Mastectomie [Poster un message]

Merci de ne poster votre message qu'une seule fois et dans un seul forum. Tout message à caractère commercial (pour faire connaître un livre, un site, un guru, un remède miracle contre le cancer, etc.) et qui plus est s'il est posté sur plusieurs forums, entraînera automatiquement la fermeture de votre compte et la suppression de tous vos messages.

4262 messages - page 23
pour germaine   [89920] posté le 09/10/2007 18:12:00 par pandate,
moi aussi OK pour le témoignage ; on m'a enlevé les 2 seins en juin. Mais quand au désir d'enfant, c'est hors sujet car j'ai 63 ans et 2 fils magnifiques de 30 et 28 ans.
Bisous
pour germaine   [89905] posté le 09/10/2007 15:41:00 par fargence,
pour germaine

j'ai eu une abalation totale à 42 ans. Le lien entre seins et maternité était encore très présent pour moi. Je veux bien témoigner si vous le souhaitez. J'ai aussi écrit un livre où je parle de cela (la vie est là, simplement chez Albin Michel en 2006).
pour GERMAINE   [89895] posté le 09/10/2007 14:14:00 par Titi***,
Bonjour,

Si cela peut t'aider, je veux bien témoigner. J'ai eu l'ablation des 2 seins à 4 ans d'intervalle. Par contre, pour le désir d'enfant, j'ai plutôt l'âge de l'envie d'avoir des petits-enfants (54 ans).
Tu peux consulter ma fiche sur laquelle tu trouveras aussi mon adresse mail si tu veux me contacter.

Cordialement,
Titi
pour germaine    [89894] posté le 09/10/2007 14:09:00 par joséphine,
bonjour germaine,
je correspond tout à fait au critére que tu recherches , mais je n'ai eu qu'une mammectomie du sein gauche , Dieu soit louè !!!!
je suis donc dispo si tu veux .
joséphine
Recherche Témoignages   [89891] posté le 09/10/2007 12:34:00 par Germaine,
Bonjour,

Je m'appelle Germaine. Je suis étudiante en psychologie sur Toulouse. J'aimerai pouvoir rencontrer des femmes qui ont subi l'ablation des 2 seins. Mon mémoire porte sur la féminité, le désir d'enfant. Merci de votre aide
laurence   [88780] posté le 22/09/2007 15:28:00 par Monik,
je ne suis pas sûre que l'onco te dira un jour, "oui, c'est garanti"... comme le raconte CARACOL (qui va devenir la base de données de toute citation humoristique sur ce forum ????).. je cite très mal, va faire un tour sur son blog "my cancer is rich"... "c'est normal qu'il y ait plus de récidives, puisque l'espérance de vie s'allonge... "

désolée pour ce message pas très encourageant, mais tu sais, la plus belle machine à café n'est garantie qu'un an, alors nos machines à lolo !!!!

essaies de passer une bonne nuit de temps en temps, dormir aide aussi à prendre les bonnes décisions !

bises,

Monique
monique37 angemarie   [88769] posté le 22/09/2007 13:45:00 par laurence41,
merçi a vous de m'avoir répondu et pour repondre a ta question monique oui c'est le chirurgien qui me l'a dit clairement en laissant plus de peau il risque de laisser des petits monstres pas gentils du tout alors en fait plus je reflechis et plus je me dis non je n'ai pas le choix et non je n'ai pas le droit de laisser ça me grignoter encore et encore.
j'ai tellement eu du mal a accepter cette mamectomie que j'ai vite penser a la reconstruction j'etais si heureuse d'avoir atteint mon but depuis le temps que je l'attendais et puis aujourd'hui patatrac mais je suis une grande fille et la garantie passera avant l'esthetique.
une question que je vais poser a mon onco quand même serais je tranquille apres cette nouvelle mutilation qui sera je pense encore pire que la 1ere vu qu'il ne laissera même pas un petit bout de peau rien de rien !
si au moins j'avais une petite garantie alors cette décision sera la bonne et je n'aurais aucun regret mais comment être sure ?
vous avez raison la nuit je tourne et je retourne decision grave à prendre.
la semaine prochaine je vois mon psy car je suis suivie sur blois peut être pourra t-il me guider !
je n'ai pas encore eu le courage d'annoncer cette mauvaise nouvelle à mon fils il a deja des soucis avec son pere (métas aux os) alors je veux le menager encore un petit peu peut être que j'attend moi même d'être sure de ma decision je ne sais pas
que fairiez vous ?
encore merçi d'être là et courage à vous aussi.
bizzzzzzzzzzzzzz

laurence.


laurence 41   [88754] posté le 22/09/2007 12:28:00 par Monik,
Bon, vendredi prochain, non seulement tu nous loupes à Tours, et en plus c'est pas pour faire la fête !

