Reprendre une activité normale [Poster un message]

Merci de ne poster votre message qu'une seule fois et dans un seul forum. Tout message à caractère commercial (pour faire connaître un livre, un site, un guru, un remède miracle contre le cancer, etc.) et qui plus est s'il est posté sur plusieurs forums, entraînera automatiquement la fermeture de votre compte et la suppression de tous vos messages.

826 messages - page 34
marielou38   [250781] posté le 31/08/2017 14:01:00 par ksenya31,
Bonjour,

J'ai eu le même problème que toi. Bien sûr dans un contexte différent, mais j'ai été obligée de faire intervenir le médecin de prévention. Je suis aussi fonctionnaire et pour que ma direction comprenne que je ne pouvais pas assurer physiquement, j'ai d'abord contacté le comité médical et le médecin du travail qui m'avait accordé le CLM. Puis, eux m'ont dit de contacter le médecin de prévention. Lui-même a dit qu'il ne pouvait faire que des préconisations et que si elle n'était pas suivie, je devrais soit contacter le service RH de mon ministère de tutelle, soit demander aux syndicats d'intervenir.

Avant d'en arriver là, je suis venue avec la préconisation et j'ai menacé de porter plainte car mes droits n'étaient pas respectés... J'ai obtenu ce dont j'avais besoin.

Par contre, cela signifie en effet d'accepter la maladie... Et de se battre pour sa vie!

