Récidives [Poster un message]

Merci de ne poster votre message qu'une seule fois et dans un seul forum. Tout message à caractère commercial (pour faire connaître un livre, un site, un guru, un remède miracle contre le cancer, etc.) et qui plus est s'il est posté sur plusieurs forums, entraînera automatiquement la fermeture de votre compte et la suppression de tous vos messages.

3923 messages - page 176
A Eclipse   [247901] posté le 24/05/2017 17:35:00 par veroctd,
Désolée je n'avais pas vu ton message posté le 12/05. Tu as raison il faut le digérer mais là j ai une grosse gastro(lol) . Je ne peux plus rien entendre, je ne veux plus rien entendre. J'attends juste la sentence mais je ne sais même pas si je vais "imprimer le message".
Ce n'est pas facile de s'entourer des bonnes personnes, j'en ai marre de voir la tristesse la pitié dans le regard des autres.
Merci des tes encouragements je vais essayer de les garder en mémoire pour le jour où la niaque reviendra.
veroctd   [247900] posté le 24/05/2017 17:28:00 par Jessica92,
Tu as raison personne ne mérite ce parcours de merde
Je comprends tes peurs et l'envie de rester et voir grandir tes enfants
tout comme toi je suis maman de deux enfants 5 et 7 ans
Le seule conseille que je peux te donner n'est de pas t'isoler et personne ne t'oblige à faire semblant
il est important pour le moral de continuer à vivre ( pas de la même façon c'est certain) mais continuer
Non tu ne plombes pas le moral, nous avons toutes nos hauts et nos bas malheureusement
Ce forum est là pour que nous puissions partager nos joies et nos peines
Je te souhaite que les resultats soient les meilleurs possibles ( si je puis dire) pour éviter la chimioterapie
Jessica
Merci Jessica92   [247899] posté le 24/05/2017 17:22:00 par veroctd,
Je me suis fait opérée le 9 mai ablation de la tumeur(je n'avais déjà plus de sein) + curage ggnaire. C'était en ambulatoire à ma demande, je suis donc entrée chez moi avec les drains. La cicatrice n'est pas belle, douloureuse et dure, j 'ai commencé la kiné pour la souplesse de la cicatrice et la mobilité du bras. Je ne connais pas encore la suite des festivités : chimio en fonction des résultats des analyses, rxT, ablation des ovaires pour ménopause et hormonothérapie à vie voilà dont on m'a parlé.
Pour mon moral c'est autre chose, ça ne va pas bien, je n'arrête pas de penser à la fin, j ai peur tellement peur de laisser mes enfants, même si je sais que l'on peut vivre avec je n'ai pas envie, je n'ai pas mérité de supporter tout ça, personne n'a mérité se que l'on vit. Je trouve que c'est plus difficile que la première fois, plus difficile à accepter. Je n'arrive pas à faire semblant devant les autres donc je m'isole, ne veux voir personne. J'espère que tout cela va passer un peu et que je vais retrouver mon énergie au moins pour mes enfants.
Merci d'avoir pris de mes nouvelles et j'espère que je ne vous ai pas miné le moral.
veroctd   [247897] posté le 24/05/2017 15:40:00 par Jessica92,
Une pensée pour veroctd car tu n'es pas venue poster depuis un mois et j'espère que ton moral tiens le coup