J'ai lu la réponse d'Angemarie.. je crois avoir compris ta question différemment, et je suis convaincue que c'est parcequ'on a toutes les 2 des positions différentes sur la reconstruction...

J'ai cru lire que le chirurgien te proposait de ménager ou non la possibilité d'une reconstruction ultérieure, en t'indiquant clairement que s'il laisse assez de peau pour la reconstruction, il est aussi possible qu'il laisse des cellules pas gentilles tout plein.

Te l'a-t-il dit clairement, ou est-ce toi qui a extrapolé ?

Si tu as extrapolé, redemandes des précisions, fais toi rassurer... tu ne pourras pas profiter de ton joli petit sein tout neuf avec cette idée derrière la tête !

S'il te l'a dit clairement, c'est une décision lourde, que tu es seule à pouvoir prendre. Cela dépend de ton rapport à ton corps et à la maladie, comment l'as-tu accepté avant la 1ère reconstruction, es-tu prête à envisager d'y retourner si nécessaire, comment vas-tu vivre les périodes entre deux examens....

Pour moi, et en ce qui concerne mon propre corps et l'état d'esprit dans lequel je suis AUJOURD'HUI... je n'envisage pas la reconstruction. J'ai eu une mastectomie en mai, j'ai demandé à ce qu'à tout hasard ils laissent suffisamment de peau pour le cas où je changerai d'avis, mais je n'étais pas tentée... J'aurais dit oui pour une reconstruction immédiate, mais ACTUELLEMENT, je n'ai pas envie de retourner de moi-même sur une table d'op l'année prochaine, retomber dans ce qui me semble un processus de "maladie"

Mais je sais que les essentielles reconstruites ne voient pas cela en général comme un processus de maladie, mais plutot comme la vie qui reprend tous ses droits dans un corps réhabilité...

C'est vraiment une question de sensibilité... pourquoi ne profites-tu pas de ton passage à Bretonneau pour rencontrer la psychologue du service cancéro ? Elle pourrait peut-être t'aider à voir clair, ou tout au moins à faire le tri dans des idées forcément contradictoires ?? En leur expliquant que tu viens de loin, tu auras peut-être un rendez-vous prioritaire ?

courage, bonne réflexion ... j'imagine que la nuit, tu fais la crêpe dans ton lit à retourner toutes ces pensées !

bises,

Monique


laurence 41   [88753] posté le 22/09/2007 12:20:00 par Monik,
Bon, vendredi prochain, non seulement tu nous loupes à Tours, et en plus c'est pas pour faire la fête !

J'ai lu la réponse d'Angemarie.. je crois avoir compris ta question différemment, et je suis convaincue que c'est parcequ'on a toutes les 2 des positions différentes sur la reconstruction...

J'ai cru lire que le chirurgien te proposait de ménager ou non la possibilité d'une reconstruction ultérieure, en t'indiquant clairement que s'il laisse assez de peau pour la reconstruction, il est aussi possible qu'il laisse des cellules pas gentilles tout plein.

Te l'a-t-il dit clairement, ou est-ce toi qui a extrapolé ?

Si tu as extrapolé, redemandes des précisions, fais toi rassurer... tu ne pourras pas profiter de ton joli petit sein tout neuf avec cette idée derrière la tête !

S'il te l'a dit clairement, c'est une décision lourde, que tu es seule à pouvoir prendre. Cela dépend de ton rapport à ton corps et à la maladie, comment l'as-tu accepté avant la 1ère reconstruction, es-tu prête à envisager d'y retourner si nécessaire, comment vas-tu vivre les périodes entre deux examens....

Pour moi, et en ce qui concerne mon propre corps et l'état d'esprit dans lequel je suis AUJOURD'HUI... je n'envisage pas la reconstruction. J'ai eu une mastectomie en mai, j'ai demandé à ce qu'à tout hasard ils laissent suffisamment de peau pour le cas où je changerai d'avis, mais je n'étais pas tentée... J'aurais dit oui pour une reconstruction immédiate, mais ACTUELLEMENT, je n'ai pas envie de retourner de moi-même sur une table d'op l'année prochaine, retomber dans ce qui me semble un processus de "maladie"

Mais je sais que les essentielles reconstruites ne voient pas cela en général comme un processus de maladie, mais plutot comme la vie qui reprend tous ses droits dans un corps réhabilité...

