Tamoxifène [Poster un message]

Merci de ne poster votre message qu'une seule fois et dans un seul forum. Tout message à caractère commercial (pour faire connaître un livre, un site, un guru, un remède miracle contre le cancer, etc.) et qui plus est s'il est posté sur plusieurs forums, entraînera automatiquement la fermeture de votre compte et la suppression de tous vos messages.

3817 messages - page 191
talassotherapie   [216489] posté le 24/07/2014 00:07:00 par k.farida,
salut les filles ,est ce je peux aller dans un centre de talassotherapie j j'ai subi chir,chimio, radio et enfin tamo,merci a toutes
sunnylife(correction du message)   [216181] posté le 14/07/2014 01:29:00 par k.farida,
merci de m'avoir répondu tu me rassures je souhaite seulement que ça ne va pas durer longtemps salut tout le monde
sunnylife   [216180] posté le 14/07/2014 01:27:00 par k.farida,
merci de m'avoir répondu tu me rassures je souhaite seulement que ça va durer longtemps salut tout le monde
k.farida   [216162] posté le 13/07/2014 10:15:00 par SunnyLife,
Le tamoxifène crée une irrégularité des cycles, parfois des saignements. Ne panique pas. Il faut environ 6 mois pour que le corps "s'habitue" au traitement. En plus, tu es en pré ménopause et tes cycles sont perturbés de toutes façons.
Tu auras à faire une echo pelvienne après 3 mois pour surveiller l'endomètre. puis ensuite tous les six mois. Le plus souvent ça se passe bien. Il y a fréquement des kystes fonctionnels des ovaires, mais c'est banal sous tamo, et pas inquietant.
saignement gyne sous tamo   [216157] posté le 13/07/2014 00:06:00 par k.farida,
salut les filles , j'aimerai savoir si l'une de vous a eu des saignements au niveau du vagin sous tamoxifene,j'en suis juste a mon premier mois ( je suis pré- ménopausee) et j ai eu quelques saignements aujourd'hui, dois-je consulter en urgence?donnez-moi votre avis svp merci
satanées bouffées de chaleur   [215716] posté le 26/06/2014 22:14:00 par anso91,
Après des mois d'hésitation, et d'espoir que ça se tasse de soi-même -mais en vain, ça y est: j'ai rdv avec un oncologue qui pratique l'auriculothérapie le 8 juillet prochain. Il faudra attendre un peu dans le temps voir si c'est efficace, au moins un cycle entier pour mesurer les progrès. Et puis je pourrais vous tenir au courant. Bon pour moi, c'est en clinique privée, 75 euros, remboursés 0... c'est aussi pour ça l'hésitation!!! Si ça ne marche pas, c'est de la carotte! Mais j'en ai trop marre alors au diable l'avarice ;o)
Je croise les doigts...
A toutes celles qui transpirent, vous avec toute ma compréhension -ras le bol de suer!!!!!!!!!
Bouffées de chaleur   [215711] posté le 26/06/2014 18:48:00 par millie,
Je prends Manaé, (sans hormone, ni soja) avec l'approbation de ma gyné. Ceci dit, les bouffées de chaleur peuvent être très supportables et les femmes en période de ménopause y échappent très rarement, alors...
En tout cas, il vaut mieux ne rien prendre, sans avis médical.
Ladyos   [215709] posté le 26/06/2014 17:35:00 par Petitbouddha,
Des filles autour de moi utilise l'auriculotherapie avec d'excellents résultats ( pas de douleur ni d'effets secondaires) C'est une oncologue de mon centre qui la pratique donc remboursée par la sécu en plus. Je ne l'ai pas encore testée car suis pas encore victime des bouffées de chaleur heureusement!
Biz à toutes
Millie, merci   [215708] posté le 26/06/2014 17:27:00 par ladyos,
Zut, moi qui me disais que ça pourrait être une alternative à un produit chimique de plus :-(
En tout cas merci pour cette précision de taille, du coup je ne comprends pas pourquoi mon onco m'en a parlé.
Je vais abandonner cette idée et lui poser la question la prochaine fois.
Attention!   [215702] posté le 26/06/2014 11:07:00 par millie,
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000462001&dateTexte&categorieLien=id
Certaines manipulations sont désormais interdites pour les ostéo et chiro (Article 3). malgré cela, ils sont encore très nombreux à outrepasser leur droits avec ce genre de méthode. C'est une des raisons qui font que je fuis cette spécialité... Pour les bouffées de chaleur, il existe bien d'autres solutions, bien moins... invasives!
ostéopathie internet et bouffées de chaleur   [215680] posté le 25/06/2014 14:45:00 par ladyos,
Bonjour à toutes,
j'ai rejoins depuis 3 jours le club privilégiées des tamoxigirls. Pour le moment RAS, mais j'ai bien compris que c'était une affaire de quelques jours.
Etant déjà en proie depuis la chimio à des passages bouffées de chaleur, mon oncologue m'a suggéré l'ostéopathie interne qui quand elle fonctionne aurait de bons résultats.
Avez-vous déjà eu recours à cette méthode que je découvre ?
Merci et bisous à toutes
Oups...   [215487] posté le 16/06/2014 21:31:00 par millie,
Prochain *contrôle* prévu dans 6 mois au lieu de 1 an, comme prévu initialement.
Tamo pas rigolo   [215486] posté le 16/06/2014 21:29:00 par millie,
Eh oui, le tamoxifène nous apporte à toutes, dans des proportions diverses, tout un lot de désagréments plus ou moins supportables. Concernant la dépression, elle peut être due à ces mois éprouvants de traitements lourds et à notre nouvelle condition de "sursitaires" de la maladie. Le tamo n'y est peut être pas pour grand-chose, même si cette dépression n'en est pas moins réelle, pour autant. Actuellement, je tente le sevrage des antidépresseurs que je prends depuis bientôt 2 ans...
La fatigue, bien présente aussi, survient n'importe quand: certains jours sont mieux que d'autres, sans qu'on sache vraiment pourquoi...
Ce qui m'ennuie actuellement, c'est l'épaississement de mon endomètre qui est à 8 mm. Rien d'alarmant selon la gyné, à condition que ça s'arrête, j'imagine. Prochain prévu dans 6 mois au lieu de 1 an, comme prévu initialement. Ca me fout la trouille, ça...
Est-ce que parmi vous, certaines ont connu cet épaississement qui serait resté dans les limites du raisonnable ou est-ce que quand ça démarre, ça ne s'arrête plus ??? Je prends le tamo depuis août 2013, soit environ 10 mois maintenant...
Prenez soin de vous, les cocottes
tamoxifène   [215471] posté le 16/06/2014 15:41:00 par isahen,
Bonjour,

