes pas aptes à répondre à vos attentes.

Chaque personne doit garder à l'esprit ces quelques règles simples :
  1. Abstenez-vous de tout avis médical. Personne ici n'est médecin. Vous partagez votre vécu de la maladie, rien de plus.

  2. Ne citez pas de noms de médecin ou de laboratoire

  3. Postez dans le forum adéquat, vous aurez plus de chance d'avoir des réponses pertinentes.

  4. Soyez concises. Faites des messages courts, ou à défaut, denses. Donnez un titre signifiant à vos messages. Evitez les hors sujets qui seront supprimés

  5. Utilisez les adresses mail personnelles pour converser de manière privée. Pour parler de la pluie et du beau temps, pour donner des nouvelles, conversez par email. Demandez aux personnes à qui vous écrivez si elles sont d'accord pour entamer un échange par mail avant d'inonder leur boîte.

  6. N'incluez pas les gens, sans leur avoir demandé leur autorisation, dans des listes de distributions de blagues, d'images, de powerpoint, etc.

  7. D'une manière générale... soyez sympa :) Tout le monde a le droit de donner son avis et les avis différents du vôtre sont autorisés (si si :))) Traitez les autres comme vous aimeriez qu'on vous traite : avec écoute, respect et attention. Evitez les jugements de valeur. Tout emportement ou insulte seront immédiatement supprimés, ainsi que les réponses qui y seront faites.
Les modératrices
Les impatientes : le premier réseau de femmes atteintes du cancer du sein. Pour celles qui ne veulent plus subir la médecine en étant simples patientes, pour celles qui ont envie de prendre leur santé en main, pour celles qui pensent que la vie n'attend pas : c'est ici et maintenant.
Les Impatientes sont aimablement hébergées par Agarik depuis 2001.