Port à Cath [Poster un message]

Merci de ne poster votre message qu'une seule fois et dans un seul forum. Tout message à caractère commercial (pour faire connaître un livre, un site, un guru, un remède miracle contre le cancer, etc.) et qui plus est s'il est posté sur plusieurs forums, entraînera automatiquement la fermeture de votre compte et la suppression de tous vos messages.

2039 messages - page 102
Pose pac   [266341] posté le 06/12/2018 15:15:00 par Rebondir,
Bonjour.
La pose du pac n est pas douloureuse mais juste angoissante car c est l inconnu.
48h apres je commençais la chimio.Quand les infirmieres te pose l aiguille ça pique comme une prise de sang.L aiguille n est pas mise ou il y a la cicatrice mais sur le pac donc ce n est pas genant de commencer la chimio le lendemain La 1 ere chimio est aussi angoissnte car c est pareil on ne sait pas ce qu il nous attend.
Je ne met pas le patch d Emla avant chimio car je trouve que la piqure ne fait pas mal.
Mais chacun est différent face a la douleur.
Courage (il en faut)tout va bien se passer
Vitab   [266340] posté le 06/12/2018 13:19:00 par dodoeden
Bonjour
La pose du PAC pour moi n'a pas été douloureuse et le retrait non plus.On me la retiré hier exactement 1 an après la pose.C'est souvent un anesthésiste qui pose le PAC et moi aussi il a posé le jour même l'aiguille pour la chimio le lendemain. Sinon il faudrait que linfirmiere pique le lendemain sur quelque-chose de non cicatrisé ou attendre quelques jours que la cicatrisation soit faite. Voilà rassure toi ça va bien se passer.
Vitab   [266339] posté le 06/12/2018 12:15:00 par Titi77,
Bonjour j ai posé mon pac et chimio le lendemain normalement mais pas fait écho cardiaque du coup la semaine d après j avais encore mes fils il n y a pas de problème si tu l as fais le lendemain.
La 1ere chimio est la"pire car tu c pas ce qui t attends mais tu vas être rassuré après pour la 2ème on a tous le même sentiment ne t inquiète pas...Laetitia 😊;
PAC PEUR !   [266338] posté le 06/12/2018 11:28:00 par Vitab,
Bonjour les impatientes

en ce moment je ne le suis pas, impatiente ! pas hate d'avoir le PAC ni la 1 ere cure de chimio !!j'ai très peur..je n'arrive pas à me faire à l'idée que chimio =alliée pour virer cette salaporie de maladie !!


je dois me faire poser le PAC le 18 décembre , question : est ce douloureux ?
et je commence la 1 ere chimio dès le lendemain , n'est ce pas trop tôt ?
combien de temps avez vous eu entre la pose et la 1 ere cure ?