Jessica
Mammographie de contrôle   [247853] posté le 22/05/2017 23:08:00 par Lulaby,
Bonsoir,
Comme vous, j angoisse à l approche de la mammographie de contrôle. Comment faire pour gérer le stress?Je ne sais comment gérer l attente entre la Mammo et la consultation qui suit,ou on vous annonce les resultats.Je vais prendre du lexomil!J ai eu un cancer infiltrant en 2014,5mn,tumorectomie et rayons.Pas de ganglions atteints.J ai décidé, après 10 mois de tamoxifene,d arrêter l hormonothérapie. Bien sûr, j en assume les conséquences.Demain je fais analyser mes marqueurs,mon médecin traitant a accepté de me prescrire l examen,mais a dit que ça permettait surtout de vérifier si un traitement marchait bien.Je me dis que s ils ont augmenté, l oncologue que je vois vendredi pourra mieux orienter son diagnostic. En attendant,angoisse croissant avec les jours qui me rapprochent de l examen. Inutile de s en faire à l avance,me dis je et au pire,je me battrai...Mais en attendant,je sens cette peur ressurgir...Mon compagnon souhaite m accompagner,mais je vais être invivable,renfermée sur mon stress.Pas évident de s exposer ainsi, même si l autre nous comprend... Bref,moments pénibles, mais on y a tous droit chaque année... Bon courage à toutes,et je pense à toutes celles qui se battent en ce moment...
Mammographie de contrôle   [247854] posté le 22/05/2017 23:08:00 par Lulaby,
Bonsoir,
Comme vous, j angoisse à l approche de la mammographie de contrôle. Comment faire pour gérer le stress?Je ne sais comment gérer l attente entre la Mammo et la consultation qui suit,ou on vous annonce les resultats.Je vais prendre du lexomil!J ai eu un cancer infiltrant en 2014,5mn,tumorectomie et rayons.Pas de ganglions atteints.J ai décidé, après 10 mois de tamoxifene,d arrêter l hormonothérapie. Bien sûr, j en assume les conséquences.Demain je fais analyser mes marqueurs,mon médecin traitant a accepté de me prescrire l examen,mais a dit que ça permettait surtout de vérifier si un traitement marchait bien.Je me dis que s ils ont augmenté, l oncologue que je vois vendredi pourra mieux orienter son diagnostic. En attendant,angoisse croissant avec les jours qui me rapprochent de l examen. Inutile de s en faire à l avance,me dis je et au pire,je me battrai...Mais en attendant,je sens cette peur ressurgir...Mon compagnon souhaite m accompagner,mais je vais être invivable,renfermée sur mon stress.Pas évident de s exposer ainsi, même si l autre nous comprend... Bref,moments pénibles, mais on y a tous droit chaque année... Bon courage à toutes,et je pense à toutes celles qui se battent en ce moment...
Courage Veroctd !    [247566] posté le 12/05/2017 19:56:00 par Eclipse,
Je te comprends que trop bien ! cette récidive n'est jamais souhaitée, attendue ou même imaginée ... elle est peut être plus difficile parce qu'on sait ce par quoi nous sommes passées et ne l'oublierons jamais. Chaque chose à la fois, je n'imaginais pas pouvoir aller mieux ou du moins me sentir mieux (je m'effondrais tous les jours et clairement sombrais) mais de nouveau la vie a repris ses droits. Trouve la façon qui te permettra d'avancer ... moi, en fin de compte, il m'a fallu du temps à digérer la nouvelle (même si je pense ne l'avoir toujours pas fait après l'annonce de la récidive en janvier) et trouver un autre rythme de vie, m'occuper à tout prix (j'ai repris le boulot depuis 1 mois et demi). Le déni et l'oubli nous permettent d'avancer mais ne sont possibles qu'une fois la prise en charge mise en acte. A bout de force, je me suis clairement laissée aller et prise en charge par le centre. J'en arrive "presque" à me dire que le combat se fait entre le centre et le cancer et que je ne suis plus vraiment actrice. Je les laisse faire. Je ne dis pas que c'est une bonne chose loin de là mais on a toujours en nous des méthodes et des stratégies pour supporter tout ça. Je suis à ce jour en traitement de radiothérapie et j'ai commencé (et capitulé) ma nouvelle hormonothérapie. Seul l'espoir nous permet d'avancer : si ce n'est pas toi, les autres te porteront. Entoures-toi des bonnes personnes, uniquement positives surtout quand on ne peut plus l'être. Il faut que tu sois portée à bout de bras jusqu'à ce que tu digères et en saches plus sur ce qui t'attend.
Tu as de nombreuses ressources j'en suis sûre. Tu as démontré ta force, et elle n'est jamais bien loin.
Je te souhaite Véro plein de courage pour ces moments ô combien douloureux (je n'en sais que trop) mais peu à peu, ta peine, ta douleur diminueront au profit d'un combat que tu mèneras de front ou qu'on mènera pour toi ;)
à bientôt de tes nouvelles
Aline
Veroctd   [247223] posté le 29/04/2017 19:10:00 par Maimee,
tu n'es pas seule, je suis aussi dans cette situation. Je viens de subir six séances de chimiothérapie + une mastectomie des 2 seins car j'ai eu un premier cancer en 2005 et là un nouveau à droite. J'ai rencontré mon oncologue mercredi qui m'a dit que la chimio n'avait pas été efficace dans mon cas. sur les dix-neuf ganglions prélevés lors de la mastectomie, 19 métastasés + foyers cancéreux dans le sein., tout ceci après 6 cycles de chimio. Découragée je suis, mais je continue car il me reste la radiothérapie côté droit et le fémara, mon cancer étant fortement hormonodépendant. Je trouve que les rechutes ou les 2e cancers sont plus difficiles à vivre. Mais surtout ne baissons pas les bras. bisous et courage.