Courage!
Clara
@marielou   [250779] posté le 31/08/2017 13:25:00 par annabelb,
si je comprends bien. tu as obtenu un mi-temps thérapeutique mais on t'as positionné sur les activités de travail les plus fatigantes de ton métier et dans un contexte de travail dégradé puisque tu bosses avec des collègues moins compétents et habiles que toi. Si ce que j'en comprends est bien la situation, on a traiter ton problème de manière assez perverse puisque ton mi-temps répond à un besoin de reprendre une activité professionnelle aidante psychologiquement si celle-ci tient compte de ta moindre résistance à la pénibilité de certaines tâches (puisque contrairement à la plupart des gens tu mets tes forces dans la gestion des effets de l'hormonothérapie).
De plus, comme tu travailles dans le soin à la personne on te mets dans un malaise éthique c'est à dire "soit je me préserve mais je fais mal mon job et suis donc moins une bonne professionnelle et je néglige alors mes patients, soit je ne tiens pas compte de ma situation physique et dans ce cas je vais droit dans le mur et pense ne plus être en capacité de travailler".
bref, ils te traitent de façon très inhumaine, ce qui ne m'étonne qu'à moitié. Je crois qu'il est important que tu sois assurée que cette situation de craquage est de leur fait et non du tien. Aller voir la médecine du travail pour avoir un poste adapté peut être une solution bien que je t'encourage à prendre un conseil auprès d'un syndicat (compétent) pour être assurée que la démarche ne va pas se retourner contre toi.
Si ce que dis ta chef de service est vrai alors tu pourras peut-être être orientée vers un service qui correspond à ton besoin actuel qui est de travailler mais avec des activités professionnelles qui te feront du bien plutôt que de t'emprisonner dans un sentiment de maladie.
Prends soin de toi et remet les responsabilités là où elles sont car je pense que c'est tes managers qui ne sont pas à la hauteur.
Courage.
Annabel
je fais comment moi !   [250777] posté le 31/08/2017 12:50:00 par marielou38,
J'ai repris mon travail en temps thérapeutique deux mois après la radiothérapie, et je suis sous hormonothérapie depuis. Premier essai, deux mois après, j'ai craqué physiquement, je suis soignant éducatif dans un foyer adultes handicapés en statut de fonctionnaire, donc je craque arrêt d'un mois puis s'ensuivent les vacances d'été. Retour au boulot depuis deux jours, rencontre avec ma chef de service qui ne veut que se déculpabiliser vis à vis de ma situation - vous êtes en mi temps thérapeutique ! oui 8h-11h30 heures des accompagnements à la toilette ou 17h30 20h30 idem, Je reviens avec une équipe avec des remplaçants donc surcharge de travail 10 toilettes dans la matinée, je ne dis rien, deux jours après donc cette nuit je craque, j'ai mal de partout, je suis épuisée par mon traitement, rien ne se voit. J'essaye une demande de mutation dans un service moins lourd physiquement, je suis en attente d'une réponse, mon courrier décrit plus mes compétences, mais j'ai l'impression que d'ici peu je vais encore devoir me battre donc fatigue supplémentaire... Ma chef de service me croise et me dit "je pense que dans votre cas, il faudra faire intervenir la médecine du travail pour vous aider à obtenir votre mutation. Quoique je fasse, il va falloir que je prenne ce statut de malade, d'incapacité. Je le vis déjà psychologiquement et physiquement dans mon être chaque jour. Mais rien ne se voit, donc je fais comment moi !
Réponse à fanny92    [249713] posté le 24/07/2017 19:53:00 par Originalepascale,
Bonsoir ,
Je dois moi aussi reprendre le travail , je pense en janvier 2018 si tout va bien . Je suis allée voir une assistante sociale de la cpam (je suis dans le privé aussi ) qui a répondu à mes interrogations et qui m à rassurée ! Dans un premier temps , il est possible de faire un essai encadre pour vérifier que ton état physique te permettra de tenir à ton poste . Tu restes en maladie et tu vas travailler de 1 à 3 jours à l essai . Ceci est soumis à l accord du médecin traitant , du médecin du travail , de l employeur et du médecin conseil . Ensuite tu peux reprendre toujours avec l accord du médecin traitant et du travail , en temps partiel thérapeutique . 30 , 50 , 70 % , à déterminer en fonction de ton état . Ton employeur te règle le temps de travail effectué , puis tu envoies ta fiche de paie à la secu qui te règle le complément pour arriver à un temps plein . Ce qui est embêtant c est qu il y a un décalage pour le règlement secu puisqu ils règlent après avoir reçu la fiche de salaire . En le sachant il faut prévoir .... Ce temps partiel peut durer jusqu a 6 mois . Pour les congés payés , je n ai pas la réponse . Je vais demander un report de mes congés payés afin de ne pas les perdre (conseil d une collègue qui a été en arrêt longue durée ) , et je m arrangerai avec mon employeur . Je tiens à garder mes CP pour l année de reprise . Je ne me vois pas travailler 1 an sans CP si tout à ete solde avant ! Fais attention à ca ! Et si tu es encore fatiguée , tu continues en arrêt . L assistante sociale a insisté sur le fait que j avais droit à 3 ans ( temps partiel inclus ) d indemnisation , et qu il fallait que je prenne le temps de me reposer apres la chimio qui nous met bien à plat quand même . J espère t avoir aidé , le mieux est d anticiper ta reprise en allant en parler avec une assistante sociale de la cpam , et avec le médecin du travail . Je vais prendre rendez vous avec lui prochainement . Bonnes soirée
Pascale
mi-temps thérapeutique   [249710] posté le 24/07/2017 10:36:00 par annabelb,
voici un lien

https://www.aide-sociale.fr/temps-partiel-therapeutique/

perso j'y pense aussi parce que j'ai de long trajets pour aller au boulot (500km/sem). mais je n'en ai pas encore fais l'expérience. Ma directrice est actuellement en mi-temps théra et touche son salaire global. (on a aussi une prévoyance et je ne sais pas si cela joue)
mon cas risque d'être plus complexe car non seulement je en suis pas à temps plein mais j'ai 2 employeurs donc si certaines d'entres vous ont été dans la même situation dites moi comment ça se passe.
Mi temps thérapeutique    [249698] posté le 23/07/2017 12:26:00 par Fanny92
Bonjour à toutes,

J'aurais besoin de vos lumières 🙂;
Je suis encore en pleine chimio mais je me pose déjà des questions par rapport à la reprise du travail.
Je suis en arrêt maladie depuis le 31/03 et je pense être prolongée au moins jusqu'à la fin de l'année (je dois terminer ma chimio puis opération et radiotherapie).
Financièrement, je suis à 50% de mon brut payé par la sécu et 40% par la prévoyance.