C'est vraiment une question de sensibilité... pourquoi ne profites-tu pas de ton passage à Bretonneau pour rencontrer la psychologue du service cancéro ? Elle pourrait peut-être t'aider à voir clair, ou tout au moins à faire le tri dans des idées forcément contradictoires ?? En leur expliquant que tu viens de loin, tu auras peut-être un rendez-vous prioritaire ?

courage, bonne réflexion ... j'imagine que la nuit, tu fais la crêpe dans ton lit à retourner toutes ces pensées !

bises,

Monique


A Laurance 41   [88741] posté le 22/09/2007 00:15:00 par angemarie,
Je connais une dame qui a eu le même probleme que toi.
Je comprends ta déception. Pose la question a ton Onco, je ne crois pas que la quantité de peau laissée ai une incidence sur la suite. Si tu en laisse , tu pourras reconstruire et si tu décide de ne pas reconstruire ce sera par choix. Si c'est par manque de peau tu vas regreter ton choix.
Je crois vraiment que la question a poser à l'Onco est de savoir si tu prends un risque suplémentaire en te laissant une marge de peau.
Nous sommes avec toi. Courage.
SOS de laurence41   [88714] posté le 21/09/2007 18:45:00 par laurence41,
bonjour à vous toutes

voila en mars 2006 on m'a fait une ablation totale du sein gauche mais en me laissant un peu de peau et une cicatrice (vraiment pas belle du tout) pour une eventuelle reconstruction.
elle a été pratiquée par grand dorsal en mars de cette année.
en début septembre le chirurgien a pratiqué a une reprise de cette cicatrice pour l'ameliorer un peu et le resultat de l'anapath est tombé il est resté des cellules cancereuses qui ont été trouvées en profondeur au niveau de cette cicatrice.
2 choix en 15 jours de reflexion : en 1 er il me propose donc de tout retirer beaucoup de peau et prothese et donc du coup de revenir au même point que l'annee derniere au moment de l'ablation car il n'y aura plus de prothese même plus tard car la peau qu'il va laissée sera trop fine.
une 2 eme solution moins radicale on n'enleve un peu moins de peau on n'enleve la prothese aussi mais vu que l'on laisse un peu plus de peau on n'aura la possibilite de remmetre une prothese par expandeur.
mais si on laisse plus de peau y'a plus de risques de laisser des cellules pas bonnes !!!!!
je sais pas si j'ai reussi a bien m'expliquer mais je voudrais savoir si à certaines d'entre vous ce malheur est arrivé et qu'avez vous choisi comme solution ?
ou sinon que me conseillez vous ?
merçi de vos réponses de vos conseils.
bizzzzzzzzzzzzzz

laurence.

leonie34    [87722] posté le 10/09/2007 14:14:00 par Severine,
j'ai adoré ton message, il m'a bien fait rire.......moi aussi j'ai essayé plein de truc mais la peinture sur les portes miroir de mes placard je n'y avais pas pensé !!!! (j'ai 3 placard comme ça dans les 3 chambres)
bisous
un petit stratagéme    [87715] posté le 10/09/2007 12:04:00 par leonie34
Vous ne pouvez pas savoir, durant ma vie , comme dit la psy "difficile" , Le nombre de truc que j'ai utilisé pour tenir le choc . Vous prenez un miroir où l'on se voit en pied et au niveau de la poitrine vous mettez un coup de peinture blanche et hop ! le tour et joué vous voyez QU'L Y A DE BEAUX RESTES!!!! ça permet d'attendre la reconstruction sans l'angoisse de se voir tous les matins , de profil . Tiens ou mieux , vous collez les seins de Brigitte Bardo . Vu son âge vous trouverez bien une période de sa vie qui correspond à votre age . Moi , on ne m'en a enlevé que la moitiè donc , c'est un bout de mousse ou je penche du coté le plus haut ( faut pas rêver ) . J'ai un zom qui ne savait même pas que j'existait en dehors des moments où il passait à table . Je n'ai plus le problème se son regard .......

Allez , les filles courrage n'aillez pas trop de chagrin cool ! vous vous en faites faire un plus joli et même vous faites plaisir à son voisin en le faisant mettre à la hauteur .