merci de vos retours

amitiés

Oceane33   [265724] posté le 09/11/2018 14:09:00 par joe78,
Je comprend ton refus du Pac avec tes antécédents. Je te souhaite bon courage et que ce nouveau traitement t'épargne une chimio par voie veineuse.
A bientôt
A Arielle & Joe78   [265722] posté le 09/11/2018 13:21:00 par Oceane33
merci pour vos messages.
j'attends la chimio par voie orale donc pour le moment ça va mais l'idée du PAC me fait peur d'une part et d'autre part je ne veux pas/plus de traitement lourd et avoir/garder une certaine qualité de vie qui depuis 11 ans a été sérieusement entachée...j'ai déjà fait une croix sur ma carrière pro ce qui a été super dur ; le fait que mon oncologue me parle d'invalidité pour la 1ère fois en 11 ans de traitement est significatif de l'avancé de mon cancer et nous le savons toutes plus on est jeune plus le cancer est agressif : j'ai commencé à 34 ans ce qui représentait moins de 5% des femmes .. je constate avec effroi et tristesse qu'il y a de + en + de jeunes femmes touchées : le cancer est vraiment la maladie du 21 ème siècle ...
à bientôt et merci pour nos échanges Océane.
A Oceane33🌺;😘;   [265675] posté le 07/11/2018 16:10:00 par Carambole
Bonjour,
Je comprends parfaitement ton rejet du PAC. S’il est motivé par la peur de la douleur lors de la pose, réalisé sous anesthésie locale 99 fois sur 100, je comprends car personnellement j’ai eu très mal.
Certaines te diront qu’elles n’ont rien senti, ou presque, et que l’anesthésie locale est efficace, etc...
Bien sûr, sous anesthésie générale il n’y a aucun problème de douleur.
Après la pose, tu as juste une gêne locale la première journée et la première nuit bien maîtrisée par la prise d’antalgique (Ixprim - association paracetamol tramadol), et on finit par s’habituer à la présence du boîtier qui, s’il est bien placé et pas trop centré (comme ce fut mon cas, il était un peu trop centré), est bien pratique pour les cures en épargnant les veines.
Je l’ai quand même gardé 3 ans, et il ne m’empêchait pas du tout de vivre normalement. Avant chaque cure, j’appliquais le patch Ella à la lidocaïne, et je ne sentais absolument pas les injections.
Je ne regrette pas d’avoir eu ce PAC, même si j’ai eu mal, car il est vraiment nécessaire pour les chimios en injection.
Évidemment, tu es totalement libre de ton choix. Ton corps t’appartient.
Gros bisous et je t’envoie toutes mes pensées positives. Arielle😘;🌺;🍀;🍀;🍀;🌸;
Oceane33   [265672] posté le 07/11/2018 15:21:00 par joe78,
Pourquoi ne veux tu pas de Pac?
Le mien à été posé lors de la reprise de ma tumorectomie, donc sous AG. J'ai eu une petite gêne, style début de torticolis, pendant quelques jours, soulagée par le paracétamol. Je l'ai toujours et ne le sens pas. Dans la vie de tous les jours je fais tous les mouvements dont j'ai besoin sans y penser. Je fais du yoga , je jardine, bricole et tout ce que j'ai envie de faire.
Le Pac est un vrai confort lors des chimio. L'infirmière pique dedans et c'est fini. Tu mets un patch d'emla 1h à 1h30 avant le rdv et tu ne sens rien.
Les produits de chimio fragilisent les veines et après quelques séances ça devient difficile de trouver une veine qui supporte la chimio.
Le dernier mot te reviens de toute façon, le médecin ne peut t'imposer quelque chose .
Bon courage!
non au port à cath (PAC) !   [265668] posté le 07/11/2018 13:06:00 par Oceane33
bonjour à toute,
j'ai lu avec attention vos messages sur le PAC et je n'en veux pas. Je suis sous traitement depuis 11 ans (j'ai 45 ans ) le dernier traitement d'hormonothérapie n'a marché qu'un an (ibrance + faslodex). Je rechute actuellement : j'ai 2 petits foyers (en haut du sein + plèvre). je vais bientôt commencer la chimio par voie orale mais j'ai bien vu lorsque j'ai dit à mon oncologue que je ne voulais pas de PAC, ça l'a "gênée" : j'ai bien conscience que si la chimio orale ne fonctionne pas ...ça va poser un VRAI PB !
merci pour vos expériences.
A bientôt.
retrait PAC   [265269] posté le 26/10/2018 11:44:00 par marité65,
Bonjour,