Ma
Merci lau999   [247219] posté le 29/04/2017 16:38:00 par veroctd,
Merci pour ton soutien. En effet je suis en pleine réflexion sur la suite des événements, je vais attendre (ce qui est juste insupportable) tous les résultats des examens Irm, pet scan, opération et analyses. Il y a 2 semaines j'étais en pleine forme joyeuse énergique avec 17personnes chez moi pour fêter les 18ans de ma nièce. Et aujourd'hui sans envie, les larmes qui coulent qui coulent, la peur au ventre. Comment supporter tout ça ? Chaque fois que je croise quelqu'un et que j annonce la récidive je vois la tristesse, le vide et souvent les larmes dans leurs yeux.
Merci lau999   [247220] posté le 29/04/2017 16:38:00 par veroctd,
Merci pour ton soutien. En effet je suis en pleine réflexion sur la suite des événements, je vais attendre (ce qui est juste insupportable) tous les résultats des examens Irm, pet scan, opération et analyses. Il y a 2 semaines j'étais en pleine forme joyeuse énergique avec 17personnes chez moi pour fêter les 18ans de ma nièce. Et aujourd'hui sans envie, les larmes qui coulent qui coulent, la peur au ventre. Comment supporter tout ça ? Chaque fois que je croise quelqu'un et que j annonce la récidive je vois la tristesse, le vide et souvent les larmes dans leurs yeux.
Verocdt   [247208] posté le 28/04/2017 23:34:00 par lau999,
Bonjour, je comprends ton ras le bol et tes interrogations. Attends peut être de voir ce que les docs te proposent, par chance, les traitements seront peut être un peu moins lourds cette fois ci. Comme toutes je redoute la recidive, et je me demande comme je réagirai si cela devait m arriver prochainement. Une amie qui a eu un second cancer il y a quelques années à de son côté refusé une nouvelle chimio. Je ne dis pas qu'il faut le conseiller mais ca m'a fait réfléchir et me dire qu'on n'est pas obligées non plus de dire amen à tous ce que les docs préconisent. Garde courage, bises
éffondrée!!!!   [247153] posté le 27/04/2017 21:48:00 par veroctd,
Bonjour à toutes,