Je vous serre ds mes bras , et positivez !!!!!
Merci   [87670] posté le 09/09/2007 19:53:00 par Nat17,
Merci à toutes pour vos témoignages, je me sents moins seule...
je crois que la semaine va être dure mais vous êtes toutes passées par là.
Bises à toutes

Nat
nath17   [87628] posté le 09/09/2007 12:15:00 par Severine,
pour moi ablation totale en mars 2007.
j'ai tellement eu peur quand on m'a annoncé le cancer qu'au réveil j'étais contente de ne plus avoir de sein !!!!!
bon ça n'a duré que qqs jours car aprés c'était la panique : je ne voulais pas sortir de l'hopital sans mes 2 seins !!!!
j'en ai parlé aux infirmières, une représentante amonéa est passé et m'a donné une prothèse en mousse et je suis resortie de l'hopital (presque) comme j'y étais entré :) et pour le moral c'était parfait :)
par contre moi on ne m'a pas proposé de "gonflette" non plus.
il faut dire qu'au départ je suis rentré à l'hopital pour une tumorectomie mais comme il y avait une tumeur caché sous une autre ça s'est fini en ablation.
j'ai eu du mal à me regarder (10 jours sans vouloir).
Mon mari lui n'a jamais rien dis si ce n'est qu'il fallait d'abord se soingner et qu'aprés il sera toujours tant de reconstruire.
au début je ne voulais même pas entendre parler de reconstruction et maintenant je ne sais plus trop.........j'ai encore 5 semaine de radiothérapie et qqs temps pour y réfléchir alors....
en tous les cas concernant l'ablation, rassure toi, ça ne fait pas mal. pour le reste tout est dans la tête alors garde le moral, note tes question au fur et à mesure et ressort ce papier quand tu sera devant le chirurgien; la peur et la tête pleine font que l'on oublie tout :)
gros bisous et bon courage
severine
Nat17   [87626] posté le 09/09/2007 11:54:00 par Anne56,
Bonjour nath,
Si tu es sure de vouloir te faire opérer? Oui bien sur. J'ai eu une mastectomie en janvier 2006, et même si on sait qu'il le faut, on n'y vas pas de gaité de coeur. J'avoue que çà a été dur, mais une fois habillée, personne n'y voyait rien, et j'oubliais.
Et ton mari a peur lui aussi, il s'y fera. Je t'embrasse. Anne
nath17   [87623] posté le 09/09/2007 11:29:00 par nilou***,
Bonjour,
Oui, les incertitudes à qq jours de l'ablation, je comprends...Comme toi, j'ai eu l'ablation du sein droit en Oct(bientôt 1 an!) liée à une récidive (tumorectomie et tout le reste il y a 5 ans). Par contre, la différence, c'est que j'ai eu l'ablation avant les traitements et on ne m'a pas proposé la prothèse "gonflette". Peut-être n'était-ce pas possible...
Donc, une amazonne depuis presqu'un an et j'ai moi-aussi bien accepté cette nouvelle image de moi.
J'ai eu une prothèse en coton à la suite de l'opération(que j'ai gardé 10 mois et maintenant,depuis un mois, j'ai une prothèse contact(qui se place sur la peau avec ventouse) qui est trés bien.
J'envisage trés sérieusement une reconstruction, d'ailleurs, je vais prendre les avis et rdv très prochainement, car entre le temps des démarches et la reconstruction, il peut se passer des mois, paraît-il, les chir sont trés sollicités!
Voilà, c'est mon vécu. Par contre je ne comprends pas la question de ton mari sur la nécessité de l'ablation.Je sais que c'est dur pour lui aussi mais, toi qui comme moi a récidivé, tu sais l'importance de ne prendre aucun risque...la vie avant tout non? Et puis, as-tu le choix? je n'ai peut-être pas bien tout compris...
Je t'embrasse. Nilou
Nat 17   [87617] posté le 09/09/2007 10:36:00 par caache***,
Bonjour à toi et à toutes les essentielles,

Comme tu le sais déjà, chaque cas est unique mais dans le mien, le cancéro m'a vivement conseillé d'attendre quelques années ( au moins 3 ) après la fin des traitements et en l'absence de récidive pour faire la reconstruction.

Tu vas certainement avoir d'autres avis et la multiplication t'aidera sans doute à prendre la bonne décisison.

Peut-être qu'il faut aussi que tu prennes en compte la façon dont tu gères la mastectomie. Pour moi, les premiers temps ont été un peu difficiles mais après 2 ans, j'ai réussi à accepter cette silhouette et avec la prothèse externe, ceux qui ne savent pas ne se doutent de rien !

Bon dimanche et tiens-nous au courant de l'avancement de ta réflexion.