Pour moi la pose du port à cath a été trés douloureuse. Aussi, lorsque le chirurgien qui m'a opérée m'a proposé de l'enlever en même temps que l'intervention, donc sous anesthésie générale, je n'ai pas hésité une seconde. Maintenant, avec du recul, je me dis que si K doit revenir, il va falloir repasser par la case "pose du port à cath" et ça, rien que d'y penser, j'appréhende. Mais bon, peut-être que K ne reviendra pas..... Je pense que la décision appartient à chacune en fonction aussi de ce que leur dit leur médecin/chirurgien.
Amitiés
P.A.C   [265266] posté le 26/10/2018 10:47:00 par marthe62,
je crois aussi que cela dépend de notre maladie. Un K sans métastase a moins de risque de récidiver...pour ma part ayant d'emblée des métastases osseuses, l'onco a préféré me le laisser après la première chimio au cas ou....et il a eu bien raison. Quatre ans plus tard il vient de me resservir pour refaire une chimio (taxol) et il fonctionne très bien. Je n'avais pas insisté pour l'enlever car il ne me gênait pas et puis j’appréhendais de devoir en reposer un si besoin. Bonne inspiration sur le coup!!! Il faut donc bien peser le pour ou le contre avec son médecin je pense. Bien amicalement. Martine
A martineboun16🌺;   [265265] posté le 26/10/2018 10:26:00 par Carambole
Bonjour Martine,
La décision du retrait du PAC est difficile et personnelle, en effet.
Pour certaines, c’est une sécurité, pour d’autres sa vue finit par devenir insupportable.
Avec un cancer du sein triple négatif, je l’ai gardé 3 ans (janvier 2015 à février 2018).
Je ne le supportais plus du tout, mais surtout j’avais très peur d’avoir très mal comme lors de la pose.
La dépose s’est faite sans aucune douleur.
Je t’envoie toutes mes ondes positives. Bisous, amitié, Arielle😘;🍀;🍀;🍀;
Retrait PAC   [265259] posté le 26/10/2018 09:32:00 par martineboun16,
Bonjour,
Certaines d'entre vous posent la question du délai pour le retrait du PAC. Il m'a été enlevé mardi dernier, soit 6 mois après ma dernière cure de chimio.
J'avais insisté auprès du radiothérapeute, lui me disait pas avant 2 ans. Mais comme il me prescrivait l'hormonothérapie (Arimidex), et que c'est pour éviter les récidives, je ne voyais pas l'intérêt de garder le PAC plus longtemps, puisque je n'allais pas récidiver... Il ne me gênait pas plus que cela physiquement, mais je le détestais, je ne pouvais que l'effleurer. Sa vue et son contact ne me renvoyait que des choses négatives.
Bien heureuse de mon choix, mais sans doute pas à conseiller. C'est juste mon témoignage, car je lis que le PAC n'est jamais retiré avant un an au moins...
Bon courage à vous tous et toutes.
Martine
1227 carpediem    [264261] posté le 30/09/2018 11:20:00 par Eive,
Je te rassure tout de suite, si on te propose la pose dans le bras, tu pourras continuer à dessiner ☺;️;
Bien sûr, c'est un peu gênant juste après la pose, pendant 2-3 jours, un petit peu douloureux, mais pas du tout au point d'être invalidant. En tout cas, ce n'est pas l'expérience que j'ai eue.
Et après, je l'ai oublié !
J'espère vraiment que c'est ce qu'on le te proposera.
Tiens-nous au courant !
Bises et douce journée à toi,
Sylvie
A Eive   [264253] posté le 30/09/2018 07:07:00 par 1227carpediem,
Merci de tout coeur de ton témoignage. J'espère que cette nouvelle localisation qui me sera certainement proposée ne m'empêchera pas de dessiner (plusieurs heures par jour = mon petit bonheur). Bon courage à toi aussi et merci d'avoir pris la peine de m'envoyer ce message. Belle journée
1227 carpediem, PAC   [264245] posté le 29/09/2018 16:47:00 par Eive,
Bonjour Christine,
En raison un problème de nécrose suite à la mastectomie, le chirurgien a refusé que la chambre implantable soit posée en sous-claviculaire, c'est à dire thoracique. Il trouvait que la proximité de la zone de nécrose augmentait le risque d'infection locale.
On me l'a donc installée dans le bras opposé à celui du curetage axillaire.
Juste au-dessus du coude, du côté de la face intérieure du bras.
C'est un emplacement possible, que j'ai très bien supporté, pas du tout invalidant, et discret.
Je te souhaite qu'on te le propose, à moins d'une contre-indication locale ??
Bises amicales, je te trouve très courageuse et ouverte à la vie dans ton parcours bien difficile.
Sylvie
3ème port à cathéter   [264242] posté le 29/09/2018 15:46:00 par 1227carpediem,
Bomjour,

Y aurait il un témoignage de l'installation d'un troisième PAC, les deux premiers étaient sous-claviculaires, mais le chirurgien avait eu de la peine à installer le deuxième. Quels seraient les autres endroits pas trop invalidants ? Merci de m'avoir lue
MamanNinou    [261257] posté le 05/07/2018 13:43:00 par mariemo,
Bonjour,

Le mien a été enlevé assez tôt, en 2015 (je ne me souviens même plus à quel moment). Je suis dans la case récidive depuis jan 2018, et suis repartie en chimio en hôpital de jour de jan à mai. On ne m'a pas reposé de port à cath car récidive médiastin, ganglions médiastin et cervicale avec des compressions veine etc... Donc surtout pas de chambre implantable, cela aurait été compliqué et dangereux pour moi à cause del a compression de la veine. Tout ça pour te dire qu'il n'y a pas de logique, dans mon cas je suis bien contente de ne plus en avoir car cela me gênait. La chimio s'est bien passée en passant par les veines en direct malgré les difficultés de trouver une veine. J'ai cru entendre qu'on les enlever de plus en tôt pour éviter les complications. Il ne faut pas penser récidive car même si malheureusement cela arrive, il y a d'autres traitements aussi. Actuellement j'ai un traitement à domicile (per os).
Mariemo
MamanNinou   [261256] posté le 05/07/2018 12:40:00 par Elpis
Cela fait 3 ans que je porte le mien (cancer TN pour moi aussi). Il m'avait été dit que je le porterai pendant 5 ans (pour des raisons liées à la récidive, mais aussi à l'engorgement de la salle d'opération...). Lors de mon dernier contrôle en mai (2 ans depuis la fin du protocole), j'ai évoqué son retrait. Le chir me conseille de le garder encore un peu, sauf si je souhaite vraiment le retirer.