il y a longtemps que je n'ai pas posté mais je vous lisais toujours d'un œil. Pour faire bref j'ai eu mon premier cancer en 2010 avec mastectomie+8 chimios + herceptine + rxthérapie, le suivant en 2011 (un an après) sein dt mastectomie + rxtherapie + hormonothérapie pendant 5 ans. Depuis j'ai repris tant bien que mal ma vie, mon boulot tout allait bien, jusqu'à ce lundi.
J'ai de nouveau un cancer sous l'aisselle dte à priori ce n'est pas une récidive mais un troisième "pensionnaire". Mais là je dis STOP, je ne veux pas y retourner. J'ai énormément peur. A quoi ça sert tous ces traitements? Je ne sais pas ce que je vais avoir chimio, rxthérapie, les deux? J'ai besoin d 'un peu d'aide car là je ne vois pas la lumière. (Je précise que les tests génétiques sont négatifs).
Merci de vos témoignages. Véro
enantone   [247132] posté le 27/04/2017 11:07:00 par Justine1205
Aucun soucis pour moi avec l'énantone, pas de fatigue ou mot de tête. Moi la grossesse ne m'est plus possible car mon cancer étant hormonodépendant et métastasé la hausse des hormes serait une catastrophe. D'ailleurs l'accélération de mon cancer est probablement dû à mes grossesses.
Justine   [247084] posté le 25/04/2017 11:55:00 par Eclipse,
Désolée fausse manip !!!
je reprends : elle ne pouvait m'assurer que ça fonctionnerait et qu'on ne pouvait savoir si je serai encore fertile. Puis dans un autre temps, elle m'évoque l'adoption et dans un autre rdv, elle me dit qu'on ne peut imaginer de pause dans ce traitement au vu du haut risque carcinologique.
J'ai hésité à suivre cette hormonothérapie à cause de ça et en même temps c'était déjà le cas pour le tamoxifène et les nombreux doutes du bien fondé. Elle avait réussi à me convaincre grâce à la possibilité d'envisager une pause pour une grossesse et aussi de mettre en avant que cela enlevait le risque de récidive. Alors forcément aujourd'hui, je suis plus que dégoutée et frileuse.
Alors pour mon moral et mon bien être, je vais m'accrocher à cette infime chance que ça peut être possible, le temps de peut être encore accepter ces mauvaises nouvelles.
Mais quand cela va s'arrêter ?! cette question revient sans cesse...
Merci en tout cas Justine : supportes-tu bien l'Enantone ? as-tu des maux de tête après les injections ?
Aline
Justine   [247085] posté le 25/04/2017 11:55:00 par Eclipse,
Désolée fausse manip !!!
je reprends : elle ne pouvait m'assurer que ça fonctionnerait et qu'on ne pouvait savoir si je serai encore fertile. Puis dans un autre temps, elle m'évoque l'adoption et dans un autre rdv, elle me dit qu'on ne peut imaginer de pause dans ce traitement au vu du haut risque carcinologique.
J'ai hésité à suivre cette hormonothérapie à cause de ça et en même temps c'était déjà le cas pour le tamoxifène et les nombreux doutes du bien fondé. Elle avait réussi à me convaincre grâce à la possibilité d'envisager une pause pour une grossesse et aussi de mettre en avant que cela enlevait le risque de récidive. Alors forcément aujourd'hui, je suis plus que dégoutée et frileuse.
Alors pour mon moral et mon bien être, je vais m'accrocher à cette infime chance que ça peut être possible, le temps de peut être encore accepter ces mauvaises nouvelles.
Mais quand cela va s'arrêter ?! cette question revient sans cesse...
Merci en tout cas Justine : supportes-tu bien l'Enantone ? as-tu des maux de tête après les injections ?
Aline
Justine   [247086] posté le 25/04/2017 11:55:00 par Eclipse,
Désolée fausse manip !!!
je reprends : elle ne pouvait m'assurer que ça fonctionnerait et qu'on ne pouvait savoir si je serai encore fertile. Puis dans un autre temps, elle m'évoque l'adoption et dans un autre rdv, elle me dit qu'on ne peut imaginer de pause dans ce traitement au vu du haut risque carcinologique.
J'ai hésité à suivre cette hormonothérapie à cause de ça et en même temps c'était déjà le cas pour le tamoxifène et les nombreux doutes du bien fondé. Elle avait réussi à me convaincre grâce à la possibilité d'envisager une pause pour une grossesse et aussi de mettre en avant que cela enlevait le risque de récidive. Alors forcément aujourd'hui, je suis plus que dégoutée et frileuse.
Alors pour mon moral et mon bien être, je vais m'accrocher à cette infime chance que ça peut être possible, le temps de peut être encore accepter ces mauvaises nouvelles.
Mais quand cela va s'arrêter ?! cette question revient sans cesse...
Merci en tout cas Justine : supportes-tu bien l'Enantone ? as-tu des maux de tête après les injections ?
Aline
Justine   [247083] posté le 25/04/2017 11:48:00 par Eclipse,
Merci Justine pour ce témoignage. Pour répondre à ta question, non je n'ai pas eu de curage axillaire à l'époque car le ganglion sentinelle était négatif.
Enantone et Tamoxifène, je ne savais même pas que la combinaison était possible. Enantone étant synonyme de ménopause il fallait l'associer à l'autre hormonothérapie, mais bon on ne peut pas tout connaitre.