Bienvenue au club! Les bouffées de chaleur semblent le lot de toutes. J'ai commencé le traitement il y a 4 mois et c'est vraiment pénible, mais depuis quelques jours, je prends ma pastille magique le soir maintenant avec un cachet d'Abufène et j'ai eu la sensation que les suées nocturnes sont moins nombreuses. A voir sur la durée donc. Quant aux angoisses, sont-elles seulement liées à l'arrivée inopportune des bouffées? As-tu essayé de te faire aider par un psychothérapeute? Ou qqun qui travaille sur les énergies? Ca peut vraiment aider, mais attention aux charlatans dans le dernier cas.
Ce qui me gêne le plus dans le traitement, c'est cette fatigue nouvelle qui perdure et que je n'arrive pas à évacuer. Je me sens plus fatiguée maintenant que lorsque je faisais ma radiothérapie, et pourtant j'ai continué à travailler et ne me suis jamais arrêtée.
Ressentez-vous aussi cette fatigue immense? Merci d'avance! et bon courage à toutes!
Agnesgnassou   [215399] posté le 13/06/2014 23:38:00 par Reve,
Bonsoir,
Ta question est très personnelel et je ne pense pas qu une impatiente ici te diras d arrêter le tamo.
Je l ai arrêté il y a 2 mois mais c est mon choix, ma vie et j ai pris la décision toute seule en sachant tous les risques que je prends et ce n est pas évident de vivre avec ça mais j assume !
Le tamo fait parti du protocole pour baisser les risques de récidive alors accroché toi du mieux que tu peux,
Un jour de passe est un jour de gagne !
Réfléchi bien tu es maître de ton corps et de ta vie.
Avec tout mon soutient
Bisous
agnesgnassou   [215365] posté le 12/06/2014 09:49:00 par anso91,
Bonjour,
Les bouffées de chaleur à gogo, je connais... J'ai connu dès la chimio où mes cycles se sont arrêtés et ça a été un petit enfer de suer ainsi toutes la journée et la nuit! Puis j'ai enchainé directement le tamo avant le retour de règles. J'en avais toujours autant. Quand j'ai repris le boulot, j'étais mal de sentir, comme toi, les bouffées de chaleur arriver, une sorte de vague de chaleur, de petite onde qui commence qq part dans le buste et qui me colle le feu aux joues en qq secondes. Ce que je peux te dire, au moins pour t'aider à persévérer c'est qu'au bout d'1 an, ça commençait un peu à se tasser et qu'aujourd'hui, au bout de 2 ans de prise de tamoxifène, les bouffées de chaleur sont toujours là, mais moins intenses, beaucoup moins, et à des moments précis de mon cycle -donc je sais qu'à d'autres, je n'en aurai plus du tout. De telle sorte que je les supporte bien mieux maintenant car je sais que sur un cycle, je devrais avoir 2 à 3 semaines sans rien, contre 2 semaines où ça revient crescendo. J'avais une piste pour une séance d'auriculothérapie à l'époque mais je n'ai finalement pas encore ressenti le besoin d'y aller, tellement mes coups de chaud sont devenus bien moins handicapants dans mon quotidien. Il arrive de moins en moins souvent que mes nuits soient hachées par des suées, et ça c'est déjà génial.
Les crises d'angoisse me semblent complètement psychologiques, liées à cette sensation d'étouffement soudain, et ma foi, je les comprends tout-à-fait. Quand on sent que ça arrive, y'a de quoi stresser en fonction de la situation où on est, avec qui on est, etc... Ca peut être un vrai handicap social. Puisqu'on sent arriver ces bouffées de chaleur, peut-être pourrais-tu travailler sur la respiration et la détente quand la situation te le permet. Perso, j'ai toujours un éventail dans mon sac au cas où et rien que sentir l'air frais sur mon visage, ça me détend, je sais que ça va passer vite. Le psychologique, c'est énorme, ça joue beaucoup.
Fais tout ce que tu peux pour ne pas arrêter ton traitement. demande de l'aide: par le bouche à oreille, cherche des alternatives comme l'homéopathie, l'acupuncture, l'auriculothérapie, la sophrologie et autres médecines parallèles qui, si elles ne feront peut-être pas disparaitre le phénomène, pourront sans doute l'amoindrir et t'aider à faire face mentalement à cette galère.
Bon courage, ne lâche rien! Tu vas y arriver!
Bises
Arrêter le tamoxifene   [215355] posté le 11/06/2014 22:40:00 par agnesgnassou,
Bonsoir,