Ce n'est pas le cas. Il est discret, ne me gène pas au quotidien. J'ai même tendance à l'oublier. Je ne suis pas pressée de retourner dans la salle d'opération. Je profite de l'arrêt des soin.
Surtout, pour moi, il ne symbolise pas tant la maladie que le fait que je m'en suis sortie. Curieusement, le retirer serait me replonger dans un soin lié au cancer, me remettre dans un statut de malade qui est dernière moi. Pour l'instant je l'accepte, comme la cicatrice de ma tumeroctomie et les points de tatouage indélébiles. Ils font partie de l'histoire de mon corps. Mais, je l'enlèverai sans doute dans quelques mois, lorsque les médecins me le proposeront.

Donc tu peux effectivement insister pour le faire retirer ou l'oublier quelques temps. Mais il s'agit de ta décision, car, sauf erreur de ma part, sur le plan médical c'est assez indifférent (sauf à devoir le réimplanter en cas de récidive. Cette éventualité, n'étant qu'incertaine, il faut vivre dans le présent).

102 |  101 |  100 |  99 |  98 |  97 |  96 |  95 |  94 |  93 |  92 |  91 |  90 |  89 |  88 |  87 |  86 |  85 |  84 |  83 |  82 |  81 |  80 |  79 |  78 |  77 |  76 |  75 |  74 |  73 |  72 |  71 |  70 |  69 |  68 |  67 |  66 |  65 |  64 |  63 |  62 |  61 |  60 |  59 |  58 |  57 |  56 |  55 |  54 |  53 |  52 |  51 |  50 |  49 |  48 |  47 |  46 |  45 |  44 |  43 |  42 |  41 |  40 |  39 |  38 |  37 |  36 |  35 |  34 |  33 |  32 |  31 |  30 |  29 |  28 |  27 |  26 |  25 |  24 |  23 |  22 |  21 |  20 |  19 |  18 |  17 |  16 |  15 |  14 |  13 |  12 |  11 |  10 |  9 |  8 |  7 |  6 |  5 |  4 |  3 |  2 |  1 | 

Les Impatientes c'est maintenant aussi une association à but non lucratif !
Soutenez la lutte contre le cancer du sein en soutenant Les Impatientes


Rechercher dans ce forum

 
Gardez à l'esprit que vous ne pourrez obtenir ici que des témoignages personnels et en aucun cas un avis médical
Seules les personnes qui connaissent votre dossier médical et vos antécédents sont aptes à donner un avis éclairé. Nous ne pouvons que vous encourager à entamer / approfondir le dialogue avec le corps médical qui vous suit. Merci d'en tenir compte dans vos échanges.

Ces forums sont consacrés uniquement au cancer du sein. Pour les autres formes de cancer, nous ne sommes pas aptes à répondre à vos attentes.

Chaque personne doit garder à l'esprit ces quelques règles simples :
  1. Abstenez-vous de tout avis médical. Personne ici n'est médecin. Vous partagez votre vécu de la maladie, rien de plus.

  2. Ne citez pas de noms de médecin ou de laboratoire

  3. Postez dans le forum adéquat, vous aurez plus de chance d'avoir des réponses pertinentes.

  4. Soyez concises. Faites des messages courts, ou à défaut, denses. Donnez un titre signifiant à vos messages. Evitez les hors sujets qui seront supprimés

  5. Utilisez les adresses mail personnelles pour converser de manière privée. Pour parler de la pluie et du beau temps, pour donner des nouvelles, conversez par email. Demandez aux personnes à qui vous écrivez si elles sont d'accord pour entamer un échange par mail avant d'inonder leur boîte.

  6. N'incluez pas les gens, sans leur avoir demandé leur autorisation, dans des listes de distributions de blagues, d'images, de powerpoint, etc.

  7. D'une manière générale... soyez sympa :) Tout le monde a le droit de donner son avis et les avis différents du vôtre sont autorisés (si si :))) Traitez les autres comme vous aimeriez qu'on vous traite : avec écoute, respect et attention. Evitez les jugements de valeur. Tout emportement ou insulte seront immédiatement supprimés, ainsi que les réponses qui y seront faites.
Les modératrices
Les impatientes : le premier réseau de femmes atteintes du cancer du sein. Pour celles qui ne veulent plus subir la médecine en étant simples patientes, pour celles qui ont envie de prendre leur santé en main, pour celles qui pensent que la vie n'attend pas : c'est ici et maintenant.
Les Impatientes sont aimablement hébergées par Agarik depuis 2001.