Quant à la grossesse, j'en ai échangé avec mon oncologue qui n'a pas été très claire (ou alors je n'ai pas voulu l'entendre..). Dans un premier temps, elle me dit que oui on peut imaginer une pause d'ici 2 ans minimum mais commençant à vieillir et mon cycle n'étant toujours pas revenu, elle ne pouv
re   [247081] posté le 25/04/2017 11:28:00 par Justine1205
Bonjour Aline, je n'ai pas le meme protocole moi je cumule énantone et tamoxifene. En effet mon cancer du sein était métastasé d'emblée. Je vais avoir 31 ans et la chance d'avoir 2 enafnts avant la découverte du K. Pour l'arrêt de ton traitement pour une grossesse, je pense qu'il faut en parler avec ton oncologue mais ca ne me parait pas impossible car une patiente de mon centre avec un cancer métasté aussi d'emblée a pu arrêter son traitement au bout de 3 ans pour faire un bébé et ca a fonctionné sans réactivation de son cancer. chaque cas est différents seul un médecin pourra t'expliquer les possibilités, les risques, le délai ... Tu n'avais pas eu de currage axillaire lors de ta mastéctomie ? justine
Récidive locale nouveau traitement, nouvelle hormonothérapie   [247076] posté le 25/04/2017 10:16:00 par Eclipse,
Bonjour à toutes,
Je ne savais pas dans quelle catégorie mette ce message "hormonothérapie", "radiothérapie", "femmes jeunes", "récidives", "reprise activité", "inquiétudes" car en fait je suis dans tous les cas de figure ! Après un 1er cancer du sein droit diagnostiqué en juillet 2015 (à l'âge donc de 35 ans), suivi d'une chimio, de la découverte du gêne BRCA1, d'une tumorectomie, d'une mastectomie, de 25 séances de radiothérapie, de la prise du tamoxifène, d'une reconstruction et d'une mastectomie prophylactique du sein gauche, on m'annonce en janvier une récidive locale au creux axillaire droit (nouvelle opération : curage axillaire). Autant vous dire que le coup de massue a été violent et j'ai eu du mal à digérer la nouvelle (je ne faisais que pleurer, pensant en avoir fini ou au moins être un peu tranquille) même si à ce jour cela reste douloureux. La tristesse m'a envahi et l'effondrement total me guettait. J'ai pris alors la décision de reprendre le travail en temps thérapeutique en devant insister grandement auprès du médecin du travail qui n'en était pas d'accord. Ainsi, j'ai repris il y a un mois à 40% (je bosse à 80 km de chez moi) et j'ai commencé la radiothérapie ou plutôt la tomothérapie il y a 2 semaines. J'oscille entre des moments où je vais plutôt bien et peux mettre de côté la maladie (ce qui n'était pas gagné) grâce sans doute au travail, au sport que j'ai repris ardemment (footing de 15 km y a rien de tel pour se défouler) et les sorties avec les amis. Mais voilà, il y a des moments bien plus difficiles où la réalité refait surface ! évidemment le fait d'aller dans mon centre tous les jours n'arrange rien mais également les effets secondaires : la fatigue qui apparaît, les maux de tête, le moral en baisse, un mal de gorge, les pleurs plus silencieux, des projets mis à mal et une réalité impossible à accepter. En effet, je ne sais pas trop la différence entre tomothérapie et radiothérapie, mais je trouve les séances bien plus longues et depuis 2-3 jours je ressens une gêne au niveau de la gorge due à une inflammation causée par les rayons. Quelqu'un a-t-il vécu cela ? que peut-on faire ?
J'ai enfin accepté (du moins sur le papier) le changement d'hormonothérapie : injections d'Enantone et anastrozole qui va suivre.
Quelqu'un a-t-il eu ce même traitement c'est à dire la mise en ménopause artificielle puis l'anastrozole ?? Avez-vous vécu une récidive si peu de temps après et comment l'avez vous affronté ? Comment peut-on mener de front un semblant de vie normale et des moments de désespoir ?
L'une d'entre vous a-t-elle eu le même traitement puis l'a interrompu pour une tentative de grossesse ? (l'éventualité d'une renonciation d'un tel projet ne m'est pas possible tout bonnement... )
Voilà désolée pour ce long message et ces nombreux questionnements mais il n'y a qu'ici que je peux m'étendre spontanément, sans tabou sur mes affects et ressentis.
Bon courage à toutes (et tous!)
Aline
Ouessant77   [247027] posté le 23/04/2017 19:49:00 par Jessica92,
Merci pour tes réponses et je pense que tu as raison de faire le test
moi aussi je peux ( car j'en ai les moyens) mais j'ai trop peur d'un résultat ou je ne pourrais rien faire
Je suis de 75 comme toi et le même parcours
Ablation du sein gauche car deux tumeurs et 3 ganglions touchées
Mon sein droit est à surveiller ( sauf que moi je ne lache pas mon chirurgien car je veux l'ablation de l'autre avant d'avoir une récidive sur l'autre sein)
Je pense largement mieux supporter une seconde ablation que ce parcours de Chimioterapie
Pour enfin plus tard reconstruire les deux
Tu ne te poses pas là question ?
Jessica
197 |  196 |  195 |  194 |  193 |  192 |  191 |  190 |  189 |  188 |  187 |  186 |  185 |  184 |  183 |  182 |  181 |  180 |  179 |  178 |  177 |  176 |  175 |  174 |  173 |  172 |  171 |  170 |  169 |  168 |  167 |  166 |  165 |  164 |  163 |  162 |  161 |  160 |  159 |  158 |  157 |  156 |  155 |  154 |  153 |  152 |  151 |  150 |  149 |  148 |  147 | 