Bises à toutes.
Incertitude   [87613] posté le 09/09/2007 10:01:00 par Nat17,

Bonjour à toutes

Je viens vers vous aujourd'hui car dans une semaine je dois rentrer à l'hôpital pour l'ablation de mon sein droit où j'ai récidivé, il y a quelques mois. Je suis pleine d'angoisse !!! de questions !!! Le chir me propose de commencer une reconstruction en insérant une prothèse gonflable. Je me demande si c'est la bonne chose à faire, je doute. J'ai 30 ans et je ne sais pas si je dois me faire reconstruire ou si je dois attendre.
Mon mari, quant à lui m'a demandé si j'étais biensûr de vouloir me faire opérer...
Le jour J avance et j'y pense de plus en plus.
Bises à toutes

Nat
Ode   [87368] posté le 06/09/2007 11:38:00 par valdoisienne,


Bonjour Ode,

Je crois qu'il est normal d'avoir une t'ite baisse de moral en fin de chimio. Je l'ai connu aussi. Tu es fatiguée. En plus, arrive la mastectomie.
Tu vas retrouver ta force et ton courage.
On n'est pas toujours au top ! loin de là !
Quand tu n'avais pas cette maladie, tu avais aussi des baisses de régime dont tu t'apercevais +ou- . En ce moment tu es à l'affût de tout signe de fatigue, d'évolution, de réaction par rapport au traitement.
Laisse au temps le temps . . .
Facile à dire, je sais, mais tu peux le faire !
Je te souhaite plein de courage bien evidemment.
Passe une journée .... agréable, malgré tout ça !
Je t'embrasse
Dominique


214 |  213 |  212 |  211 |  210 |  209 |  208 |  207 |  206 |  205 |  204 |  203 |  202 |  201 |  200 |  199 |  198 |  197 |  196 |  195 |  194 |  193 |  192 |  191 |  190 |  189 |  188 |  187 |  186 |  185 |  184 |  183 |  182 |  181 |  180 |  179 |  178 |  177 |  176 |  175 |  174 |  173 |  172 |  171 |  170 |  169 |  168 |  167 |  166 |  165 |  164 | 

Les Impatientes c'est maintenant aussi une association à but non lucratif !
Soutenez la lutte contre le cancer du sein en soutenant Les Impatientes


Rechercher dans ce forum

 
Gardez à l'esprit que vous ne pourrez obtenir ici que des témoignages personnels et en aucun cas un avis médical
Seules les personnes qui connaissent votre dossier médical et vos antécédents sont aptes à donner un avis éclairé. Nous ne pouvons que vous encourager à entamer / approfondir le dialogue avec le corps médical qui vous suit. Merci d'en tenir compte dans vos échanges.

Ces forums sont consacrés uniquement au cancer du sein. Pour les autres formes de cancer, nous ne sommes pas aptes à répondre à vos attentes.

Chaque personne doit garder à l'esprit ces quelques règles simples :
  1. Abstenez-vous de tout avis médical. Personne ici n'est médecin. Vous partagez votre vécu de la maladie, rien de plus.

  2. Ne citez pas de noms de médecin ou de laboratoire

  3. Postez dans le forum adéquat, vous aurez plus de chance d'avoir des réponses pertinentes.

  4. Soyez concises. Faites des messages courts, ou à défaut, denses. Donnez un titre signifiant à vos messages. Evitez les hors sujets qui seront supprimés

  5. Utilisez les adresses mail personnelles pour converser de manière privée. Pour parler de la pluie et du beau temps, pour donner des nouvelles, conversez par email. Demandez aux personnes à qui vous écrivez si elles sont d'accord pour entamer un échange par mail avant d'inonder leur boîte.

  6. N'incluez pas les gens, sans leur avoir demandé leur autorisation, dans des listes de distributions de blagues, d'images, de powerpoint, etc.

  7. D'une manière générale... soyez sympa :) Tout le monde a le droit de donner son avis et les avis différents du vôtre sont autorisés (si si :))) Traitez les autres comme vous aimeriez qu'on vous traite : avec écoute, respect et attention. Evitez les jugements de valeur. Tout emportement ou insulte seront immédiatement supprimés, ainsi que les réponses qui y seront faites.
Les modératrices
Les impatientes : le premier réseau de femmes atteintes du cancer du sein. Pour celles qui ne veulent plus subir la médecine en étant simples patientes, pour celles qui ont envie de prendre leur santé en main, pour celles qui pensent que la vie n'attend pas : c'est ici et maintenant.
Les Impatientes sont aimablement hébergées par Agarik depuis 2001.