Quelles sont les options qui se présenteront à moi pour la reprise?
Comment est financé le mi temps thérapeutique?
Puis je prendre des congés payés avant ma reprise pour pouvoir souffler?
Je travaille dans le privé pour info 😉;

Merci à vous 🙂;
Reprise du travail...   [249695] posté le 23/07/2017 01:39:00 par Inoxydable,
J'ai été en arrêt à temps complet pendant 7 mois puis en temps partiel thérapeutique pendant seulement 2 mois...C'est tellement peu d'autant que j'ai insisté pour une reprise 4 jours par semaine . J'ai du convaincre les médecins et surtout le médecin du travail.

C'est dur après une tumorectomie, suivie d'une mastectomie, de chimio et de radioT...peu de temps pour me poser !

J'ai choisi aussi de ne plus me cacher derrière des cheveux teints ...J'assume crânement mes très beaux cheveux blancs qui se sont mis à boucler, ...je brise donc "un code" car en entreprise c'est tellement rare chez une femme !

Je ne le regrette pas aujourd'hui. J'ai retrouvé "mes marques" et à mon âge c'est aussi pour moi une autre victoire. J'ai fêté mes 65 ans !

Marie

Dé-correction brevet 😉;   [248675] posté le 16/06/2017 11:41:00 par MelleCL,
Chère Blandine75, profitons donc de notre "chance" au cas où ils nous re-convoquent l'an prochain pour les deux jours 😒;
Bonne dernière ligne droite avant les vacances du coup 💋;
Correction brevet / MelleCL   [248666] posté le 16/06/2017 09:32:00 par Blandine75,
Bonjour à toute,
MelleCL, j'ai envoyé un mail à l'adresse qui figurait sur la convocation:réponse 48 heures plus tard, j'étais moi aussi "dé-convoquée"... Parfois, les choses se passent plus simplement qu'on ne l'imagine.
Je suis contente pour toi!
Bises!
Correction brevet    [248648] posté le 15/06/2017 21:28:00 par MelleCL,
Coucou Blandine75,

J'ai reçu moi aussi ma convocation pour 44 copies de français à corriger alors que je suis à temps partiel, ce qui est avait déjà été le cas les deux années précédentes car je suis à temps partiel sans complément de salaire. Cette fois, n'étant pas rapide pour corriger (je suis toujours la dernière à partir du centre d'examen) j'ai appelé le numéro indiqué pour demander à avoir moins de copies (je suis bien moins payée que les collègues dont certains n'ont même pas été convoqués) ; du coup ils m'ont "dé-convoquée" comme ils m'ont dit.
Je n'en Demandais pas tant... mais ça compensera les deux dernières années où rien ne m'a été épargné !
En bref, appelle. Et tu verras bien.
Blandine   [248646] posté le 15/06/2017 20:45:00 par ksenya31,
Bonsoir Blandine,

Je confirme les propos précédents car je me suis aussi heurtée à l'administration...

Le mi-temps thérapeutique veut dire que tu dois effectuer la moitié d'un temps plein, tant en terme de face à face pédagogique, qu'en terme de préparations, corrections, ...

Tu dis que tu es convoquée pour les corrections du brevet, mais quel est ton emploi du temps en ce moment?

Si tu continues tes enseignements, tu peux légitimement refuser cette convocation au titre de ton mi-temps.
Et, pour que les choses soient claires, je te conseille d'aller voir le médecin du travail qui précisera par écrit les conditions de ton mi-temps, et donc de ton emploi du temps (dans mon cas : 2 journées de 8h00 mais espacées par 1 ou 2 jours).

Je trouve terrible de toujours devoir rappeler ce qu'on a vécu pour faire valoir nos droits... mais une fois qu'on est passé par là, le système accepte notre différence.