J'ai commencer le tamoxifène il y a 5 mois environ, entr'autre des bouffées de chaleur insupportable. J'ai voulu changer d'hormonothérapie, on m'a donné par injection, effets secondaires, puissance 10000000000000 Donc j'ai repris le tamoxifène.
Ce qu'il y a c'est que les bouffées de chaleur me filent des crises d'angoisses maintenant.
Je les sens arriver par une sorte de piquotements dans le corps et ma crise d'angoisse s'enclanche.
Je pense de plus en plus sérieusement à arrêter ce traitement tout en faisant un contrôle gynécologique 1 fois par an. y a t-il quelqu'un qui en est arrivé là et qui s'en porte bien ?
191 |  190 |  189 |  188 |  187 |  186 |  185 |  184 |  183 |  182 |  181 |  180 |  179 |  178 |  177 |  176 |  175 |  174 |  173 |  172 |  171 |  170 |  169 |  168 |  167 |  166 |  165 |  164 |  163 |  162 |  161 |  160 |  159 |  158 |  157 |  156 |  155 |  154 |  153 |  152 |  151 |  150 |  149 |  148 |  147 |  146 |  145 |  144 |  143 |  142 |  141 |  140 |  139 |  138 |  137 |  136 |  135 |  134 |  133 |  132 |  131 |  130 |  129 |  128 |  127 |  126 |  125 |  124 |  123 |  122 |  121 |  120 |  119 |  118 |  117 |  116 |  115 |  114 |  113 |  112 |  111 |  110 |  109 |  108 |  107 |  106 |  105 |  104 |  103 |  102 |  101 |  100 |  99 |  98 |  97 |  96 |  95 |  94 |  93 |  92 |  91 |  90 |  89 |  88 |  87 |  86 |  85 |  84 |  83 |  82 |  81 |  80 |  79 |  78 |  77 |  76 |  75 |  74 |  73 |  72 |  71 |  70 |  69 |  68 |  67 |  66 |  65 |  64 |  63 |  62 |  61 |  60 |  59 |  58 |  57 |  56 |  55 |  54 |  53 |  52 |  51 |  50 |  49 |  48 |  47 |  46 |  45 |  44 |  43 |  42 |  41 |  40 |  39 |  38 |  37 |  36 |  35 |  34 |  33 |  32 |  31 |  30 |  29 |  28 |  27 |  26 |  25 |  24 |  23 |  22 |  21 |  20 |  19 |  18 |  17 |  16 |  15 |  14 |  13 |  12 |  11 |  10 |  9 |  8 |  7 |  6 |  5 |  4 |  3 |  2 |  1 | 