Les Impatientes c'est maintenant aussi une association à but non lucratif !
Soutenez la lutte contre le cancer du sein en soutenant Les Impatientes


Rechercher dans ce forum

 
Gardez à l'esprit que vous ne pourrez obtenir ici que des témoignages personnels et en aucun cas un avis médical
Seules les personnes qui connaissent votre dossier médical et vos antécédents sont aptes à donner un avis éclairé. Nous ne pouvons que vous encourager à entamer / approfondir le dialogue avec le corps médical qui vous suit. Merci d'en tenir compte dans vos échanges.

Ces forums sont consacrés uniquement au cancer du sein. Pour les autres formes de cancer, nous ne sommes pas aptes à répondre à vos attentes.

Chaque personne doit garder à l'esprit ces quelques règles simples :
  1. Abstenez-vous de tout avis médical. Personne ici n'est médecin. Vous partagez votre vécu de la maladie, rien de plus.

  2. Ne citez pas de noms de médecin ou de laboratoire

  3. Postez dans le forum adéquat, vous aurez plus de chance d'avoir des réponses pertinentes.

  4. Soyez concises. Faites des messages courts, ou à défaut, denses. Donnez un titre signifiant à vos messages. Evitez les hors sujets qui seront supprimés

  5. Utilisez les adresses mail personnelles pour converser de manière privée. Pour parler de la pluie et du beau temps, pour donner des nouvelles, conversez par email. Demandez aux personnes à qui vous écrivez si elles sont d'accord pour entamer un échange par mail avant d'inonder leur boîte.

  6. N'incluez pas les gens, sans leur avoir demandé leur autorisation, dans des listes de distributions de blagues, d'images, de powerpoint, etc.

  7. D'une manière générale... soyez sympa :) Tout le monde a le droit de donner son avis et les avis différents du vôtre sont autorisés (si si :))) Traitez les autres comme vous aimeriez qu'on vous traite : avec écoute, respect et attention. Evitez les jugements de valeur. Tout emportement ou insulte seront immédiatement supprimés, ainsi que les réponses qui y seront faites.
Les modératrices
Les impatientes : le premier réseau de femmes atteintes du cancer du sein. Pour celles qui ne veulent plus subir la médecine en étant simples patientes, pour celles qui ont envie de prendre leur santé en main, pour celles qui pensent que la vie n'attend pas : c'est ici et maintenant.
Les Impatientes sont aimablement hébergées par Agarik depuis 2001.