Bien à toi,
Clara
Blandine-mi temps thérapeutique    [248583] posté le 13/06/2017 19:20:00 par Epicurette,
Bonjour,

Je travaille dans le privé et je suis à 3 journées complètes de mi temps thérapeutique dans la semaine . Le mi temps peut être aménagé comme tu le souhaites avec accord du médecin conseil et travail. Mais si initialement tes durées de travail étaient prévues sur des demi-journées et non journée complètes alors je pense que tu peux le contester.

Bises
correction des examens    [248567] posté le 13/06/2017 13:22:00 par Atlas
Bonjour Blandine , je ne sais pas si c'est" normal" mais durant mon mi temps thérapeutique de 2013-2014 , j'ai été de correction des épreuves du baccalauréat . Cela ne m'a pas dérangé , j'étais tellement contente que tout redevienne comme avant , j'avais retrouvé la forme ! Mais on est toute différente, si cette charge de travail est trop importante , fais le savoir à ton administration . ! Bon courage !
Rappel : triple négatif , fin des traitements en septembre 2013.
Blandine 75   [248566] posté le 13/06/2017 11:33:00 par fanfan4511,
Bonjour Blandine, tu peux contester cette convocation car en étant en mi temps thérapeutique tu n'as pas le droit de travailler plus d'une 1/2 journée ( 3,5h) . Peut être que le service qui choisit les professeurs n'a pas l'information de ton statut professionnel actuel. Bon courage
Educ Nat convocation correction brevet   [248561] posté le 13/06/2017 09:39:00 par Blandine75,
Bonjour à toutes,
Je viens, à ma grande surprise, de recevoir ma convocation pour le brevet pour deux jours. Est-il normal d'être de correction (8 heures au moins par jour) alors qu'on est en mi-temps thérapeutique?
Retour à la vie "normale"   [248043] posté le 30/05/2017 16:29:00 par azimutant31,
Bonjour à toutes les impatientes,
Notre questionnaire sur la reprise du travail est encore ouvert jusqu'à fin juin, nous avons reçu 766 réponses, alors prenez 5 minutes pour nous faire part de vos soucis, expérience car nous allons porter votre voix de patientes
Vous trouverez le lien sur notre page Facebook la vie apres ou le site internet www.lavieapres.fr ou directement en cliquant sur le lien suivant:
https://fr.surveymonkey.com/r/LaVieApres
Nous vous tiendrons informées pour celles qui le souhaitent de l'analyse.
Merci pour nous toutes
Bien à vous
Précision pour Christ68   [247978] posté le 29/05/2017 06:14:00 par Carambole
Concernant l'arrêt de travail de 3 mois, c'est le rôle de ton médecin-traitant (référent).
Il n'y a aucune raison pour que cela pose un problème. Il fait le lien entre les spécialistes et la sécurité sociale.
Bises, Arielle🍀;
à Christ68   [247973] posté le 28/05/2017 23:18:00 par isabelleDeParis,
En ce qui te concerne, les traitements ne sont pas terminés après la radiothérapie puisque tu as des injections d'Herceptine et de l'hormonothérapie.

Il va te falloir apprivoiser les effets secondaires de l'hormonothérapie (douleurs articulaires, insomnie, vertige, etc...) ainsi que de l'Herceptine.

Donc reprendre avant ces 2 traitements c'est très risqué (enfin pour toi) car si les effets secondaires sont trop importants même en mi-temps thérapeutique tu risques de t'épuiser. Bien entendu, ta radiothérapeuthe plane puisqu'elle pense qu'il suffit de travailler pour ne plus subir les effets secondaires des traitements... Mais elle n'est pas méchante car se remettre au travail permet d'éviter la déprime très fréquente après les traitements.

Sache qu'il faut plus d'1 an pour se remettre d'une chimio (nombreux sont les effets secondaires que l'on va traîner après pendant des mois: fatigue, douleurs diverses, perte de mémoire, insomnie, etc...).

Concernant la prolongation de ton arrêt de travail, il faut mieux la demander à ton cancérologue ce qui te permettra d'avoir 3 mois sans problème.