Les Impatientes c'est maintenant aussi une association à but non lucratif !
Soutenez la lutte contre le cancer du sein en soutenant Les Impatientes


Rechercher dans ce forum

 
Gardez à l'esprit que vous ne pourrez obtenir ici que des témoignages personnels et en aucun cas un avis médical
Seules les personnes qui connaissent votre dossier médical et vos antécédents sont aptes à donner un avis éclairé. Nous ne pouvons que vous encourager à entamer / approfondir le dialogue avec le corps médical qui vous suit. Merci d'en tenir compte dans vos échanges.

Ces forums sont consacrés uniquement au cancer du sein. Pour les autres formes de cancer, nous ne sommes pas aptes à répondre à vos attentes.

Chaque personne doit garder à l'esprit ces quelques règles simples :
  1. Abstenez-vous de tout avis médical. Personne ici n'est médecin. Vous partagez votre vécu de la maladie, rien de plus.

  2. Ne citez pas de noms de médecin ou de laboratoire

  3. Postez dans le forum adéquat, vous aurez plus de chance d'avoir des réponses pertinentes.

  4. Soyez concises. Faites des messages courts, ou à défaut, denses. Donnez un titre signifiant à vos messages. Evitez les hors sujets qui seront supprimés

  5. Utilisez les adresses mail personnelles pour converser de manière privée. Pour parler de la pluie et du beau temps, pour donner des nouvelles, conversez par email. Demandez aux personnes à qui vous écrivez si elles sont d'accord pour entamer un échange par mail avant d'inonder leur boîte.

  6. N'incluez pas les gens, sans leur avoir demandé leur autorisation, dans des listes de distributions de blagues, d'images, de powerpoint, etc.

  7. D'une manière générale... soyez sympa :) Tout le monde a le droit de donner son avis et les avis différents du vôtre sont autorisés (si si :))) Traitez les autres comme vous aimeriez qu'on vous traite : avec écoute, respect et attention. Evitez les jugements de valeur. Tout emportement ou insulte seront immédiatement supprimés, ainsi que les réponses qui y seront faites.
Les modératrices
Les impatientes : le premier réseau de femmes atteintes du cancer du sein. Pour celles qui ne veulent plus subir la médecine en étant simples patientes, pour celles qui ont envie de prendre leur santé en main, pour celles qui pensent que la vie n'attend pas : c'est ici et maintenant.
Les Impatientes sont aimablement hébergées par Agarik depuis 2001.