Bon courage à toi,
Isabelle
A Christ68   [247964] posté le 28/05/2017 16:48:00 par Carambole
Je partage TOTALEMENT l'indignation et l'avis de fanfan4511, La radiothérapeute n'a absolument pas à intervenir dans ton arrêt de travail. Et je te donne le même conseil que fanfan : demander à ton médecin-traitant une prolongation de l'arrêt. Courage, de tout cœur avec toi. Bisous, amitié, Arielle🍀;❤;️;
Christ68   [247963] posté le 28/05/2017 14:36:00 par fanfan4511,
J'ai été très surprise voire presque en colère de la démarche de ta radiothérapeute. Effectivement, il me semble normal que tu puisses prendre un peu de temps avant la reprise du travail afin d'une part de récupérer et surtout pour te " reconstruire" psychiquement, réapprendre à vivre sans le rythme des traitements, retrouver un peu d'insouciance si cela est possible et surtout du plaisir. Une fois de plus, il faut " se battre" ... Un an complet d'arrêt de travail pour un cancer, ce n'est pas excessif, le corps est fatigué. Tu ne vas pas " voler" des vacances à la sécurité sociale, tu mérites un peu de temps. Demande à ton médecin traitant une prolongation de ton arrêt. Courage, encore un combat....
42 |  41 |  40 |  39 |  38 |  37 |  36 |  35 |  34 |  33 |  32 |  31 |  30 |  29 |  28 |  27 |  26 |  25 |  24 |  23 |  22 |  21 |  20 |  19 |  18 |  17 |  16 |  15 |  14 |  13 |  12 |  11 |  10 |  9 |  8 |  7 |  6 |  5 |  4 |  3 |  2 |  1 | 

Les Impatientes c'est maintenant aussi une association à but non lucratif !
Soutenez la lutte contre le cancer du sein en soutenant Les Impatientes


Rechercher dans ce forum

 
Gardez à l'esprit que vous ne pourrez obtenir ici que des témoignages personnels et en aucun cas un avis médical
Seules les personnes qui connaissent votre dossier médical et vos antécédents sont aptes à donner un avis éclairé. Nous ne pouvons que vous encourager à entamer / approfondir le dialogue avec le corps médical qui vous suit. Merci d'en tenir compte dans vos échanges.

Ces forums sont consacrés uniquement au cancer du sein. Pour les autres formes de cancer, nous ne sommes pas aptes à répondre à vos attentes.

Chaque personne doit garder à l'esprit ces quelques règles simples :
  1. Abstenez-vous de tout avis médical. Personne ici n'est médecin. Vous partagez votre vécu de la maladie, rien de plus.

  2. Ne citez pas de noms de médecin ou de laboratoire

  3. Postez dans le forum adéquat, vous aurez plus de chance d'avoir des réponses pertinentes.

  4. Soyez concises. Faites des messages courts, ou à défaut, denses. Donnez un titre signifiant à vos messages. Evitez les hors sujets qui seront supprimés

  5. Utilisez les adresses mail personnelles pour converser de manière privée. Pour parler de la pluie et du beau temps, pour donner des nouvelles, conversez par email. Demandez aux personnes à qui vous écrivez si elles sont d'accord pour entamer un échange par mail avant d'inonder leur boîte.

  6. N'incluez pas les gens, sans leur avoir demandé leur autorisation, dans des listes de distributions de blagues, d'images, de powerpoint, etc.

  7. D'une manière générale... soyez sympa :) Tout le monde a le droit de donner son avis et les avis différents du vôtre sont autorisés (si si :))) Traitez les autres comme vous aimeriez qu'on vous traite : avec écoute, respect et attention. Evitez les jugements de valeur. Tout emportement ou insulte seront immédiatement supprimés, ainsi que les réponses qui y seront faites.
Les modératrices
Les impatientes : le premier réseau de femmes atteintes du cancer du sein. Pour celles qui ne veulent plus subir la médecine en étant simples patientes, pour celles qui ont envie de prendre leur santé en main, pour celles qui pensent que la vie n'attend pas : c'est ici et maintenant.
Les Impatientes sont aimablement hébergées par Agarik depuis 2001.